Actualité

NJPW G1 Climax 26 : Le point sur le tournoi avant les trois dernières journées

On approche de la fin du plus prestigieux tournoi de catch au Japon. L'occasion de faire le point sur les situations dans chaque bloc.
njpw-g1-climax-26 © NJPW

Sans plus attendre, nous allons regarder les situations dans chaque bloc et expliquer les différents cas de figure. Pour chaque catcheurs, nous expliquerons les résultats nécessaires à une élimination ou une qualification pour la finale. Une précision : en cas d’égalité entre deux catcheurs, c’est le résultat direct entre les deux qui est déterminant pour les départager.

Block A : vers une finale Tanahashi vs Okada

Après un départ des plus poussifs avec trois défaites Hiroshi Tanahashi est revenu comme une fusée avec cinq victoires de rang, contrairement à Makabe qui après quatre victoires de rang vient de subir quatre défaites. À la veille de la dernière journée de ce bloc, cinq catcheurs se tiennent en dix points : Hirooki Goto, Bad Luck Fale, Hiroshi Tanahashi, Noamichi Marufuji & Kazuchika Okada. Le champion IWGP reste sur deux défaites de suite, dont une contre Tomohiro Ishii dans ce qui pourrait bien être le match de l’année.

Les défaites du champion Kazuchika Okada contre Bad Luck Fale, Naomichi Marufuji et Tomohiro Ishii (son coéquipier au sein de CHAOS) donnent une idée des matchs de championnat qu’il aura sur sa route jusqu’à Wrestle Kingdom 11 le 4 Janvier 2017.

Aucun autre catcheur que les cinq cités ne peut actuellement gagner ce bloc. Pour le reste, détaillons les cas de figure pour chacun des cinq catcheurs et les résultats nécessaires pour une victoire.

Hiroshi Tanahashi : Pour que l’Ace de la fédération remporte le Block A, c’est assez simple, il doit gagner son match contre Okada étant donné qu’il a battu Marufuji, Goto et Fale.

Kazuchika Okada : Okada doit dans un premier temps battre Tanahashi, mais il doit aussi espérer que Fale et Marufuji ne gagnent pas car ces deux catcheurs l’ont battu précédemment. Situation compliquée pour le champion.

Naomichi Marufuji : Il doit dans un premier temps battre Hirooki Goto. Ensuite il doit espérer que Tanahashi perde contre Okada ou qu’ils fassent match nul et que Fale perdent face à son compagnon de route Tama Tonga.

Bad Luck Fale : Il doit battre Tama Tonga dans un premier temps, et ensuite compter sur des défaites de Tanahashi et Goto car il a battu les deux catcheurs qu’ils affrontent lors de la dernières journées (Marufuji & Okada).

Hirooki Goto : Lui doit espérer une conjoncture improbable d’événements favorables. Il doit bien entendu dans un premier temps battre Noamichi Marufuji. Comme il a perdu précédemment contre Tanahashi et Okada, il doit espérer un match nul entre les deux favoris. Etant donné qu’il a battu Bad Luck Fale, son résultat importe peu pour lui.

Les derniers matchs opposent Bad Luck Fale à Tama Tonga, Hirooki Goto à Naomichi Marufuji, Hiroyoshi Tenzan à SANADA, Togi Makabe à Tomohiro Ishii et enfin Hiroshi Tanahashi à Kazuchika Okada.

Block B : La remontée fulgurante de Michael Elgin

Quel chemin parcouru par le canadien depuis ses débuts surprise au G1 de l’an dernier! On peut déterminer qu’il est facilement dans le top 5 de la fédération dorénavant. Après deux défaites d’entrée, il n’a connu presque que des victoires exceptée l’habituelle défaite surprise contre Toru Yano. Même s’il n’est pas éliminé, Shibata encore une fois n’est qu’un participant parmi les autres, ce qui décevra ses supporters qui chaque année espère qu’elle sera celle de son courronnement.

Le leader de ce groupe avec douze points est l’ancien champion IWGP Tetsuya Naito, talonné par les deux canadiens Michael Elgin et Kenny Omega et le champion NEVER Katsuyori Shibata tous trois avec dix points. A noter les deux victoires de Toru Yano face aux deux champions du groupe Shibata et Elgin, on peut donc s’attendre à le voir challenger à ces titres malgré son actuelle excursion à la NOAH ou il est champion par équipe avec Naomichi Marufuji.

Maintenant, voyons un peu les scénarios possibles pour les catcheurs encore éligibles pour la finale. Encore une fois des calculs assez savants à prévoir selon les résultats.

Katsuyori Shibata : Il doit d’abord gagner contre EVIL (de la même faction que Tetsuya Naito) et espérer les défaites de Elgin et Naito car il a battu Naito lors du quatrième tour de ce groupe.

Michael Elgin : Il doit battre Katsuhiko Nakajima et espérer que Naito perde face à Kenny Omega. Kenny Omega, Michael Elgin et Naito seraient tous à égalité avec douze points, mais les tie-breakers de Omega face à Naito, et Elgin face à Omega annuleraient celui de Naito face à Elgin. Compliqué n’est-ce pas? Une victoire de Shibata compliquerait encore plus l’affaire car nous aurions quatre catcheurs à douze points avec chacun des tie-breakers face à un autre. On espère un autre scénario pour être honnête car on ne sait pas ce que la New Japan a prévu dans ce cas.

Kenny Omega : Il doit d’abord gagner contre Testuya Naito afin d’avoir le tie-break à son avantage et prier pour des défaites conjuguées de Michael Elgin face à Nakajima et de Shibata face à EVIL car il a perdu contre ces deux adversaires. Quoiqu’il arrive, on imagine qu’il appréciera de jouer le rôle de spoiler.

Testuya Naito : le plus simple pour la fin. Tout ce que Naito doit faire, c’est ne pas perdre contre Kenny Omega. On peut imaginer que les résultats précédents favoriseront l’aspect « finale » de ce match afin de garder un gros enjeu.

La dernière journée verra s’opposer EVIL à Katsuyori Shibata, Tomoaki Honma à Yuji Nagata (match sans aucun enjeu), Katsuhiko Nakajima à Michael Elgin, Toru Yano à YOSHI-HASHI (là aussi sans enjeu) et Kenny Omega à Tetsuya Naito.

Pour ceux qui se souviennent des deux derniers G1, les trois dernières journées sont à ne pas manquer car elles sont régulièrement le théâtre de main-events exceptionnels. Les shows seront comme d’habitude diffusés sur New Japan World.

Auteur :