Edito

Pour un Money In The Bank féminin

Dans moins d'un mois ce sera Money In The Bank. L'occasion pour la WWE de faire un nouveau (grand) pas dans sa "révolution" du catch féminin et d'organiser un Money In The Bank Ladder match féminin.
© WWE

Le catch féminin à la WWE connait quelques changements, des bons changements. Il y a quelques semaines lors de WrestleMania 32 la WWE laissait enfin tomber l’infâme titre de championne des Divas instauré en 2008 et qui était depuis devenu l’unique titre féminin du roster principal, et le nom de Divas pour les catcheuses. À la place c’est une vraie ceinture de championne de la WWE, très ressemblante au titre principal pour mieux signifier qu’hommes et femmes sont au même niveau. Toutes et tous sont désormais des Superstars.

Depuis le titre féminin a un peu plus de temps d’antenne, même s’il y a encore beaucoup de travail à faire. On se retrouve assez souvent avec deux storylines féminines. C’est encore peu c’est vrai, mais laissons le temps faire les choses. Le but final étant que les catcheuses aient le même temps d’antenne que les catcheurs. Pour cela il va encore falloir étoffer le roster principal de nouvelles têtes, venant de NXT par exemple.

Il y a encore du travail aussi au niveau des matchs de pay-per-view: si celui de WrestleMania est l’un des meilleurs matchs féminins depuis de nombreuses années dans le roster principal, ceux des deux derniers pay-per-views ont laisser un goût très amer aux fans et laissent penser que la « révolution » du catch féminin à la WWE n’est pas aussi appliquée que la compagnie cherche à nous le faire croire. Dans cette rivalité entre Charlotte et Natalya il est surtout question de Ric Flair. Et quand il était question de pouvoir permettre à Charlotte de se montrer capable de lutter, se défendre et gagner seule un match de championnat comme ce dimanche à Extreme Rules, où le paternel était banni des abords du ring, c’est grâce à une intervention de Dana Brooke que la championne a pu gagner. Cela n’a aucun sens.

Si la WWE veut prouver qu’elle veut changer les choses dans le catch féminin, elle a une échéance parfaite qui pourrait faire bouger pas mal de choses prochainement. Dans environ un mois, il y a un événement auquel les catcheuses pourront — et surtout devraient — participer d’une manière bien plus importante qu’un simple match de championnat : WWE Money In The Bank.

Pour ceux qui débarquent encore dans le catch, le Money In The Bank est un match à échelles permettant à ses participants de décrocher une mallette donnant droit à un match de championnat à n’importe quel moment de son choix. Le match est réclamé par de nombreux fans et personnalités du catch.

Selon Dave Meltzer du Wrestling Observer la possibilité d’organiser un match MITB pour les catcheuses a été discuté en interne à la WWE. Meltzer par ailleurs qui explique qu’il ne faudrait pas que cela soit un match avec des échelles car il pense que « des gens pourraient être blessés », assez bête comme façon de penser. Il est question d’égalité ici, de prouver au monde que les catcheuses peuvent très bien s’en sortir dans ce genre de match. Et s’il y a des blessés il y en aura, comme il peut y en avoir chez les hommes. C’est les risques du métier et elles le savent très bien. Tout le monde s’entraîne assez longtemps pour ce genre de match.

Donner aux catcheuses du roster principal un Money In The Bank ne peut avoir que des avantages. Rien que pour l’exposition le soir du pay-per-view, c’est leur laisser un boulevard d’exposition comme jamais elles n’en ont eu dans un show auparavant. Cela leur permettra aussi de prouver au public encore réfractaire, parce qu’il y en malheureusement encore un, que les femmes peuvent autant faire le spectacle dans un tel match que les hommes.

Dans les semaines qui précéderont le pay-per-view, les participantes pourraient également se battre pour faire partie de cette première de l’histoire de la WWE. Et si elle ne sont pas assez pour organiser des qualifications, aucune crainte à avoir, il y a des catcheuses qui attendent dans la brand jaune.

Et la suite peut-être encore meilleure. Imaginez la title picture féminine et la championne en titre perturbées pendant des mois par la détentrice de la mallette. L’attente ou l’appréhension du cash-in, le suspense que cela pourra générer dans une bonne rivalité.

La WWE ne doit pas avoir d’hésitations à organiser ce match le 19 juin prochain. La compagnie possède aujourd’hui toutes les cartes en main pour que cela puisse se faire sans problème et cela ne sera que salué de toutes parts.