Résumé

WrestleMania 32 : les résultats

Le grand soir est enfin arrivé. WrestleMania c’est ce dimanche soir, voici les résultats.

Kickoff:

Premier match de la soirée dans le Kickoff. Kalisto défend son titre de champion des États-Unis contre Ryback. Kalisto bat Ryback grâce à son Salisto Del Sol et reste donc champion des États-Unis.

Toujours dans le kick-off de la soirée, l’équipe Total Divas (Brie Bella, Paige, Alicia Fox, Natalya et Eva Marie) affrontait la Team BAD (Lana, Naomi, Tamina, Summer Rae et Emma). La Team Total Divas a remporté le match grâce à un YES! Lock porté par Brie Bella. Après le match Nikki Bella est venue féliciter sa sœur et l’équipe Total Divas.

Lita a dévoilé la nouvelle ceinture féminine. Terminée la ceinture de championne des Divas, faite place à la ceinture de championne de la WWE (Women’s championship). Les catcheuses ne seront plus nommées Divas mais Superstars, comme les catcheurs.

Les Usos affrontaient aussi les Dudley Boyz dans le kick-off. Les Usos ont remporté le match avec un superkick de Jimmy Uso sur D-Von puis ont fait passer les Dudley à travers des tables.

Début de WrestleMania:

Kevin Owens défend son titre de champion Intercontinental contre Sami Zayn, Stardust, Zack Ryder, Sin Cara, The Miz, et Dolph Ziggler dans un match de l’échelle à 7. Après avoir surpris The Miz qui croyait gagner, Zack Ryder remporte le titre à la surprise de tous.

Chris Jericho affrontait AJ Styles pour la quatrième fois depuis l’arrivée de ce dernier à la WWE. Chris Jericho remporte le combat sur un Codebreaker après de nombreux Styles Clash et nearfalls.

Les New Day s’opposaient ensuite à la League of Nations de Wade Barrett, Sheamus, Alberto Del Rio et Rusev. Sheamus porte un Brogue Kick pour mettre KO Xavier Woods et permet à son équipe de remporter le match.

Après le match, Shawn Michaels, Mick Foley et Stone Cold Steve Austin viennent attaquer la League of Nations pour les éjecter du ring. Ils célèbrent ensuite avec New Day, mais pour terminer les choses correctement Stone Cold Steve Austin porte un Stunner à Xavier Woods.

Brock Lesnar s’est confronté à Dean Ambrose. Celui-ci est bien venu avec Barbie et la tronçonneuse mais n’a pas eu l’occasion de les utiliser. Au bout de huit German Suplex, Brock Lesnar est déjà prêt à en terminer et porte la neuvième sur le tas de chaise qui traine sur le ring. Brock Lesnar remporte le match.

Charlotte, Sasha Banks et Becky Lynch s’affrontaient pour le nouveau titre de championne de la WWE présenté plus tôt dans la soirée. Charlotte a remporté le match en réussissant à faire abandonner Becky Lynch et passe de championne des Divas à championne de la WWE.

Shane McMahon avait la lourde de tâche d’être l’adversaire de l’Undertaker dans un Hell In A Cell pour gagner le contrôle de Monday Night RAW. De son côté l’Undertaker devait gagner le match s’il voulait continuer à combattre à WrestleMania. Malheureusement pour Shane et malgré un saut du haut de la cage qu’on n’est pas près d’oublier, l’Undertaker l’a vaincu grâce au Tombstone Piledriver.

Baron Corbin, venu tout droit de NXT, remporte la Andre the Giant Memorial Battle Royal. Diamond Dallas Page, Tatanka et même Shaquille O’Neal étaient présents dans le match.

The Rock est venu annoncer le record de spectateurs à WrestleMania : 101 763. La Wyatt Family est venu l’interrompre, une joute verbale qui s’est transformé en un premier match de six secondes entre le Rock et Erick Rowan. Mais John Cena est arrivé ensuite et un second match entre Cena/Rock et Rowan/Strauman. The Rock et John Cena ont évidemment gagné.

Triple H défendait son titre de champion du monde poids lourds de la WWE contre Roman Reigns. Reigns remporte le match après un spear porté à Triple H alors que celui ci venait de sortir son Sledgehammer. Roman Reigns devient donc champion du monde poids-lourd de la WWE.