Preview

Carte de NJPW Dominion 6.19

NJPW Dominion 6.19 aura lieu le 19 juin prochain. Résumé de la carte du show.
© NJPW

Le 19 Juin la NJPW présentera son traditionnel événement Dominion, un des évènements majeurs de l’année pour la fédération japonaise. L’occasion de continuer certaines rivalités qui durent déjà depuis plusieurs mois. A noter que le ladder match pour le championnat intercontinental prévu entre Kenny Omega et Hiroshi Tanahashi n’aura pas lieu en raison de la sérieuse blessure à l’épaule de la star japonaise. Il sera remplacé par son partenaire Michael Elgin.

Jay White : un 6-men avant l’excursion

Il s’agit là du dernier combat de Jay White avant de partir en excursion à la Ring of Honor, ou son premier combat sera contre un autre membre de la NJPW, en l’occurence Kamatitachi.

Dans ce combat les Young Lions Jay White, David Finlay et Juice Robinson (anciennement CJ Parker de NXT) affrontement l’équipe la plus lente du roster (et aussi surement la plus agée) composé de Manabu Nakanishi, Satoshi Kojima et Hirooshi Tenzan. On peut facilement deviner que cela devrait être une victoire des vétérans.

Le Bullet Club Hunter Club vs Bullet Club

De loin l’angle le moins chaud de la carte. Captain New Japan, Yoshitatsu & Togi Makabe affrontent Yujiro Takahashi, Bad Luck Fale & Adam Page. Une équipe de jobbers complets contre l’équipe B du Bullet Club. Yoshi Tatsu était revenu à la NJPW en 2014 pour mettre fin au Bullet Club, une nuque brisée et 2 ans plus tard, le voici associé au jobber le plus risible de la fédération en la personne de Cap’tain New Japan.

Malgré tout, ce match sera l’occasion de voir Adam Page à l’œuvre pour la première fois sous la bannière du Bullet Club au sein de la New Japan Pro-Wrestling. Il est à noter que dans la cas d’Adam Page, c’est Gedo (booker de la NJPW) lui-même qui a insisté pour que ce lutteur soit ajouté au roster de la promotion nipponne. Peut-être un grand futur pour Page au Japon ?

La rivalité Los Ingobernables de Japon contre CHAOS s’étale sur 3 matches de la carte

A l’inverse, il s’agit là de l’angle le plus chaud de la fédération. Bien aidé par les multimen matches lors du BOSJ — fait exceptionnel à la NJPW tant ils sont généralement sans saveur, trois matches détermineront laquelle de ces factions est la plus forte:

  • EVIL contre Hirooki Goto
  • Testuya Naito(c) contre Kazuchika Okada — Match pour le IWGP World Heavyweight Championship
  • Bushi & Senada contre YOSHI HASHI & Tomohiro Ishii

On y retrouve deux match revanche puisque lors de Dontaku, EVIL avait déjà battu Hirooki Goto en moins de dix minutes, alors que lors d’Invasion Attack Naito avait Battu Okada pour le titre suprême de la NJPW. Ces équipes ne cessent de s’affronter puisque récemment Naito avait du défendre son titre devant Tomohiro Ishii, Okada avait du faire face à Senada, YOSHI HASHI ne cesse de provoquer Senada dans ses interviews et Bushi intervient à peu près dans tous les matches de CHAOS…

A noter que cet évènement a lieu à Osaka, ville ou Tetsuya Naito est cordialement détesté depuis plusieurs années. Donc quel que soit le résultat du match, on peut compter sur une grosse implication de la foule.

Shibata veut sa revanche contre le dernier des « New Japan Dads » 

Après avoir successivement battu les vétérans Tenzan et Kojima, Katsuyori Shibata a buté à la surprise générale sur Yuji « Blue Justice » Nagata Lors de Dontaku, perdant ainsi son tire NEVER. On devrait ici assister un à un vrai match Strong Style dans la plus pure tradition NJPW entre les deux catcheurs.

Les derniers tag-matches impliquant les deux hommes ont montré un Shibata beaucoup moins irrespectueux envers l’ancien champion heavyweight, ce qui laisse penser que sur le moyen terme, la fédération japonaise pourrait laisser un plus grand rôle à Shibata après tant d’années de sous-utilisation.

