Décryptage

On a regardé Tough Enough : Une vraie télé-réalité sur fond de catch

C’est l’un des gros projets de la WWE cette année, le retour de Tough Enough sous un nouveau format, plus en accord avec les tendances actuelles. Il est vrai qu’à l’annonce du retour du show il était difficile d’imaginer le format d’origine faire encore des émules en 2015, après une tentative de retour en 2011 pas très reluisante et un gagnant qui a disparu très peu de temps après sa victoire. Depuis la WWE faisait de la télé-réalité sur E! Entertainement avec Total Divas et sur le WWE Network avec Legends House. Et c’est justement dans ces deux shows que la WWE semble avoir piqué quelques petites formules pour rendre Tough Enough plus moderne.

Des challenges sportifs trop peu présents

Désormais dans cette nouvelle version de Tough Enough, vous pouvez suivre les 13 participants dans leur quotidien, en plus des épreuves. Pour cela la WWE a créé une sorte de loft dans le Performance Center. C’est la grosse nouveauté de l’émission : on ne se contente plus de montrer la progression des participants mais aussi leur vie. On les a suivis de sortie dans un bar, tandis que ZZ et Eric se la coulaient douce dans le jacuzzi.  C’est peut-être l’un des gros points négatifs de l’émission : ça laisse très peu de place aux challenges. Il n’y en avait que deux et ils représentaient environ 20% du temps de l’émission.

Le premier challenge a lieu au Cytrus Ball d’Orlando, le stade de WrestleMania 24. L’exercice consiste à porter un sac de sable d’un point à un autre, puis courir et enfin gravir les marches des tribunes jusqu’au sommet du stade. Ce challenge pose les bases de l’émission et montre les personnages. Notamment un : Zamariah, dit « ZZ ». ZZ semble être parti pour être le personnage en difficulté de la saison. Pourtant présenté comme un gros dur qui fait du catch contre des alligators, il se révèle être celui qui va devoir se battre pour réussir au milieu des autres. Il termine dernier des challenges et du running matinal. Mais grâce un personnage qui veut à tout prix réussir, à qui on a dû dire qu’il ne réussirait pas dans ce milieu et à la limite de l’attachant, une sorte d’underdog, ZZ pourrait s’attirer la sympathie des téléspectateurs.

Du drama comme on en trouve dans la télé-réalité

Le second challenge se passe sur un ring. Les participants doivent courir de part et d’autre du ring, se mettre en position de pompes à coté d’un sac de frappe, sauter par dessus le sac, puis retour en position de pompe, pour finir par prendre le sac et lui porter un slam. Le but étant de répéter l’opération un maximum de fois jusqu’à épuisement total. Un challenge qui va de nouveau créer du drama. Quand Booker T et Billy Gunn demandent aux participants combien de fois ils pensent pouvoir répéter le challenge, Tanner pense pouvoir faire le double de la moyenne des hommes. Il réussira avec 16 fois, mais le challenge est remporté par Dianna qui le fait 17 fois — et pourtant elle souffre d’une blessure à l’aine.

Dianna va elle aussi s’attirer les foudres des autres participantes. Pour replacer le contexte, elle est censée se marier en septembre et pour elle, être présente ici au lieu de préparer son mariage l’embête beaucoup. On la verra s’échapper quelques heures avec son fiancé le soir. On a la retrouve ensuite, pleurant parce que ses proches lui manquent — oui, déjà au premier épisode. Si la plupart des participantes sont sympathiques avec elle, ce n’est pas le cas de Gabi, qui trouve la situation pathétique et lui dit clairement qu’elle doit rentrer chez elle et laisser sa place à quelqu’un qui veut vraiment s’impliquer à fond dans Tough Enough.

Autre nouveauté de cette saison, ce sont les juges. Paige, Daniel Bryan et Hulk Hogan sont en plateau avec Chris Jericho et Renee Young pour juger les candidats et choisir les trois qui devront être défendus par les votes des téléspectateurs — hier soir il s’agissait de Hank, Josh et ZZ. Les votes se déroulent via une application pour smartphone et tablette. Celui qui obtient le moins de votes quitte l’aventure. Une application qui ne semble pas très au point puisque quand votre serviteur a tenté de voter pour ZZ — on est des gens sympas — l’application nous a remerciés d’avoir voté pour… Hank. C’est d’ailleurs lui qui quitte Tough Enough en n’obtenant que 22% des voix. C’est ZZ qui obtient le plus de votes, 52%. Preuve en est que le personnage fonctionne bien.

Un produit télé-réalité qui colle bien à son époque

L’émission en tant que telle est efficace. Le produit colle bien à son époque et remplit bien sa mission de reality-show que vous pouvez regarder même si le catch n’est pas votre truc. C’est le gros soucis de ce genre d’émission, comme Total Divas, il faut réussir à attirer un maximum de téléspectateurs, qu’ils soient fans de catch ou pas. Seulement le fan de catch risque d’être très déçu devant ce programme étant donné le peu de place que le catch occupe dans celui-ci. Il est désolant de noter que les personnages se font plus remarquer des téléspectateurs et même des juges pour leurs déboires personnels plutôt que grâce à leurs performances sportives.

Tough Enough n’est clairement pas, et n’a jamais été une émission de télévision pour vous montrer comment devenir un catcheur. Si c’est ce que vous cherchiez vous devez être assez déçu. Par contre, si vous êtes à la recherche d’une télé-réalité sur fond de catch l’émission vous plaira sans aucun doute.

2 commentaires

Les plus lus

En haut