Review

WWE Cruiserweight Classic: Review de l’épisode du 21 juillet

Review du deuxième épisode du Cruiserweight Classic, le tournoi poids-moyen de la WWE.
cwc-ep-2-review © WWE

Deuxième épisode du tournoi poids-moyen de la WWE, le Cruiserweight Classic. Après un premier épisode déjà bien chargé avec entre autre le passage du Français Clement Petiot, les débuts de Kota Ibushi, Gran Metalik ou Cedric Alexander dans le tournoi, on enchaîne avec un deuxième épisode tout aussi chargé avec Tajiri, TJ Perkins ou encore Akira Tozawa.

Après Corey Graves présentant le tableau éliminatoire et un résumé rapide de l’émission précédente, on entre dans le vif du sujet avec le premier match du show.

Tajiri contre Damian Slater

Directement Mauro Ranallo mentionne le tryout de Slater en mars dernier avec NXT au festival Arnold Classic. On commence par de très beaux enchaînements de la part des deux où Slater apparaît très bien en jambe, et on voltige ensuite vers l’extérieur sur le Japonais. Les kicks de Tajiri sont très très stiffs et font énormément de bruit. De retour dans le ring, Tajiri prend le dessus avec sa routine habituelle avec sa magnifique Tarentula.

Ranallo mentionne aussi l’influence de Keiji Mutoh sur Yoshihiro Tajiri. Le Nippon prend le dessus et la victoire avec le Buzzsaw Kick dans un match assez rapide. On peut se poser des questions sur l’état de forme du Japonais, ses plus belles heures semblent malheureusement lointaines.

VainqueurTajiri en 05:30 via headkick.

Tajiri rencontrera le Mexicain Gran Metalik au prochain tour.

TJ Perkins contre Da Mack

Mauro Ranallo rappelle directement le passé au NJPW Dojo de Los Angeles de TJ Perkins avec Daniel Bryan, Shinsuke Nakamura et Samoa Joe. Entrée assez divertissante de Da Mack avec comme on peut s’y attendre un côté Mickael Jackson autant sonore qu’esthétique.

Magnifique enchaînement de Perkins pour démarrer le match. Après plusieurs mouvements à l’avantage de Perkins, Da Mack prend le dessus avec un dropkick. On assiste à pas mal de divertissement des deux côtés avec des poses et des pas de danse qui prennent le pas sur l’action dans le ring. Superbes enchaînements de soumissions pour TJP mais l’Allemand renverse en poursuivant avec un Sommersault Plancha vers l’extérieur. Da Mack enchaîne avec des kicks rigolos agrémentés de pas de danse.

TJP reprend le dessus en plaçant une Mutoh Lock à laquelle l’Allemand parvient à échapper. Les deux catcheurs s’échangent des contres et pas mal de prises et tentatives de tombés. Superbe springborad into a dropkick de Perkins qu’il enchaîne avec un 450° raté. Il envoie tout de même un Facebuster sur Da Mack, puis un Benadriller (Fireman’s carry into a Pelé Kick) et son Kneebar au centre du ring pour l’abandon de l’Allemand. Très bon match avec beaucoup de high fly et de spots assez divertissants.

VainqueurTJ Perkins en 6:40 via Kneebar.

TJ Perkins rencontrera le vainqueur du match très attendu opposant Johnny Gargano à Tomasso Ciampa.

Mustafa Ali contre Lince Dorado

Mustafa Ali fait son entrée sous quelques huées que l’on espère uniquement catchesques. Dès le début du match, celui-ci envoie deux ou trois droites bien senties sur Lince Dorado et cela prend moins de vingt secondes avant de  continuer à l’extérieur du ring avec un très beau flying knee dans la figure du Portoricain. Superbe jumping neckbreaker d’Ali qui travaille comme heel visiblement ici.

Comme dans le match précédent, ce sont deux lutteurs assez similaires qui s’affrontent. Splendide Hurricanrana de Lince Dorado sur Ali du tablier vers l’extérieur avec un Asai Moonsault parfait pour faire bonne mesure. De retour dans le ring avec un fantastique springboard reverse rana sur Ali.

Le lutteur d’origine pakistanaise renverse avec un magnifique Spanish Fly de la troisième corde et manque ensuite un splendid reverse 450°. Vraiment dommage car c’est une prise extraordinaire notamment aussi utilisée par le catcheur anglais Will Ospreay. Lince Dorado en profite pour placer un Shooting Star Press parfait pour le compte de trois. Ali a l’air affecté par son move raté.

Vainqueur: Lince Dorado en 6:05 via Shooting Star Press.

Lince Dorado rencontrera le vainqueur du match entre Rich Swann et Jason Lee.

Akira Tozawa contre Kenneth Johnson

Main event de cet épisode entre l’un des favoris et un des gros inconnus du tournoi. La foule semble du côté du Japonais sans vraiment connaitre ses spots. Très beaux enchaînements des deux lutteurs pour commencer le match encore une fois. Tozawa envoie un rapide Shining Wizard pour prendre le dessus. Le Japonais utilise ses cris particuliers lors d’un échange de chops à la conclusion assez amusante en la forme d’un simple coup de poing, puis enchaîne avec un Standing Senton.

L’histoire du match montre clairement que Kenneth Johnson est résistant et prêt à tout pour surprendre l’assistance. Superbe Leg Lariat de l’Américain et première german suplex de Tozawa suivi d’une Double Clothesline. Forearm smashes du nippon renversé en modified codebreaker de Johnson.

Le duo de commentateurs mettent en avant la surprise que pourrait être une victoire de l’ancien Weezy Woo. Splendide Snap German Suplex suivi de sa Delayed Bridging German Suplex pour une victoire de Tozawa. Bon match mais sans plus, il y avait une ou deux classes d’écart entre les deux lutteurs pour être honnête.

VainqueurAkira Tozawa en 9:45 avec sa Delayed Bridging German Suplex

Akira Tozwa affrontera au prochain tour le vainqueur du match opposant Jack Gallagher à Fabian Aichner.

Auteur :