Résumé

RAW : Brock Lesnar présent, l’Undertaker donne un signe de vie

wyatt-chair

Randy Orton ouvre le show, accueilli dans le ring par les membres de The Authority. Bien qu’ils aient tous eu des doutes, ils sont tous contents qu’il soit de retour à la maison, à l’exception de Noble et Mercury. Orton se moque d’eux et prévient Rollins qu’il se vengera dès qu’il en aura l’occasion mais en fait non c’est une blague ils sont tous copains. Cependant, lors du main event, Roman Reigns a battu Randy Orton et Seth Rollins après qu’Orton ait refusé de faire le changement, montrant au passage deux de ses doigts à Rollins.

Après le match Orton a profité de l’absence des membres de The Authority pour tabasser Rollins pendant très longtemps jusqu’à en finir avec un RKO à travers la table des commentateur.

Paul Heyman lance un avertissement

Paul Heyman est dans le ring et il accueille le champion du monde Brock Lesnar. Roman Reigns vient d’une famille de sauvages cannibales mais ça ne suffira pas pour que Brock Lesnar perde son titre. Il sait ce qui se passe en coulisses, il sait que l’Autorité pense à envoyer Rollins pour casher la malette sur Reigns étant donné qu’il n’ose pas le faire sur Lesnar, mais si quelqu’un tente un Montreal Screwjob à Wrestlemania, personne ne s’en sortira vivant. Comme la semaine dernière son micro est encore coupé, il invite alors quiconque qui a un peu de pouvoir à venir essayer de prendre de le titre des mains de Lesnar. C’est son titre désormais, plus celui de la WWE et s’il a envie de l’unifier avec celui de l’UFC il le fera. Après Wrestlemania tout le monde respectera Roman Reigns à cause du passage à tabac qu’il aura reçu mais il ne sera pas champion.

Rusev a relevé le défi lancé à Smackdown par Curtis Axel s’est défait du leader de la AxelMania très vite. Après le squash, il prend un micro pour rappeler à quel point l’Amérique est faible et lâche, si elle avait une âme, Dieu cracherait dessus. John Cena arrive passablement énervé et coince Rusev dans le STF jusqu’à ce qu’il s’évanouisse une première fois. Il le réveille ensuite pour lui infliger le même traitement jusqu’à ce que Lana cède et accepte de lui donner un match de championnat à WrestleMania.

L’Undertaker rend visite à Bray Wyatt, ou presque

Bray Wyatt est le nouveau visage de la peur c’est pourquoi il ne vénère ni ne craint l’Undertaker. Tout ce qu’il veut c’est piétiner son corps pour se faire un chemin jusqu’au trône. Wrestlemania verra la résurrection de l’Undertaker en même temps que sa fin. Il a ramener l’urne magique qui contiendrait tous ses pouvoirs mais en réalité elle est vide. L’urne se met à cracher de la fumée, le gong résonne, la lumière se coupe, on entend l’Undertaker dire à Wyatt qu’il reposera en paix alors que sur le titantron s’affiche « The Man Comes Around ». Lorsque la lumière revient, l’urne a disparu, remplacée par le rocking chair de Wyatt qui prend feu après avoir été frappé par la foudre.

En ce qui concerne la lutte pour le titre Intercontinental, Daniel Bryan a battu Bad News Barrett et Dean Ambrose a battu Stardust. Après ce match, un bagarre éclata entre Ambrose, Barrett, Bryan, Harper, Stardust et Ziggler, mais profitant de la confusion, c’est R-Truth qui s’est emparé de la ceinture tant convoitée.

Dans le reste de la soirée Aj a battu Summer Rae, A New Day a battu les champions par équipe Tyson Kidd et Cesaro, Naomi a battu Natalya, alors que Los Matadores se sont défaits des Usos grâce à Torito.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media