Actualité

Eric Young : « Les choses ne se terminent pas parce qu’elles vont bien »

Il a quitté la TNA le weekend dernier avec Bobby Roode et sort de son silence. Eric Young explique les raisons de son départ et confirme les quelques rumeurs qui ont circulé après ce départ.
© TNA (capture d'écran)

C’est un peu le feuilleton de ces derniers jours. Ce week-end on apprenait les départs de Bobby Roode et Eric Young de la TNA, visiblement pour des raisons financières: la compagnie ne pouvait plus se permettre de les payer suffisamment. Bobby Roode s’était exprimé ce lundi, aujourd’hui c’est au tour d’Eric Young de sortir du silence.

C’est au micro du podcast Busted Open Radio que le catcheur de 36 ans est revenu sur son départ et comme souvent pour rester diplomate, un catcheur qui part de la TNA ou d’ailleurs le fait toujours en bons termes. « Pour moi, cela faisait douze ans et, parfois, il est temps de bouger. » explique-t-il. « Je ne dis pas ça parce que j’en avais assez de ce que je faisais là-bas ou des gens avec qui je travaillais. Le moment était juste venu. Je ne suis pas le genre de mec qui va traîner des gens dans la boue. La TNA a été ma maison pendant douze ans. Ils m’ont permis de bien vivre du catch pendant douze ans et je leur souhaite que du bonheur. » 

Mais tout de même, il explique que tout n’allait pas si bien à la TNA pour lui. La compagnie ne semblait plus lui convenir. « Les choses ne se terminent pas parce qu’elles vont bien. Les gens ne divorcent pas parce qu’ils vivent un amour incroyable et continuent de s’aimer l’un et l’autre, quand tout va bien. Les choses se terminent parce qu’elles ne sont pas ce qu’elles sont supposées être. Les choses n’étaient pas ce qu’elle étaient supposées être pour moi, alors il était temps que je parte pour faire autre chose. »

« J’étais heureux de ce que je faisais »

il revient aussi sur les propos de Bobby Roode dans l’interview que ce dernier a donné juste après son départ. De son côté Young tente d’être un peu plus diplomate et ne croit pas que la TNA soit usée. « Il a tout fait et se sent usé lui-même. Je pense pas qu’il parlait de l’entreprise. Si c’est le cas, vous devrez le lui demander à lui… ». Lui ne se sent pas usé, il adorait même ce qu’il faisait à la TNA. « Moi j’étais heureux de ce que je faisais. J’aimais être heel. C’était complètement nouveau pour moi. Cela n’avait rien à voir avec le sentiment d’être usé me concernant. C’était juste le moment, professionnellement, de bouger. Cela n’avait rien à voir avec ce qui se passait sur le ring. » De quoi confirmer que le problème vient bien du côté business.

Pour la suite de sa carrière Eric Young ne s’avance sur rien, il n’a aucun projet, du moins aucun qu’il ne veuille révéler. Quelques dates sur le circuit indépendant, mais il est optimiste quant aux mois et années à venir, sans vraiment nous dire ce qu’il va faire. « J’ai toujours été un mec de la TNA… C’est génial de se dire que je vais ouvrir un nouveau chapitre. Je suis bien installé dans le catch et c’est cool d’être capable de pouvoir faire des choix et avoir cette possibilité parce que tout le monde ne l’a pas. C’est assez cool, très flatteur ».