Actualité

GLOW: Une série sur le catch féminin en projet par Jenji Kohan, créatrice d’Orange Is The New Black

Une série sur le catch des années 80 est en projet pour Netflix. La série, créée par Jenji Kohan, est inspirée du documentaire « GLOW, The Story of the Gorgeous Ladies of Wrestling »
Jenji Kohan, créatrice des séries "Orange Is The New Black" et "Weeds" — © Andrew Macpherson/Netflix

Jenji Kohan, à l’origine entre autres des séries Orange Is The New Black ou encore Weeds, travaille sur l’écriture d’une série sur le catch féminin des années 80 pour Netflix.

La série qui s’appellera GLOW et prendra la forme d’une comédie de dix épisodes qui tournera autour d’une actrice dont la carrière peine à décoller qui obtient un rôle dans un show de catch au budget assez low-cost du même nom. La voilà infiltrée dans un monde de paillette et de spandex, celui du monde du catch féminin des années 80 pas toujours reluisant et encore très macho.

Le pilote de la série a été écrit par Carly Mensch (Weeds, Nurse Jackie) et Liz Flahive (Homeland, Nurse Jackie) et Jenji Kohan elle-même.

Une série inspiré du documentaire du même nom

GLOW est inspirée du documentaire du même nomGLOW, The Story of the Gorgeous Ladies of Wrestling, sorti en 2012 et que vous pouvez voir sur la version américaine de Netflix. Le documentaire revenait sur un vrai show de catch féminin créé par David McLane et Jackie Stallone — oui oui, la vraie — de 104 épisodes produits entre 1986 et 1990. Les participantes du show n’étaient pas pour la plupart pas catcheuses. Actrices, mannequins ou encore danseuses, toutes rêvaient de percer dans le monde du catch de l’époque.

Un show de catch très en avance sur son temps à l’époque puisqu’il reprenait comme le fait aujourd’hui Lucha Underground le code des séries, divisé en quatre saisons de vingt-six épisodes chacune. Le show avait été relancé en 2011 mais sans grand succès. La marque GLOW continue de vivre à travers des shows de catch organisés en 2014 et un autre prévu cette année.

Pour Jenji Kohan cette nouvelle série ne sera pas très éloignée d’Orange Is The New Black et permettra de mettre en avant les problèmes que peuvent rencontrer des femmes d’horizons variés dans un milieu très masculin, surtout quand il est question de catch dans les années 80.