Preview

RAW du 20 juin : qu’attendre de l’épisode de ce soir ?

Au lendemain de Money In The Bank, preview de l'épisode de Monday Night RAW de cette semaine.

Vingt-quatre heures après un WWE Money In The Bank très mouvementé, surtout pour Dean Ambrose qui a en une soirée décroché la mallette de Mr Money In The Bank et encaissé la mallette une heure plus tard pour devenir champion du monde poids lourds, Monday Night RAW va lancer probablement les rivalités de l’été et on l’espère nous réserver quelques surprises en plus.

Une vengeance pour Titus ?

Hier soir donc Titus O’Neil n’a pas réussi à capturer le titre de champion des Etats-Unis face à Rusev. Ce dernier ne s’est pas gêné ensuite pour humilier le catcheur devant ses enfants venus assister au match de leur père au premier rang le jour de la fête des pères. Nul doute que l’ancien Prime Time Player se servira de ce petit passage pour réclamer une revanche prochaine lors de Battleground le 24 juillet prochain.

Après Theodore Long il y a deux semaines et Kane la semaine dernière, il n’est pas impossible qu’un autre ancien general manager de SmackDown réapparaisse ce lundi soir pour demander à récupérer sa place une fois la séparation des brands effectuée. En effet sur son site la WWE semble teaser la présence d’un ancien GM ce soir. Alors, Vicky Guerrero ? John Laurinatis ? Paul Heyman ? Quelqu’un d’autre ? Les paris sont lancés, même si aucun d’entre eux n’obtiendra la place.

Du nouveau pour la championne

Si le match féminin n’avait aucun intérêt particulier hier soir à Money In The Bank puis que le titre de championne de la WWE n’était pas défendu, après avoir perdu contre Charlotte et Dana Brooke, Natalya s’est retournée contre sa co-équipière Becky Lynch. En équipe depuis plusieurs semaines sous le nom de Hart and Fire, rien ne laisser présager un heelturn de Natalya. Un retournement de situation qui semble d’un côté lancer une rivalité entre les deux catcheuses mais qui libère aussi la championne Charlotte pour de nouvelles aventures.

A noter par ailleurs que Sasha Banks est apparu dans la promo pour le prochain pay-per-view de la WWE, Battleground, qui aura lieu le 24 juillet prochain. La catcheuse était par ailleurs dans le show Superstars — qui on vous l’assure existe toujours malgré les apparences — la semaine dernière, pourrait-elle être de retour à RAW ce lundi soir?

Coup de canif dans le contrat

AJ Styles avait pourtant signé le contrat qui stipulait bien qu’il devait affronter seul John Cena, sans l’aide de ses amis du Club Luke Gallows et Karl Anderson. Mais un ref bump lui a permis de donner un coup de canif dans le contrat et les deux catcheurs sont intervenus sans que l’arbitre puisse les voir, permettant par la même occasion sa victoire.

Le Phenomenal One devra ce soir s’expliquer et probablement confronter à nouveau le déçu du match d’hier soir, John Cena, qui ne manquera pas de réclamer une revanche lors pour Battleground dans un mois.

Rivalité à trois dans le Shield

C’était une soirée importante pour Dean Ambrose ce dimanche soir, probablement la meilleure de sa carrière. En une soirée le Lunatic Fringe a remporté la malette de Mr Money In The Bank et une heure plus tard le titre de champion du monde poids lourds en encaissant la mallette sur un Seth Rollins qui venait à peine de récupérer son titre perdu à l’automne dernier.

Cela donne autant à Roman Reigns qu’a Seth Rollins une envie de revanche, de quoi se laisser penser que l’on se dirige vers un match triple menace entre les trois ex-partenaires du Shield dans un mois à Battleground pour le titre désormais détenu par Dean Ambrose.

En bref:

– On en a probablement fini avec Baron Corbin et Dolph Ziggler… enfin prions pour, du moins.

– De son côté Sheamus pourrait bien avoir envie de revanche face à Apollo Crews ce lundi soir.

– Par ailleurs, avec la séparation des brands qui approche, des retours d’ancien catcheurs de la WWE sont à attendre. Pas forcement à RAW ce lundi soir mais gardons tout de même un œil attentif là dessus.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.