Preview

WWE Money In The Bank 2016 : Roman Reigns contre Seth Rollins, la rivalité qui perd le public

Roman Reigns défendra son titre de champion du monde poids lourds de la WWE ce dimanche à Money In The Bank face à Seth Rollins. Malheureusement dans cette rivalité les rôles ne semblent pas très bien distribués et le public s'y perd.
rollins-ambrose-reigns-raw © WWE

Ce dimanche dans le main-event de WWE Money In The Bank Roman Reigns défendra son titre de champion du monde poids lourds face à celui qui a du abandonner la ceinture suite à une blessure au genou à l’automne dernier, Seth Rollins.

C’était le 22 mai dernier à WWE Payback. Après avoir battu AJ Styles pour la seconde fois Roman Reigns retrouve avec surprise son ex-partenaire du Shield mais surtout l’ancien champion qui comme l’a bien illustré le reportage de l’émission WWE 24 sur Seth Rollins, celui-ci a durement travaillé son retour et si ce reportage faisait vraiment parti de la storyline, montre qu’il compte bien reconquérir le titre.

Une situation classique

La storyline a tout de la rivalité classique du blessé qui revient en fanfare après plusieurs mois, le personnage que le public attend avec impatience pendant de nombreuses semaines pour les délivrer d’un champion très impopulaire. John Cena a joué ce personne à plusieurs reprises, Edge aussi, notamment en 2010 après sa déchirure du tendon d’Achille, débouchant sur l’une des meilleures rivalités de l’année 2010 contre Chris Jericho.

Mais il y a un problème: les rôles ne sont pas ceux qu’ils devraient être. L’évidence voudrait que Roman Reigns soit le heel, tant son impopularité est forte et tant aujourd’hui son action le met souvent dans la condition du méchant. Face à AJ Styles il ne pouvait qu’être le heel, tant l’ancienne star de la NJPW et de la TNA a été accueillie à bras ouvert par le public.

Seth Rollins de son côté devrait être le face, le délivreur, celui qui revient sauver le public du champion impopulaire. Un classique du catch et de la WWE. Même tout le travail fait sur son retour le met à la place du face: le reportage de l’émission WWE 24 montre un Seth Rollins combatif face à une rééducation difficile après son opération du genou, qui a envie de revenir à tout prix. C’est un personnage fait pour s’attirer les faveurs du public qui est présenté dans l’émission. Tout était fait pour que la storyline prenne ce sens logique.

Un retournement de situation qui perd le public

Malheureusement l’histoire a pris un sens différent. Au lendemain d’Extreme Rules, lors de Monday Night RAW, Seth Rollins est acclamé comme rarement, mais en annonçant clairement ses intentions de récupérer le titre qu’il a du abandonner il y a plusieurs mois se retourne contre le public qui, surpris par la tournure, ne semble pas savoir comment réagir, les huées se font timides. Seth Rollins est pourtant bien le heel dans l’histoire et du coup partage le public entre ceux qui se font rares mais qui marchent dans le sens de la storyline et ceux qui comprennent bien que la situation est ubuesque.

C’est ainsi que l’on se retrouve avec un public qui lors des confrontations entre les deux catcheurs se met à huer et acclamer timidement l’un et l’autre. Pour tenter de rattraper le coup et renvoyer les acclamations vers Roman Reigns les auteurs ont un idée totalement absurde: rendre Seth Rollins muet, un peu à la manière de Chris Jericho lors de son retour en 2012 ou Batista en 2010 dans sa rivalité face à John Cena dans la Road to WrestleMania. Contrairement aux deux exemples précédents le procédé est un échec, le public ne s’attache pas plus à la cause de Roman Reigns.

Le heel contre le face, une base nécessaire

Il y a quelques mois à l’approche de WrestleMania 32 et de son match face à Roman Reigns pour le titre de champion du monde poids lourds de la WWE Triple H expliquait que les personnages d’aujourd’hui n’avaient plus besoin d’être heel ou face. « Auparavant le bon gars était le gars qui ne trichait pas, c’était aussi simple que cela (…). Le monde a changé » expliquait-il. Malheureusement la storyline actuel démontre bien que le temps des faces et des heels est loin d’être terminé, le public continue et aime toujours se reposer sur ces bonnes vieilles bases qui font du catch quelque chose d’assez facile d’accès.

Ce dimanche il ne fait aucun doute que le public acclamera Seth Rollins et espérera que ce dernier sorte vainqueur du match, même s’il n’y a en réalité que peu de chances que cela arrive. On imagine plutôt Roman Reigns aller au moins jusqu’à SummerSlam avec le titre. Il faudra surtout surveiller du côté de celui qui aura décroché la mallette de Mr Money In The Bank plus tôt dans la soirée qui ne sera jamais très loin de débarquer. Même si le cash-in le soir même reste bien souvent de l’ordre du fantasme il reste une part de possibilité à ne pas négliger.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.