WWE CWC

WWE Cruiserweight Classic : Review de l’épisode du 3 août

Review de l'épisode du 3 août du Cruiserweight Classic, dernier épisode du premier tour du tournoi poids-moyen de la WWE avec notamment un énorme match entre Johnny Gargano et Tommaso Ciampa.
© WWE

C’est la fin du premier tour avec un main event qui s’annonce explosif. Après ces quatre combats nous connaîtront le tableau des huitièmes de finales de ce tournoi. Qui créera la surprise? Qui confirmera les espoirs placés en lui? Qui décevra? On a en tout cas hâte de voir la suite.

Rich Swann contre Jason Lee

Entrée très stéréotypée « asiatique » pour Jason Lee avec nunchakus et pose d’arts martiaux. Que dire de celle de Rich Swann qui nous sert les pas de dance que nous l’avons tous vu faire sur le circuit indépendant, à noter une bonne musique d’entrée mais le public chante quand même « All night long », son theme song sur le circuit indépendant.

Swann mène rapidement les débats dans le match, mais Jason Lee prend le dessus avec des strikes d’arts martiaux super rapides et assez bien portés. Palm trikes, open hand slaps, kicks… tout y est. Swann réplique avec un de ses spots indy ou il assène des coup d’avant-bras à la Vader mais le public ne reconnait pas ce spot. Hurricanrana de Swann et standing frog splash pour un compte de deux. Lee réplique avec un Mahistrol Craddle à vitesse éclair. Magnifique standing 450° de Swann pour une rapide victoire.

Assez bon combat mais bien trop rapide, Jason Lee n’a pas eu le temps de montrer grand chose et c’est dommage car il a l’air plus intéressant que son compatriote HoHo Lun.

Vainqueur: Rich Swann en 3:44 via 450° Splash.

Il rencontrera Lince Dorado au prochain tour pour un combat qui devrait être très bon car les catcheurs se connaissent pour s’être déjà affrontés ces dernières années.

Noam Dar contre Garv Sihra

L’écossais Noam Dar fait son entrée dans un premier temps dans le style qu’on lui connait. Le deuxième Bollywood Boys entre lui aussi dans le même style que son frère lors du tour précédent.

Début équilibré entre les deux catcheurs avec des dropkicks et des échanges de contre. Beaucoup de poses de la part de Noam Dar, ce qui est clairement superflu et qui permet à Sihra de prendre l’ascendant avec des projections dans les coins. Dar revient dans le match avec des kicks et des coups de pieds chassés. Bryan fait remarquer que Dar est un poil trop confiant avec ses poses, et immédiatement Sihra reprend le dessus mais manque une descente du coude de la troisième corde. Enzuigiri de Dar suivi d’un fisherman buster. Dar enchaîne de suite avec un kneebar pour l’abandon de Sihra.

Match assez court et c’est le benjamin du tournoi qui avance au prochain tour. Rien de très spécial dans cette rencontre. Les deux frères Sihra sont de très bons pros qu’on espère revoir en équipe à NXT.

Vainqueur: Noam Dar via Kneebar en 05:28.

Noam Dar fera face à HoHo Lun au prochain tour… un match qui s’annonce déséquilibré.

Jack Gallagher contre Fabian Aichner

Grosses différence de taille dans ce match entre le fin, petit et élancé Jack Gallagher (combattant de MMA à ses heures) et le quasi Light-Heavyweight Fabian Aichner. Surement un gros clash de styles par la même occasion. Un look vraiment spécial pour le britannique qui devrait plaire si d’aventure il revenait lutter pour NXT. À noter que Gallagher garde la musique d’entrée qu’il utilise à la Progress Wrestling (merci le domaine public), et quel choix vestimentaire pour sa tenue de combat… On dirait une mire de télévision.

Entrée classique pour l’italien Aichner qui montre dès le départs qu’il n’est pas qu’un catcheur puissant avec une belle démonstration d’agilité. Belle enchaînement de retournement de soumissions à la Zach Sabre Jr. de l’anglais pour ce qui devrait être le fil conducteur de ce match. Gros Shoulder Tackle de Aichner mais Gallagher reprend le dessus avec un superbe contre. Petit botch de l’italien avec un springboard raté mais bien rattrapé en dropkick.

