Actualité

La maladresse de Stephanie McMahon sur l’homosexualité

Stephanie McMahon s'est exprimé sur l'évocation à l'écran de l'homosexualité de Darren Young et a commis une petite maladresse...

En aout 2013 Darren Young avouait publiquement son homosexualité. « Je suis une superstar de la WWE et je vais être honnête avec vous, je vous le dis : je suis gay ». La WWE disait à l’époque totalement soutenir Darren Young et le faisait quelques jours plus tard tourner face lors de RAW. Déjà à l’époque beaucoup se demandaient comment l’homosexualité du catcheur allait être présentée à l’écran, ou du moins si elle allait tout simplement l’être. Mais Darren Young lui, ne s’est pas toujours senti soutenu par la WWE.

En février dernier, la WWE était en tournée aux Emirats Arabes Unis, Young n’était pas très à l’aise avec le fait que la WWE aille se produire dans un endroit où il ne se sentirait pas le bienvenu. Il n’a d’ailleurs pas pris part à cette tournée, la WWE avait préféré ne pas l’y envoyer « pour sa propre sécurité ». Lui ne voyait pas les choses de la même façon « Pourquoi continuons-nous d’envoyer le meilleur du divertissement dans un lieu comme Abu Dhabi alors qu’ils y méprisent les femmes et les gays ? Ah, j’ai compris ! #MillionsOfDollars (…) J’ai l’impression que personne ne me soutient et cela me fatigue. » disait-il sur Twitter.

« Nous sommes très au fait de ce qui est pertinent, de ce qu’est la pop culture »

Cette semaine Stephanie McMahon, à Los Angeles pour les ESPY Awards, a répondu au Daily Beast — qui se demandait si la WWE avait peur de parler LGBT — quant à l’évocation de l’homosexualité de Darren Young à l’écran. « Darren Young est la première Superstar de la WWE à avoir vraiment fait son coming-out. Mais son personnage dans le show n’est pas homosexuel. Du moins, nous n’avons encore rien fait dans ce sens. Pour l’instant » explique Stephanie McMahon. « Cela pourrait bien se faire à la WWE, parce que nous sommes très au fait de ce qui est pertinent, de ce qu’est la pop culture et de ce que les gens veulent voir ».  Le problème c’est que l’homosexualité n’est pas quelque chose qui doit être « pertinent » ou encore moins quelque chose qui fait partie de la pop culture, cela doit simplement être accepté comme n’importe quelle autre orientation sexuelle.

Mais Stephanie McMahon admet une chose, la WWE et son public ne sont pas prêts. « Si vous me demandez si la WWE a cette nuance dans le storytelling et si le public est capable d’accepter un personnage gay, et le fait que son homosexualité ne le définit ni lui ni son personnage… je ne pense pas que la WWE a cette nuance et je ne pense toujours pas que le public en soit là ».

Si sur le point du public on est en droit de douter — on parle du même public qui en 2015 hurle encore « USA! USA! USA! » quand un ou deux catcheurs étrangers sont présents sur le ring — faire état de son homosexualité à l’antenne, faire comprendre que c’est quelque chose de tout à fait normal et que cela ne le rend pas différent des autres ne peut pas être bien difficile.