Résumé

Titre Television, Superkick Party, Adam Cole : Que retenir de ROH Global Wars ?

ROH-Global-Wars © ROH
Ce dimanche la ROH et la NJPW organisaient Global Wars. Résumé de la soirée.

Hier, la Ring of Honor produisait le premier show d’une série de quatre en collaboration avec la New Japan. Ainsi, les principales stars de la promotion japonaise étaient présentes à Chicago pour le show Global Wars.

Les fans munis d’un ticket ont ainsi pu apercevoir entre autres l’actuel champion poids-lourd IWGP Tetsuya Naito, Kazuchika Okada, Jushin Thunder Liger — qui nous a fait une belle frayeur — et Hiroshi Tanahashi.

La soirée a débuté par un match visant à déterminer le challenger au titre Television de la ROH. Roderick Strong, favori du match par son expérience, pensait avoir la victoire acquise lorsqu’il s’est débarrassé d’ACH et a porté son Sick Kick sur Adam Page mais c’était sans compter Dalton Castle qui en bon opportuniste a exécuté son Bang A Rang sur Stong, l’envoyant sur Page. Le tombé effectué sur ce dernier, l’excentrique Dalton Castle s’octroie la place de challenger au titre Television.

Le premier match de championnat de la soirée a vu s’affronter les War Machine (Ray Rowe et Hanson) et les frères Briscoe, Jay et Mark pour les titres de champions du monde par équipe. La fratrie Briscoe avait l’intention hier de débuter en beauté un neuvième règne de champions par équipe. Un désir qui reste pour l’instant inassouvi puisque les champions ont assuré la victoire avec un combo souplesse arrière/descente de la cuisse de la troisième corde.

Tetsuya Naito, champion majeur de la NJPW et leader du clan Los Ingobernables, était seul face à son destin pour son match simple contre le vaillant Kyle O’Reilly. Pas de Takaaki Watanabe ou de Bushi à ses cotés. Dans ce match, le Canadien a rappelé aux fans qu’il était l’un des meilleurs techniciens du ring, chose qu’il a prouvé au Japon dan son excellent combat contre KUSHIDA en finale du tournoi Best of the Super Juniors l’année dernière. Tout ce talent a malheureusement pour lui été insuffisant pour vaincre le champion poids-lourd IWGP, qui gagne en confiance de match en match.

Bobby Fish champion Television

Bobby Fish est devenu le nouveau champion Television de la ROH. C’est suite à une victoire sur Tomohiro Ishii, qui avait remporté le titre à Tokyo lors de Honor Rising en février dernier, que Fish glane son premier titre solo à la ROH. Au sein de l’équipe reDRagon avec Kyle O’Reilly, il a été sacré champion par équipe de la ROH à trois reprises.

Dans le main-event, Colt Cabana n’avait qu’un objectif: repartir avec le titre de champion du monde de la ROH, titre qui lui a toujours échappé. L’enfant prodigue de Chicago avait fait son retour en avril à la ROH après cinq ans d’absence à en confrontant le champion Jay Lethal lors du premier show Supercard Of Honor X. Le second show avait vu Cabana battre le champion en moins de trois minutes. L’engagement des deux hommes était donc au rendez-vous à Global Wars. Moins d’un quart d’heure de match, Cabana place Lethal dans un Boston Crab inversé. Proche de l’abandon, Lethal bénéficie de l’intervention de sa manageuse, Tayler Hendrix, qui fait sortir l’arbitre du ring. Et c’est à ce moment que la soirée part en cacahuètes.

Adam Cole rejoint le Bullet Club

Les Young Bucks l’avaient promis: un nouveau membre du Bullet Club allait être révélé lors de Global Wars. Et comme le duo fait toujours les choses comme il faut, ils ont invité leurs parents pour assister à la plus grande Superkick Party jamais vue. Dans un premier temps, on a cru à l’arnaque. Aucun Superkick porté lors de la victoire du Bullet Club (les Young Bucks et les Guerrillas of Destiny, Tama Tonga et Tanga Loa) contre les The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin), KUSHIDA et Matt Sydal.

Puis arrivé à la fin de soirée, Matt et Nick Jackson ont trouvé de bon goût de s’inviter dans le main-event pour porter des Superkick à Taeler Hendrix, l’arbitre du main-event Todd Sinclair, les membres de la sécurité, les commentateurs Steve Corino et Kevin Kelly, leur père et évidemment Colt Cabana et Jay Lethal. Un compteur avait été mis en place: pas moins de 51 Superkick ont été délivrés. Des coups de pieds amenés par les frères Jackson mais également le nouveau membre du Bullet Club, Adam Cole. Une intégration en grande pompe qui sera à suivre, que ce soit sur les shows de la Ring of Honor ou au Japon à la NJPW.

Vincent W.
Auteur :
Intermittent de l'écriture.
Réglement concernant les commentaires