Actualité

Mike Bennett veut porter la TNA sur ses épaules

Arrivé récemment à la TNA, Mike Bennett a révélé dans une interview vouloir devenir la topstar de la compagnie de Dixie Carter.
© TNA

Si la TNA n’a pas réussi à faire revenir AJ Styles pour ses débuts sur la chaîne Pop TV, la compagnie de Dixie Carter a engagé en ce début d’année un des agents libres les plus côtés du circuit: Mike Bennett.

Le 5 janvier, c’est sous son nouveau surnom de « The Miracle » que l’ancien champion par équipe de la Ring of Honor a débuté dans le show Impact Wrestling, diffusé en direct pour sa première sur Pop TV. Introduit par sa compagne Maria Kanellis, Bennett a effectué un discours dans lequel il a indiqué qu’il allait « sauver la TNA« .

Dans une interview donnée cette semaine à l’émission Ring Rust Radio, celui qui déclare vouloir sauver le monde du catch et la TNA en particulier a justifier ces propos:

« Je veux porter cette compagnie sur mes épaules et l’emmener le plus loin possible. Je veux être ce gars, c’est ma motivation. Si ce n’est pas le cas, cela n’en vaut pas la peine. Je veux être le champion du monde sur lequel la compagnie peut se construire. Je veux être pour la TNA ce que Stone Cold était pour l’Attitude Era. C’est une grosse déclaration, et je ne me compare pas à Stone Cold qui est légitimement l’un des meilleurs qui ait enfilé une paire de bottes, mais je veux être à ce point important pour la TNA. »

Par la même occasion, Bennett en a profité pour briser un vieux préjugé sur les coulisses des studios Universal d’Orlando:

« Je hais l’impression d’un moral en berne du vestiaire de la TNA, que tout le monde est déprimé. Non, tout le monde veut casser la baraque, tout le monde croit en ce que la TNA apporte au succès. Tout le monde ici croit en la qualité des producteurs, des scénaristes et des catcheurs, tout le monde veut mettre la TNA au centre des attentions, montrons que Pop a investi dans la bonne compagnie de catch, continue-t-ilLa chose qui m’a le plus sauté aux yeux est le professionnalisme de chaque catcheur du roster. Je ne dis pas que je m’y attendais pas, j’attendais ce professionnalisme mais ils m’ont beaucoup impressionné. Faire cinq enregistrements de shows de suite c’est très exténuant. En une nuit ils tournent des matchs d’Impact, d’Xplosion et de One Night Only. Ces gars se tuent à la tâche. Un mec comme Eric Young, je crois qu’il a combattu quelque chose comme douze fois et il a été très bon à chaque fois. Bobby Roode la même chose, James Storm aussi. […] C’est très exaltant. Ça me pousse à être meilleur. Je ne pensais pas avoir cette mentalité autre part qu’à la Ring of Honor et à la New Japan, puis je suis arrivé ici et je ressens la même chose qu’avant, les mecs veulent réussir autant que je le souhaite.« 

Quand on lui demande pour quelles raisons il a rejoint la TNA, l’ancien membre du Kingdom (avec Adam Cole et Matt Taven) explique que le clan était plus ou moins à son apogée, le bon moment pour changer de cap et continuer à progresser et à développer leur créativité. C’est au moment de leur dernière tournée au Japon avec la NJPW que Mike Bennett et Maria Kanellis ont été contactés par la TNA pour les rejoindre au moment de l’arrivée sur Pop TV. S’il a pour le moment coupé les ponts avec ses anciens coéquipiers, Bennett serait « très surpris que le Kingdom ne se reforme pas un jour« .