Preview

Extreme Rules : Seth Rollins n’aura rien à craindre de Randy Orton

Première défense de titre pour le champion Seth Rollins depuis son sacre à WrestleMania le mois dernier. C’est face à son ancien partenaire de l’Autorité devenu rival qu’il devra faire ses preuves.

seth-rollins-wwe-champion

Ce dimanche se tiendra un événement plus qu’attendu par les fans de la WWE. En effet alors que le monde du catch se remet tout doucement d’un Wrestlemania assez surprenant, on se prépare déjà à accueillir le show le plus « extrême » que la WWE ai à proposer : Extreme Rules. Et comme à chaque fois, c’est dans une continuité du dernier Wrestlemania que la carte fut programmée. Il était évident ici que le tout jeune champion de la WWE Seth Rollins y défende son titre remporté le mois dernier grâce à un cash-in de sa mallette lors du main-event le 29 mars dernier.

Depuis le PPV Money In The Bank qui se tenait en Juillet dernier, Seth Rollins fut confirmé comme le futur de la WWE en décrochant la mallette. S’en suivi une ascension quasi sans-faute, affrontant de grandes superstars dans des rivalités pour la plupart très bien orchestrés, l’amenant inexorablement vers le titre suprême : Le titre de champion du monde poids-lourd.

La vengeance de Randy Orton

Mais alors que Seth Rollins se voit confirmé dans son statut de heel grandissant, incarnant un personnage couard, vil, vantard et manipulateur, ce dernier doit maintenant confirmer ce statut. Quoi de mieux pour cela qu’un affrontement haut en couleur entre lui et l’ancien visage de la fédération : Randy Orton.

On se souvient tous de l’attaque vicieuse qui a envoyé Orton hors des rings plusieurs mois durant. Ce dernier maintenant de retour et ayant obtenu vengeance lors de Wrestlemania 31, il vise maintenant plus haut, mais toujours la même cible.

Fier de sa victoire contre Seth Rollins donc, Orton a gagné sa place de challenger numéro 1 en battant Roman Reigns et Ryback dans un triple threat match. Mais qui dit Extreme Rules dit forcément Match avec stipulation, et c’est durant la semaine suivante que tout s’est joué. Orton battu les champions par équipe Tyson Kidd et Cesaro pendant que Seth Rollins s’offrait une victoire contre Kane.

Un choix de stipulation pas très malin

Les deux ont donc pu choisir la stipulation de leur match. Seth bannit donc le RKO de Orton pendant que celui-ci préféra la stipulation de Steel Cage Match afin de s’assurer que Rollins ne puisse profiter d’aucune aide extérieure. Randy Orton devra donc dire adieu à son RKO et retourner vers le Punt Kick le temps d’un match et Seth Rollins, habitué à gagner ses matchs avec plus ou moins d’interventions, devra cette fois-ci la jouer en solo.

Mais Randy Orton a malheureusement la mémoire courte et aurait du se souvenir de ce match en cage qui avait eu lieu lors d’un épisode de Monday Night RAW entre John Cena et Seth Rollins en décembre dernier où non seulement la J&J Security était intervenue, mais aussi Brock Lesnar.

De plus, le steel cage match de l’année dernière opposant Bray Wyatt à John Cena nous a prouvé qu’il était possible d’intervenir dans un match en cage. La stipulation est tout de même intéressante, chacune des superstars se voyant officiellement privée de sa meilleure arme, la situation peut amener à pas mal d’événements surprises. Notamment depuis que Kane a été nommé « Gardien de la cage » et malgré ses nombreuses mésententes avec Seth Rollins, ce dernier devra se montrer impartial.

Cependant le résultat est presque donner d’avance puisqu’on le voit très difficilement la WWE lâcher en route son heel majeur et une victoire de Seth Rollins semble être what’s best for business. La compagnie n’a en effet rien à y gagner à faire perdre Seth Rollins.

L’année commence à peine pour le nouveau champion, et l’on imagine que bon nombre d’adversaires vont se casser les dents à essayer de lui arracher son titre. Des scénarii multiples sont à prévoir pour les mois à venir, mais un changement de champion ? Pas tout de suite malheureusement.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut