Actualité

Que signifie réellement l’interview de Cesaro après la Draft de la WWE ?

Hier soir après la Draft, Cesaro a donné une interview qui a beaucoup fait parler. Et pour cause, dans celle-ci le Suisse s'en prend à la façon dont RAW traite pour le moment ses catcheurs. Mais celle-ci cache certainement un tout autre message.

Hier soir après la soirée spéciale Draft de SmackDown la Draft continuait sur le WWE Network dans l’émission Draft Center Live. Entre les séries de drafts on pouvait voir des débats entre les membres du panel menés par Renee Young mais aussi des interviews des catcheurs réagissant à leur transfert. Parmis eux : Cesaro, qui semblait quelque peu embêté par sa nouvelle place.

Drafté dans la sixième série de la soirée à la toute fin de SmackDown, le Suisse semble mécontent de se retrouver aussi bas dans les choix des commissioners et general managers. « Je ne suis pas très heureux d’avoir été drafté en dix-septième dans la sixième série. J’ai le sentiment que j’aurais dû être drafté un petit peu plus avant. J’espérais au moins être dans le top dix. » Il n’est pas non plus content d’avoir été drafté dans le show rouge de la WWE « En prenant compte juste les rosters et ce que les GM ont dit hier, sur comment SmackDown allait être le show du catch et tout ce qui est à propos du produit in-ring, à propos des Superstars et pas forcement des GM et toute cette comédie, je pense que j’aurais été mieux à SmackDown. » Il cherche à rester tout de même optimiste pour la suite « Mais comme tout au long de ma carrière, il y a toujours un petit obstacle ou quelque chose à dépasser, alors… J’ai hâte d’être dans le produit phare, essayer de voir le positif, être dans le produit principal, WWE Raw, c’est là que doit être Cesaro ».

« RAW a besoin de se concentrer sur ses Superstars »

Mais une question de JoJo va le relancer sur ces précédent propos. Quand elle lui demande ce qu’il pense de la difficulté que pourrait avoir Mick Foley à travailler avec Stephanie McMahon, Cesaro revient sur le sujet expliquant pourquoi il aurait préféré être à SmackDown. « Honnêtement c’est une partie du problème (…). Je pense que RAW pour avancer a besoin de plus se concentrer sur ses Superstars, il faut que ce soit focalisé sur les performers dans le ring et pas à propos de comment Stephanie McMahon et Mick Foley arrivent à coexister. Ils doivent se mettre d’accord pour proposer le meilleur show, mais cela n’a pas besoin d’être le plus important ».

« Le focus doit être fait sur les Superstars qui viennent d’être draftés. Nous avons Seth Rollins, nous avons les New Day, nous avons Finn Bálor qui vient de NXT, ce sont les gens dont nous devrions parler là. Mais non, on parle de Stephanie McMahon et Mick Foley, ce qui m’ennuie. » avant de continuer sur le fait que l’on voit beaucoup trop de personne parler à l’antenne et que lui préfère catcher « Beaucoup de gens parlent, c’est toujours beaucoup de discussions et pourtant vous ne m’avez pas entendu parler autant. C’est ça qui est bien. Je peux même être capable de parler et les gens peuvent se rendre compte que je peux vraiment parler. Mon cerveau peut former des avis qui peuvent aller vers ma bouche. Le problème c’est que parfois je bloque sur des mots parce que je parle cinq langages différents comme tout le monde sait, du coup j’aime parler le langage que tout le monde parle, celui que le WWE Univers aime… c’est le langage du catch que je pratique sur le ring. C’est ce que je fais de mieux. C’est ce que je propose toujours. Cesaro à Raw. »

Une interview sans doute bien préparée

Si l’on pourrait croire que ce qu’on aurait envie d’appeler une pipebomb risquerait de mettre le Suisse dans de beaux draps, ce n’est certainement pas le cas. On n’imagine déjà pas qu’une aussi longue diatribe puisse avoir été improvisée. Dave Meltzer du Wrestling Observer a tweeté dans la journée que celle-ci n’était pas écrite, mais cela ne signifie en rien qu’elle n’ait pas été préparée en amont avec quelques directives. Et puis la WWE n’aurait certainement pas laissé passer ça sur le WWE Network, et l’aurait encore moins uploadé ensuite sur sa chaîne Youtube.

Cesaro voulait aller à SmackDown et c’était probablement ce qui allait se passer, mais des changements de dernière minute sont toujours possibles. Enzo Amore et Colin Cassady tout comme Cesaro étaient annoncés sur un house show le 21 août prochain aux côtés de Becky Lynch, Natalya, Randy Orton ou encore AJ Styles. Quatre noms qui ont été draftés à SmackDown ce mardi soir.

Plus tôt ce mercredi Sasha Banks a retweeté la vidéo d’une personne sur Twitter ayant posté un extrait de l’interview de Cesaro en ajoutant « Tu parles mon langage ».

À noter que la catcheuse souhaitait elle aussi rejoindre SmackDown comme elle l’indiquait quelques heures avant dans une vidéo postée sur la chaine Youtube de la WWE, tout comme Cesaro. Dans la même émission que Cesaro, Kevin Owens a effectué une promo similaire déclarant: « Le fait que des mecs comme Rusev, The Miz ou AJ Styles ont été choisis avant moi est une grande blague. […] Je ne suis pas fou, je comprends pour quoi ils ont pris John Cena, Roman Reigns, Seth Rollins ou même Dean Ambrose en premier, je le comprends. Mais le fait que ces autres mecs, en particulier Sami Zayn, aient été choisis avant moi, c’est un manque absolu de respect. Choisissez-moi plus rapidement et je porterais votre t-shirt RAW ».

On ne sait pas encore quelle direction va prendre cette histoire, mais on peut très bien imaginer qu’il s’agisse d’un angle visant à terme à « rassurer » les fans quant à ce que proposera Monday Night RAW en terme de catch face à SmackDown qui avec les promesses de Shane McMahon et Daniel Bryan sera facilement considéré comme « le show où l’on verra du vrai catch » face à RAW que l’on aurait tendance à qualifier de show du divertissement.

À voir comment ces prochaines semaines les choses évolueront. Pour ce qui est de Sasha Banks, elle est l’adversaire naturelle de Charlotte pour le titre de championne de la WWE, cette dernière ayant été draftée à RAW, il était plutôt normal que la challengeuse la rejoigne.