Résumé

WrestleMania 31 : Seth Rollins s’incruste et devient champion de la WWE

The Grandest Stage of Them All, WrestleMania c’était ce dimanche soir en direct du Levi’s Stadium de Santa Clara en Californie. Petit résumé de la soirée. 

rollins-new-champ

Après une heure de promos et discussions, l’action a débuté dans la deuxième heure du kickoff. Premier match pour les titres par équipe détenus par Tyson Kidd et Cesaro. Ils affrontent les Usos, Los Matadores et New Day. Pas de chance pour ces derniers Tyson Kidd et Cesaro remportent le premier combat de la soirée et conservent donc leurs titres.

The Big Show remporte la Andre the Giant Memorial Battle Royal en éliminant en dernier Damien Sandow. Ce dernier s’était rebellé contre son partenaire The Miz quelques minutes auparavant en l’éliminant de la bataille royale.

Daniel Bryan nouveau champion Intercontinental

Bad News Barrett, R-Truth, Daniel Bryan, Stardust, Luke Harper, Dean Ambrose, et Dolph Ziggler s’affrontent dans un Ladder Match pour le titre Intercontinental. C’est Daniel Bryan qui, après une lutte de quelques minutes face à Dolph Ziggler en haut de l’échelle, remporte le match et devient le nouveau Champion Intercontinental.

Randy Orton affronte le Mister Money In The Bank, Seth Rollins, ce soir. Après un match d’une dizaine de minutes pas exceptionnel Randy Orton bat Seth Rollins grace à un RKO magnifiquement exécuté pour contrer le Curb Stomp de Rollins.

Apparition surprise des années 90 dans le match Sting vs Triple H

L’un des match les plus attendus de la soirée commence. Sting contre Triple H. Alors que Sting réussit à mettre en difficulté Triple H, toute la D-Generation X débarque pour le défendre. Mais ce n’est pas tout, pour défendre Sting, la nWo entre à son tour. Puis c’est au tour de Shawn Michaels d’intervenir en faveur de Triple H, qui remporte le match. Les deux équipes se font face quelques secondes avant que Triple H et Sting ne se serrent la main.

Paige et AJ Lee affrontent Nikki et Brie Bella dans un match par équipes. Aucun titre en jeu malheureusement. AJ Lee permet à son équipe de gagner grâce à sa soumission la Black Widow dans un match de moins de dix minutes. On repassera plus tard pour le #GiveDivasAChance.

John Cena sauve l’Amérique

Match à l’ambiance de Guerre Froide entre John Cena et Rusev. Ce dernier entre sur un tank. Oui oui, vous avez bien lu. Pendant le match Lana tente de distraire John Cena pendant que Rusev s’apprête à lui foncer dessus, mais Cena voit Rusev arriver et l’évite, laissant le russe bousculer Lana à l’extérieur du ring. John Cena en profite pour porter un Attitude Adjustment à Rusev pour la victoire. John Cena remporte ainsi le titre de Champion des Etats-Unis, 10 ans après l’avoir détenu pour la dernière fois.

Stephanie McMahon et Triple H viennent sur le ring pour remercier les fans présents ce soir et ceux qui regardent le show dans le monde entier. Mais son discours vire vite à l’auto-satisfaction, un discours qui ne plait pas trop à The Rock qui tout juste revenu de New York, où il animait le Saturday Night Live, est venu donner son avis. Mécontente, Stephanie gifle The Rock et lui demande s’il va en faire de même. Alors qu’il s’apprête à quitter le ring, il se dirige vers Ronda Rousey qui se trouvait en ringside et lui demande de venir sur le ring. Les esprits s’échauffent et Rock et Rousey finissent par s’en prendre à Triple H. Quand Stephanie tente de défendre son mari elle se retrouve pris dans un arm lock de Ronda Rousey. Le couple de l’Authority fini par quitter le ring.

L’Undertaker est de retour et ce soir il affronte Bray Wyatt. Les deux adversaires se cherchent et l’Undertaker résiste tant bien que mal aux assauts du jeune Bray Wyatt alors qu’il tient à peine sur ses jambes. Mais l’Undertaker tente le tout pour le tout et après plusieurs tentatives, un tombstone et un tombé pour le compte de trois lui offrent la victoire.

Seth Rollins crée la surprise en s’incrustant dans le main-event

Le moment du main-event est arrivé. Brock Lesnar défend sont titre de Champion de la WWE face à Roman Reigns. D’abord en difficulté, Roman Reigns finit par réussi à prendre le dessus sur son adversaire. Malheureusement pour lui, alors qu’il est en bonne voie pour remporter l’affrontement sous les yeux horrifiés de Paul Heyman, Seth Rollins arrive pour casher sa malette en plein match, faisant de cet affrontement un triple-threat. Brock Lesnar, mis à l’écart du ring plus tôt par Reings ne peut plus intervenir. Rollins en profite donc pour s’attaquer à un Reigns déjà bien affaibli. Il lui suffira d’un Curb Stomp pour la victoire. La soirée s’achève alors que Seth Rollins est le nouveau champion de la WWE.

1 commentaire

Les plus lus

En haut