Enchaînement de tentatives de tombés entre les deux catcheurs qui se termine avec un énorme backbreaker du big man. Magnifique double springboard moonsault de Aichner pour un compte de deux! Gallagher revient dans la partie avec des dropkicks et crossbodies. Incroyable enchaînement de Aichner qui renverse un guillotine choke de l’anglais en sit-out powerbomb, magnifique spot. Frog Splash raté de l’italien, headbutt de Gallagher et splendide corner dropkick pour un compte de trois.

Final surprenant mais ce dropkick était assez impressionnant — et bien mis en avant par le duo de commentateurs. Très très bon match et belle performance de la part d’Aichner.

Vainqueur: Jack Gallagher via Corner Dropkick en 06:45

Au prochain tour, Jack Gallagher affrontera Akira Tozawa dasn un duel qui s’annonce explosif.

Johnny Gargano contre Tommaso Ciampa

Très belle séquence vidéo sur l’équipe formée par les deux catcheurs à NXT. Ce combat s’annonce explosif quand on connait les deux personnages et l’amitié qui les lie. On se rapproche du Sicilian Psychopath/Psycho Killer en ce qui concerne Tommaso Ciampa en tant que catcheur solo. Grosse tension entre les deux catcheurs d’entrée.

Débuts assez tactiques jusqu’à ce que Ciampa décoche un énorme coup de coude qui fait cracher une salve de salive à Gargano, visuellement impressionnant. Ciampa est vraiment un catcheur particulièrement stiff en apparence et NXT n’a pas ce profil, il serait parfait en heel on imagine. Gros running knee à l’extérieur de Ciampa, suivi par un reverse chin lock au centre du ring. Gargano revient dans le match avec son très beau slingshot DDT. « C-Dub-C » chante le public.

Très beau spot dans le coin ou Gargano tente de renverser un top rope White Noise de Ciampa en sunset flip powerbomb, mais envoie un Cheeky Nando Kick cher à Will Ospreay enchaîné à une superbe sit-out powerbomb. Ciampa sort du ring immédiatement mais Gargano suit immédiatement avec un tope suicida et tente de revenir avec son middle rope spear mais est accueilli avec un coup de genou en plein visage, American Strong Style. Echange de kicks, de chops et de coups de coude entre les deux partenaires. L’action se tourne ensuite vers le tablier du ring où les deux catcheurs s’échangent des chops et des kicks encore une fois suivi d’un Air Raid Crash de Ciampa. Compte de 2,9 qui frustre Ciampa qui ensuite hésite à porter ce qui pourrait être le coup fatal à un Gargano qui peine à se relever.

Superkick de Gargano, Lariat de Ciampa, Project Ciampa sur Garagano qui se relève tout de même, incroyable et intense fin de match. Ciampa envoie des chops énormes à Gargano qui n’arrive même plus à tenir sur ses jambes, mais ce dernier revient dans le match. Tentative de Gargano-escape contré par un reverse armbar puis par un Crucifix Pin pour la victoire de Gargano.

Quel match. Certainement le meilleur match de ce premier tour. Les deux sont apparus comme des vraies stars.  A noter un petit tease final ou Ciampa dans un premier temps refuse la poignée de main de son partenaire. Tension vite effacée par l’embrassade finale et la main levée de Gargano par son adversaire du soir. C’est beau le catch.

Vainqueur: Johnny Gargano via Crucifix Pin en 10:55

Au prochain tour Gargano affrontera TJ Perkins pour un duel prometteur de catcheurs au petits gabarits mais versatiles.

Dans l’épisode de la prochaine, nous verrons deux matchs du prochain tour, ce qui est une bonne nouvelle car les catcheurs auront plus de temps pour montrer leurs talents. Et nous devrions être gâtés car le premier combat opposera Yashihiro Tajiri et Gran Metalik dans un duel de styles, et le deuxième risque de faire des étincelles car il verra Cedric Alexander affronter Kota Ibushi.

Auteur :