Preview

Payback : Un match important pour Seth Rollins et la nouvelle génération

Ce dimanche lors du PPV Payback aura lieu la seconde défense de titre de Seth Rollins. Pas contre un seul adversaire cette fois-ci, mais contre trois autres. Randy Orton, ainsi que ces deux anciens partenaires du Shield, Romain Reigns & Dean Ambrose. Seth Rollins se sortira-t-il de cette épreuve ? 

rollins-champion

Après la victoire assez évidente de Seth Rollins sur Randy Orton le mois précédent lors d’Extreme Rules, ce dernier n’a pas manqué de se pavaner une nouvelle fois. S’auto-congratulant de cette victoire. Mais la vipère ne semblait pas avoir dit son dernier mots et les nombreuses interventions — ainsi que l’utilisation du RKO durant ce match — lui donnait droit, selon lui, à un rematch. Mais un autre catcheur ne l’entendais pas de cette oreille : Roman Reigns.

Le vainqueur du Royal Rumble 2015 s’est en effet manifesté pour rappeler l’injustice qu’il avait vécu à Wrestlemania, avec Seth Rollins lui gâchant « la chance de sa vie ». Mais le futur de la fédération n’en à que faire des réclamations des uns et des autres. Mieux, Seth Rollins ne voit même pas l’intérêt de défendre son titre. C’est lui le futur ? Pourquoi donc quelqu’un devrait dire le contraire ?

Mais la vie à la WWE, ce n’est pas comme ça. Surtout lorsque l’on a des frictions avec l’actuel directeur des opérations de la compagnie, Kane. Ce dernier laissa donc le soin à l’univers de la WWE de décider qui sera le challenger numéro 1 au titre de la WWE. Randy Orton, Romain Reigns, ou les deux. La suite vous la connaissez, les fans ont bien évidemment voté pour un triple threat match. Bien évidemment Seth Rollins a sorti la carte de la jalousie et a pointé du doigt le fait que Kane enviait sa carrière. Ce qui est bien entendu une bonne idée : Rajouter une couche alors qu’on est déjà dans le colimateur de l’autorité. Ben voyons.

Seth Rollins le prend comme ça ? Très bien se dit alors Kane. Un match de plus est alors organisé : Seth Rollins contre Dean Ambrose et si ce dernier sort vainqueur de ce match, le match devient alors un fatal four-way. Ambrose remporte alors la victoire et le nombre de participants passe de trois à quatre.

Seth Rollins était à bout, prônant l’injustice qu’il devrait affronter. Triple H rentrant alors de son mois de vacances, le champion ne manque pas de réclamer justice. Triple H prend alors des mesures : Le match sera maintenu mais si Seth perd, Kane sera renvoyé.

Trois adversaires, trois buts différents

Vous l’aurez donc compris, il y a un gros mic-mac derrière ce match. Du côté des challengers nous avons : Le futur de la WWE par les officielles en la personne de Roman Reigns. Boycotté par les fans, pushé beaucoup trop tôt, il va sans dire que ce dernier finira par être champion du monde, mais maintenant ? Impensable.

Viens ensuite le futur de la WWE par l’univers de la WWE, Dean Ambrose. Le lunatique déclenche à chaque passage des vagues d’ovations. Ses promos tiennent la route, le personnage marche à 200% et un avenir tout tracé lui est promis. Le futur Stone Cold Steve Austin en somme. Sera-t-il champion ? Oui, mais idem cela semble être bien trop tôt, dommage.

Enfin nous avons l’ancien visage de la fédération, le prédateur Orton. Maintes fois champion du monde poids lourd, ce dernier a largement prouvé qu’il pouvait tenir ce rôle. Mais encore une fois peut-il gagner ? Qu’on se le dise, son temps est révolu et l’idée d’un nouveau règne de Randy Orton ne nous emballe pas, mais alors pas du tout. Il est temps de faire place à la nouvelle génération, comme l’a fait Cena.

Un match important pour la nouvelle génération

Car oui si il y a bien un terme qui correspond à cette année 2015 c’est celui-ci : Passage de relais. Tout est fais pour que la nouvelle génération prenne le flambeau. C’est pourquoi on voit mal le règne de Rollins s’arrêter là. Il est le futur, le futur heel de cette génération sans aucun doute, et son règne de champion — même si il vient à se terminer —, ne sera sans doute pas le dernier. Pour l’heure il est temps de faire grossir ce heel dont l’ascension au sommet aura duré plus d’un an. Point négatif dans ce booking malheureusement : La condition du licenciement de Kane. Le match devient malheureusement trop prévisible. Même si cela était le cas avant, pas besoin d’en rajouter une couche en plus.

Alors oui tout est fait pour que Seth Rollins reste champion à la fin de la soirée. Leur faire affronter ses deux anciens partenaires est en plus un bon moyen pour lui faire tirer un trait sur son ancienne vie au sein du Shield. D’autant plus que ses deux mêmes anciens partenaires commencent à en venir aux mains entre eux. Une épreuve du feu pour résumer, dont on espère le voir ressortir grandit — et encore plus détestable.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media