Résumé

Lucha Underground : Matanza, un champion en difficulté

C'est un programme de choix qui est proposé cette semaine dans le Temple. D'abord une revanche pour les titres Trios et ensuite et surtout un choc entre les deux forces physiques de Lucha Underground avec le titre en jeu.
lucha-underground-1-juin © AAA/One Three Media

La page glorieuse du trio est désormais tournée pour Son Of Havoc qui revient dans l’environnement des loups solitaires. Il affronte Daga, valeur montante et dernier arrivant. L’affrontement est serré et à partir de la mi-combat, Kobra Moon vient suivre l’action de près. Elle tente d’aider Daga à un moment mais Son Of Havoc s’en sort pour obtenir un succès. Kobra Moon très amoureuse s’accroche à Daga qui la repousse à chaque fois mais l’énigmatique femme masquée n’est pas prête à lâcher sa proie.

Dans les vestiaires, Dragon Azteca Jr et Rey Mysterio se disputent car le jeune Dragon Azteca est maintenant tourné vers Matanza. Prince Puma voit bien qu’il y a un problème et veut que tout le monde soit concentré sur le match revanche pour les titres Trios perdus la semaine dernière. Rey Mysterio relance l’unité qui reste à vérifier dans le ring.

Prince Puma laisse les titres Trios à Johnny Mundo et ses amis

Johnny Mundo, Jack Evans et PJ Black défendent ainsi les titres Trios une semaine après les avoir conquis avec beaucoup de vice. L’affrontement est très équilibré face à Prince Puma, Dragon Azteca Jr et Rey Mysterio. Contre toute attente, Prince Puma craque en kickant l’entrejambe de Mundo sous les yeux de l’arbitre. La disqualification est inévitable et il n’y a donc pas de changement de titre. Puma faisait en fait la même chose que Mundo avait fait à Dragon Azteca Jr, mais dans le dos de l’arbitre. Hors de lui, Puma met Taya KO et est péniblement calmé par ses coéquipiers.

A peine sorti du ring, Dragon Azteca Jr vient comme il le souhaitait devant la cage de Matanza pour se venger. Mais Black Lotus lui interdit de faire ça et révèle qu’en réalité c’est Dragon Azteca qui a tué ses parents, et la vérité fait mal.

Cage malmène Matanza

Dans le ring pour le main event ce sont les coups qui font mal, surtout ceux de Cage. The Machine, qui a encaissé la ceinture Gift Of The Gods dès qu’il le pouvait, a tout tenté. Jamais Matanza Cueto n’avait été autant dominé et surtout n’avait jamais été autant à terre alors que son adversaire a été debout l’essentiel du temps. Un échange de souplesses aurait fait pâlir Brock Lesnar mais ensuite c’est bien Cage qui dominait encore. Mais Matanza se montre très réaliste en scorant le tombé alors qu’il était saoulé de kicks. Le champion conserve ainsi son titre par la petite porte et Dario Cueto peut souffler car ce fut très dur.

Brousti
Auteur :
Rédacteur hyperactif. Spécialiste de l'overselling.