Actualité

Après la Draft, la WWE rajeunit ses tables des commentateurs

Nouvelle ère, nouveaux commentateurs. La WWE a procédé à des changements chez les commentateurs de RAW et SmackDown.
corey-graves Corey Graves commentera désormais à RAW tous les lundis — © WWE

L’évènement de la nuit dernière pour tout fan de la WWE était les débuts de SmackDown en direct sur USA Network avec comme point central de la soirée la Draft. Les commissioners et general managers de Raw et Smackdown ont ainsi séparé le roster en deux, une moitié étant maintenant liée à Smackdown, une autre à Raw.

Si seules les Superstars étaient concernées par la Draft, la WWE a profité de cette occasion pour modifier la composition de ses équipes de commentateurs. Michael Cole, Byron Saxton et Corey Graves s’occuperont désormais des commentaires de Raw chaque lundi tandis que Maura Ranallo, John Bradshaw Layfield et David Otunga seront les commentateurs du show bleu chaque mardi.

Corey Graves propulsé à RAW

La WWE mise sur la jeunesse avec l’avènement de Corey Graves, qui depuis sa retraite des rings en décembre 2014 a fait ses preuves aux commentaires de NXT ou au sein du panel des pré-shows de pay-per-views, mais aussi de David Otunga, qui officiait depuis quelques mois aux côtés de Tom Phillips à Main Event et Superstars. On regrettera tout de même un peu le manque de voix féminines.

Le grand perdant de ce remue-ménage est le Hall of Famer Jerry Lawler. Commentateur de SmackDown depuis janvier 2015, la légende de Memphis a été suspendu le mois dernier suite à une arrestation pour violences conjugales, suspension qui avait été levée le 1er juillet lorsque les charges contre lui ont été abandonnées. La WWE étant très peu conciliante avec ce genre d’incidents, Lawler paie surement les frais de cette arrestation.

Toujours sous contrat avec la WWE, Lawler, tout comme Booker T, sera l’un des analystes des pré-shows des shows hebdomadaires et des kick-off de pay-per-views. Il ne serait pas impossible qu’il prenne également le siège laissé vacant par Otunga sur les shows secondaires de la WWE (il commentait plus tôt dans l’année Main Event avec Rich Brennan).