Résumé

WWE Roadblock : Triple H reste sur son trône

hhh-roadblock © WWE (capture d'écran)
La WWE était ce samedi soir en direct de Toronto pour Roadblock. Belles actions et ambiance au programme.

Le show s’est ouvert avec une promo des New Day présentant leur nouveau goodie, une boite de céréales Booty O’s, et pour se moquer de la League of Nations qu’ils affrontent ensuite pour défendre leurs titres de champions par équipe. Big E et Kofi Kingston remportent leur match contre Wade Barrett et Sheamus. Big E termine le match en portant le Big Ending sur Barrett, permettant à son équipe de conserver les titres de champion tag-team.

Chis Jericho arrive ensuite sur le ring pour parler d’AJ Styles et se paye le public canadien. Il enchaîne sur un vieux souvenir : sa perte du titre de champion du monde poids-lourd juste après WrestleMania 26 en 2010 quand Jack Swagger est venu casher sa mallette de Mr Money In The Bank. Un rappel de l’histoire simplement pour nous teaser l’arrivé de Swagger présent pour affronter Jericho, premier match surprise de la soirée. Chris Jericho bat Jack Swagger par soumission après lui avoir porté le Walls of Jericho.

NXT en très grande forme

Les titres de champions par équipe de NXT arrivent ensuite. The Revival (Scott Dawson et Dash Wilder) viennent défendre leurs titres contre Enzo Amore et Colin Cassady. Enzo & Cass ont le public de leur côté, le match est d’ailleurs très bon et très apprécié du public. Les Revival gagnent le match et conservent donc leurs titres.

Charlotte affronte ensuite Natalya. Le titre de championne des Divas n’était originalement pas prévu d’y être défendu mais après un petit échange verbal assez tendu en coulisse la championne accepte de défendre son titre contre la Canadienne. Un excellent match que Natalya semblait avoir bien en main. Quand cette dernière porte le Sharpshooter Charlotte tente tout pour s’en sortir mais n’y parvient pas. Ric Flair, aux abords du ring, vient à la rescousse, de quoi distraire Natalya qui vient s’en prendre à Ric Flair, permettant à Charlotte de reprendre le dessus. La championne rive les épaules de Natalya en s’aidant des cordes, une action malheureusement pas vue par l’arbitre qui s’est contenté de compter jusqu’à trois.

Match (pas très) handicap pour Brock Lesnar

Brock Lesnar devait affronter Bray Wyatt. Mais ce dernier nous annonce finalement que le match est un match handicap , Luke Harper se joint au leader de la Wyatt Family pour affronter la bête. Un Bray Wyatt qui sera finalement absent de l’action sur le ring, préférant rester éloigner du ring et laisser Luke Harper en découdre avec Brock Lesnar. Malheureusement pour Harper, qui même s’il ne s’est pas laissé faire, a terminé comme les autres, à Suplex City. Sans surprise, Brock Lesnar remporte le match.

Deuxième match surprise de la soirée: Sami Zayn, fraîchement de retour dans le main roster de la WWE, apparaît évidemment acclamé par le public de Toronto pour affronter Stardust. Sami Zayn l’emporte sur Stardust avec un Helluva Kick.

Ambrose à une jambe d’être champion

Le main event de la soirée voit Triple H défendre son titre de champion du monde poids-lourd de la WWE contre Dean Ambrose. Trente minutes de match assez dominées par Dean Ambrose, à tel point que le challenger n’est pas passé loin d’être champion. Après un Dirty Deeds, Dean Ambrose fait le tombé, l’arbitre compte bien jusqu’à trois mais revient très vite sur sa décision. Dean Ambrose avait une jambe sous les cordes du ring et cette fois l’arbitre était attentif.

Triple H reprendra le dessus sur le match après avoir esquivé un elbow drop sur la table des commentateurs. Ambrose revient avec peine sur le ring pour ne pas se faire compter à l’extérieur par l’arbitre mais une fois monté sur le ring Triple H porte son Pedigree pour la victoire. Triple H conserve finalement son titre, le main-event de WrestleMania reste inchangé.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.
Réglement concernant les commentaires