Décryptage

NJPW G1 Climax 26 : Les retombées du tournoi

Chaque année le G1 Climax est le théatre de nouvelles rivalités autour des ceintures, l'occasion de faire le point sur l'édition de cette année.
Kenny Omega et le Bullet Club lors du G1 Climax 26 — © NJPW

Comment Goto se relèvera-t-il de ce nouvel échec ? Qui challengera Michael Elgin pour son titre intercontinental? Kenny Omega sera-t-il poussé au sommet de la promotion après être devenu le premier Gaijin à remporter le G1 Climax ? Quid de l’insertion des catcheurs de la NOAH ? Les Shows Destruction et King of Pro Wrestling jonchent la route qui mène à Wrestle Kingdom le 4 Janvier, voyons voir les diverses rivalités et luttes autour des titres de la promotion nippone.

Avant toute chose, trois ceintures ne seront pas abordées car très peu (ou pas du tout) mises en jeu lors du G1 Climax : le titre Junior Heavyweight détenu par KUSHIDA — à ce titre le résultat de la Super J Cup donnera plus d’indication, les ceintures Junior Heavyweight Tag-Team détenues par les Young Bucks et les ceintures NEVER 6-man tag-team détenues par Matt Sydal, Ricochet et Satoshi Kojima.

Les titres IWGP Heavyweight Tag-Team détenus par les Briscoe Brothers

Après s’être très facilement défait de l’équipe C du Bullet Club composée d’Adam Page et Yujiro Takahashi, on imagine que les deux frères pourraient affronter l’équipe CHAOS composée de YOSHI-HASHI et Tomohiro Ishii. Cette équipe vient de battre lors de la dernière journée du G1 Climax le GBH de Togi Makabe et Tomoaki Honma dans ce qui ressemblait à un match pour déterminer le challenger aux ceintures.

Cela s’inscrirait dans la logique de push de YOSHI-HASHI et du statut de MVP de la fédération de Tomohiro Ishii. Attention tout de même à Page & Takahashi car ils seront de la partie pour un prochain show de la Ring of Honor et pourraient une nouvelle fois tenter de capturer ces ceintures. Mais voir un titre IWGP changer de mains lors d’un show de la Ring of Honor serait remettre en cause le rapport de force dans le partenariat ROH/NJPW clairement en faveur de la fédération japonaise.

Le titre NEVER Openweight détenu par Katsuyori Shibata

Situation étrange car on semble ici s’acheminer vers une défense de titre face à Katsuhiko Nakajima de la NOAH si on s’en réfère à l’incroyable bagarre plus vraie que nature à la fin du 8-men de la dernière journée du G-1 Climax. C’est étonnant car les deux catcheurs se sont affrontés dans le bloc B avec une victoire convaincante du champion.

Mais Shibata a perdu contre Elgin qui est déjà champion Intercontinental, Yano qui ne peut sérieusement espérer aucune ceinture IWGP et EVIL qui a aussi battu Michael Elgin. On pourrait se retrouver dans une situation où plusieurs catcheurs de la NOAH comme Go Shiozaki essaieraient de s’emparer de la ceinture NEVER et cela culminerait dans un Shibata contre Nakajima à Wrestle Kingdom. A noter le heel-turn de ce dernier après un tournoi absolument remarquable.

Le titre Intercontinental détenu par Michael Elgin

Michael Elgin a connu quatre défaites, face à Toru Yano (qui ne compte pas car il n’est pas un challenger sérieux), EVIL, Katsuhiko Nakajima et Tetsuya Naito. Dans un 8-men tag d’excellente facture lors du dernier jour du G1, Tetsuya Naito a clairement challengé le canadien à défendre sa ceinture face à lui.

On peut s’imaginer qu’il enverra d’abord son lieutenant EVIL lors d’un des deux shows Destruction ou King of Pro Wrestling (ce qui confirmerait les débuts de tension entre Naito et son équipier) pour ensuite challenger Elgin lors de Wrestle Kingdom. Cela placerait Naito dans un match de haut profil pour le plus gros show de l’année afin de garder sa popularité bien haute comme ces derniers mois.

Le titre IWGP Heavyweight détenu par Kazuchika Okada

Dans un premier temps, Tomohiro Ishii ne challengera pas Okada, c’est son coéquipier au sein de CHAOS et il semble se diriger vers le titre par équipe. Restent Marufuji et Bad Luck Fale qui lui ont tous les deux infligé une défaite lors du tournoi, et c’est exactement ce vers quoi on se dirige. Bad Luck Fale lui a clairement signifié ses intentions suite au 6-man tag de dimanche, et Okada et Marufuji se sont échangé des mots qui vont dans ce sens après le match. Avec Nakajima, Marufuji pourrait être le deuxième catcheur de la NOAH a se placer dans un match de championnat de la NJPW, même si Naomichi Marufuji est membre honoraire de CHAOS, faction du champion Okada.

Viendra ensuite Kenny Omega, superbe vainqueur du G1 Climax édition 2016 pour le main-event de Wrestle Kingdom. C’est étonnant mais réconfortant de voir un peu d’audace dans le booking de Gedo en poussant un catcheur comme Kenny Omega. Il faut noter que le canadien a utiliser des prises de Kota Ibushi (son ancien équipier la DDT) comme le Phoenix Splash ou la Last Ride Sitting Powerbomb, le Bloody Sunday de Prince Devitt/Finn Balor ou le Styles Clash d’AJ Styles. Pour les deux derniers aucune question ne se pose et ce sont des allusions au deux précédents leaders du Bullet Club, mais on peut se poser la question de la situation contractuelle de Kota Ibushi et aux nombreuses déclarations de Kenny Omega arguant qu’il avait des choses à régler avec un « ancien coéquipier ».

Reste à savoir où se placeront des catcheurs comme Hiroshi Tanahashi qui ne semble avoir aucune rivalité en cours. Hiroyoshi Tenzan pourrait disputer son dernier Wrestle Kingdom. Au terme de ce tournoi des questions se posent encore: on se demande si Les Ingobernables SANADA, EVIL & Bushi se dirigeront vers le NEVER 6-men tag-team pour garder la popularité de leur groupe, mai aussi ce que fera l’éternel perdant Hirooki Goto et comment sa rédemption se mettra-t-elle en marche maintenant qu’il est au sein d’une faction comme CHAOS.

Auteur :