Actualité

AJ Styles, Shinsuke Nakamura, Doc Gallows et Karl Anderson en route vers la WWE

AJ Styles, Shinsuke Nakamura, Doc Gallows et Karl Anderson pourraient signer à la WWE en ce début d'année 2016.
AJ Styles et Shinsuke Nakamura — © NJPW

L’information est tombée hier soir quelques heures après Wrestle Kingdom 10 : « deux ou trois » membres du Bullet Club ont demandé la fin de leur contrat avec la NJPW quelques heures avant le show, une information donnée par MLW Radio.

Selon le Wrestling Observer il s’agit de AJ Styles, Shinsuke Nakamura, Doc Gallows et Karl Anderson et il n’aura pas fallu longtemps pour que la rumeur d’un départ vers la WWE fasse son chemin. Ce mardi après que la rumeurs aient circulé la compagnie de Stamford a posté un article sur son site à propos de la probable arrivée des quatre catcheurs. Toujours selon le Wrestling Observer, si Shinsuke Nakamura se dirige vers la WWE, il devrait en rester éloigner le temps de laisser le titre IWGP Intercontinental — qu’il défendra prochainement contre Kenny Omega — pour ne pas se retrouver dans la même situation qu’Alberto Del Rio en octobre dernier, celui-ci, toujours Mega Champion de la AAA était revenu à la WWE.

Shinsuke Nakamura, Doc Gallows et Karl Anderson ont pour le moment quelques dates prévues, notamment à la Ring of Honor le mois prochain à Las Vegas.

Il est peu utile de présenter chacun de ces catcheurs, AJ Styles est l’un des catcheurs les plus récompensés de sa génération ayant passé plusieurs années à la TNA, tout comme Shinsuke Nakamura, un pilier de la NJPW depuis ses début en 2002. Ce dernier s’était déjà dit intéressé par la WWE. Doc Gallows est déjà connu des fans de la WWE où il y a travaillé notamment en tant que Festus ou Luke Gallows aux côtés de CM Punk et Serena Deeb au sein de la Straigt-Edge Society. Karl Anderson était lui depuis 2008 à la NJPW où il a gagné plusieurs fois les titres par équipe avec Giant Bernard (Tensaï à la WWE ou Matt Bloom de son vrai nom, actuellement entraîneur en chef du Performance Center).

Il s’agit plus ici d’un non-renouvellement de contrat pour ces quatre catcheurs, la NJPW ne fonctionnant que sur des contrats d’un an, renouvelés chaque année en janvier.