Actualité

Mick Foley aimerait que la Divas Revolution aille plus loin

foley © Michael Buckner (Getty Images)
Après des chants irrespectueux du public lors du match entre Nikki Bella et Sasha Banks à RAW ce lundi, Mick Foley était furieux et s'en est expliqué sur Facebook.

Ce lundi soir à RAW la championne des Divas Nikki Bella affrontait la championne de NXT Sasha Banks. Seulement le match qui était placé juste avant le main-event – qui lui n’était pas un match mais un segment promo pour le match entre l’Undertaker et Brock Lesnar à SummerSlam ce dimanche — n’a pas été très bien reçu par le public de Minneapolis qui après quatre heures d’attente était impatient de voir Brock Lesnar, le local de la soirée. Problème : cette place est habituellement une sorte de break pour le public en attendant le main-event. Résultat, bien que si une partie du public a aimé le match et l’a fait entendre, on a pas mal entendu celui-ci hurler des « We Want Lesnar! ».

Ce match depuis hier soir a suscité pas mal de réactions de la part des téléspectateurs, notamment sur les réseaux sociaux.

« Le public de RAW manque tellement de respect aux Divas en chantant ‘We Whant Lesnar’ et ‘JBL’. #dégoutée »

« Le public qui chante pour Lesnar et JBL pendant un bon match de Divas. Idiots. #RAW #RAWMinnealpolis »

Des chants du public qui n’ont pas laissé indifférent Mick Foley non plus.

« Je fais des promos heels dans ma tête contre le public de RAW à Minneapolis qui a manqué de respect à @SashaBanksWWE @BellaTwins et le #CatchFéminin ». Disait-il alors hier soir juste après le show.

Cet après-midi Mick Foley a voulu éclaircir sa pensée sur Facebook dans un long message adressé au fans à propos de la Divas Revolution. « Stephanie McMahon a fait un excellent travail en lançant la #DivasRevolution le 13 juillet dernier, vraiment ». Commence-t-il alors. « Mais alors pourquoi, après seulement cinq semaines, avoir ces larmes de joie remplacées par de la rage et de l’embarras après avoir entendu des chants ‘We want Lesnar’ pendant le match Sasha Banks vs Nikki Bella ? » s’interroge-t-il.

« On a tout simplement besoin d’une pipebomb féminine »

Pour Mick Foley le public n’est pas encore assez entré dans cette révolution et a besoin d’une chose : « On a tout simplement besoin d’une pipebomb féminine. Stéphanie a a peut-être lancé la Divas Revolution à Monday Night RAW, mais il faut qu’une Diva/femme/compétitrice  prenne la balle et court avec ». Pour Foley, quelqu’un doit incarner cette révolution comme CM Punk a en quelques sortes incarné celle qu’il a lancé en 2011 après sa pipebomb. « On ne peut pas se contenter de voir la révolution, ni de se la voir expliquée. On a besoin que l’une d’entre elles nous la fasse ressentir. On a besoin de cette promo qui marquera le lieu et l’endroit, la fierté et la passion de cette révolution ».

Cette pipebomb toujours selon Foley doit marquer autant que celle de CM Punk en 2011, que la promo de Stone Cold en 96 lors du King of The Ring ou encore la Hard Times de Dusty Rhodes. « Quelque chose qui marquera le plus ivre des fans de la WWE, et qui lui fasse comprendre que les temps ont changé » explique-t-il. « Chanter pour n’importe qui — même si c’est le retour d’un héros local comme Brock Lesnar — pendant que les femmes font de leur mieux pour les divertir n’est pas juste irrespectueux, c’est inacceptable ».

L’autre problème : les promos scriptées

Un autre problème que pointe Mick Foley dans son long message c’est l’impossibilité aujourd’hui de dire exactement ce que l’on ressent dans une promo. Du temps de l’Attitude Era et bien avant, de l’époque de Ric Flair, Dusty Rhodes, Terry Fuck ou Steve Austin, les promos n’étaient pas autant scriptées. Le catcheur avait quelques directives et y allait avec le fond de sa pensée. Peu de catcheurs aujourd’hui peuvent encore travailler de cette façon, John Cena, The Rock, ou Paul Heyman peuvent encore improviser leurs promos.

Selon Mick Foley revenir à cette façon de travailler pourrait permettre aux Divas de vraiment faire ressentir la révolution au public. « Je ne sais pas si l’une de ces femmes peuvent sortir une promo avec la même efficacité qu’un John Cena ou un Paul Heyman. Mais elles méritent une chance d’essayer. Tout ce que je dis, c’est #GiveDivasAChance ».

Un point de vue partagé par Steve Austin qui prône un retour à cette formule. « Je suis contre [les promos scriptées]. Je pense qu’une promo doit venir du fond du cœur et des tripes, tu dois vraiment penser tout ce que tu dis », expliquait-il dans une interview en juillet dernier. « C’est le bon moment, aujourd’hui, de revenir à cette formule ».

Malheureusement c’est le genre de chose que Vince McMahon refuse à beaucoup de catcheurs aujourd’hui. Changera-t-il d’avis un jour ?

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.
Réglement concernant les commentaires