Les matchs par équipe, défaillances du booking de la NJPW

  • Ricochet & Matt Sydal(c) contre The Young Bucks contre RedDragon contre Roppongi Vice — Match pour les titres IWGP Junior Tag-Team
  • Guerillas of Destiny (Tama Tonga & Tanga Roa)(c) contre The Briscoes (Jay & Marc Briscoe) — Match pour les titres IWGP World Tag-Team

Dans un premier temps abordons le Junior Tag match. Après avoir montré tout au long du tournoi Best of Super Juniors à quel point la division Junior de la NJPW était florissante, Gedo tasse huit personnes dans un un foutoir habituel qui donnera encore certainement un changement de ceinture version « patate chaude ». Car en effet, les champions Ricochet & Sydal affronteront toutes les autres équipes Junior dans un match que nous avons déjà vu plusieurs fois ou presque. Le résultat devrait être bon, mais ou est la nouveauté ? A noter que ça sera le retour des Young Bucks à la NJPW après leurs blessures communes.

En ce qui concerne la catégorie Junior Heavyweight, on ne se souvient plus de la dernière fois que la scène fût intéressante, tant les Tenkozy, Guns & Gallows ou Kingdom ne lui ont pas rendu service. Et c’est peu de dire que Tanga Roa et Tama Tonga ne relèvent pas le niveau. Les matchs sont de piètre qualité en règle générale, et on peut douter que le match face aux Briscoes de la ROH — dans leur deuxième chance au titre IWGP Heavyweight Tag Team — ne soit bien meilleur vu le peu d’alchimie entre les deux équipes. Ces deux matchs constituent certainement le point faible de la carte.

Will Ospreay : après le Best of Super Juniors, le titre Junior Heavyweight ?

Encore un rematch de Invasion Attack, ou Ospreay avait été défait pour ses débuts par le champion IWGP Junior KUSHIDA. Tout frais couronné de son titre de Best of the Super Juniors ; le britannique a immédiatement challengé KUSHIDA pour son titre, ce que ce dernier a accepté.

Ospreay a un contrat de deux ans — jusque Janvier 2018 — à la NJPW, on peut penser au vu de son succés que Gedo va l’utiliser et le pusher au maximum comme ils le firent avec AJ Styles chez les heavyweights. Le voir gagner le titre est hautement probable afin de construire une rivalité dans la division junior souvent critiquée pour son manque de profondeur depuis le départ de Prince Devitt.

Michel Elgin remplace au pied levé Hiroshi Tanahashi

Suite à la blessure à l’épaule de l’Ace de la NJPW Hiroshi Tanahashi, c’est Michael Elgin qui prend ce lourd Challenge de défier Kennny Omega et ses acolytes de The Elite pour le titre IWGP Intercontinental. Fait très rare que de voir un Ladder match à la NJPW (le dernier ayant eu lieu en 2007 lors d’un house show introuvable), ce match devrait offirir son lot de bumps, d’interventions et high spots en tous genres. Les deux hommes s’étaient déjà affronté pour cette ceinture lors d’un « Road to » show de Dontaku lors d’un combat assez brutal qui avait vu Elgin porter une powerbomb à Omega en le projettant sur une table hors du ring, pruve s’il en faut qu’on peut s’attendre à un match assez spectaculaire.

En conclusion, on peut noter que ce toutes les ceintures seront en jeu lors de ce show, et que tous les matchs font l’objet soit d’un enjeu, soit d’une rivalité qui dure depuis plusieurs semaines.

Carte de NJPW Dominion 6.19
(Dimanche 19 juin 2016 — 9h heure française — NJPW World)

– Jay White, David Finlay et Juice Robinson contre Manabu Nakanishi, Satoshi Kojima et Hirooshi Tenzan

– Captain New Japan, Yoshitatsu & Togi Makabe contre Yujiro Takahashi, Bad Luck Fale & Adam Page

– EVIL contre Hirooki Goto

– Testuya Naito(c) contre Kazuchika Okada — Match pour le IWGP World Heavyweight Championship

– Bushi & Senada contre YOSHI HASHI & Tomohiro Ishii

– Katsuyori Shibata contre Yuji « Blue Justice » Nagata

– Ricochet & Matt Sydal(c) contre The Young Bucks contre RedDragon contre Roppongi Vice — Match pour les titres IWGP Junior Tag-Team

– Guerillas of Destiny (Tama Tonga & Tanga Roa)(c) contre The Briscoes (Jay & Marc Briscoe) — Match pour les titres IWGP World Tag-Team

– KUSHIDA(c) contre Will Ospreay — Match pour le titre IWGP Junior Heavyweight

– Kenny Omega(c) contre Michael Elgin — Match pour le titre IWGP Intercontinental