Review

WWE Cruiserweight Classic : Review de l’épisode du 17 août

Review de l'épisode du 17 août du tournoi WWE Cruiserweight Classic.
© WWE

Ce sont trois matchs de huitièmes de finale qui s’offrent à nous aujourd’hui, avec un japonais contre un britannique, un autre britannique contre un chinois et un duel 100% américain entre le vétéran Brian Kendrick et Tony Nese. A noter que trois des six catcheurs que nous verrons aujourd’hui ont été signés pour la classe de septembre de NXT à savoir Noam dar, Akira Tozawa et Ho Ho Lun.

Akira Tozawa contre Jack Gallagher

L’avant match débute avec un joli montage vidéo pour les deux catcheurs. On peut être certain que Jack Gallagher finira dans la division Cruiserweight de RAW. Il a tout ce qu’il faut et a plus de personnalité qu’un Zack Sabre Junior par exemple. En ce qui concerne Akira Tozawa, il représente le Cruiserweight japonais super énergétique, profil que la WWE n’a pas vraiment. On imagine des affrontements entre lui et Neville par exemple qui pourraient faire des étincelles.

Gallagher est déja adopté par la foule. Le match commence avec des séquences de chain wrestling ou le britannique se sort de chaque prises du japonais. Séquence rigolote avec une variation de la prise en quatre qui fait rire la foule. On imagine que ces deux catcheurs auraient d’excellentes réactions de la part du public de RAW car ils proposent chacun un catch original. Séquence encore assez fun ou Gallagher fait littéralement un nœud avec les bras et les jambes de Tozawa qui vend merveilleusement bien cette prise, suivi d’un coup de pied aux fesses. Echanges de forearms, uppercuts suivis d’un shining wizard. Tozawa dialogue avec le public via ses cris particuliers que les habitués de la Dragon Gate connaissent. Senton du japonais, suivi de son feint jab en pleine mâchoire.

Gallagher reprend le dessus avec des soumissions ciblant le genou de Tozawa. Très bon selling au passage. Des vraies belles séquences de soumissions de l’anglais. Tozawa réplique avec un énorme running kick qui résonne dans toute la salle. Tentive de brainbuster renversée en un heel hook par Gallagher, magnifique, mais Tozawa attrape les cordes. Gros selling du japonais qui s’écroule au sol mais envoie tout de même des reverse spin kicks. Enzuigiri raté mais magnifique snap german suplex de Tozawa. Il enchaîne avec la Deadlift Delayed German Suplex pour la victoire. Super match qui a offert aux deux catcheurs l’occasion de briller. On a vraiment envie de revoir les deux dans un ring de la WWE à temps plein.

Vainqueur: Akira Tozawa via German Suplex en 11:40.

Tozawa rencontrera au prochain tour Gran Metalik pour un affrontement entre favoris et nouvelles recrues de la WWE.

Noam Dar contre Ho Ho Lun

Les deux catcheurs les plus décevants du premier tour s’affrontent. Et là encore ce sont deux nouvelles recrues qui s’affrontent car ils devraient tous les deux démarrer en septembre au Performance Center de la WWE.

Ho Ho Lun parait beaucoup moins « amateur » qu’au premier tour, c’est déjà une bonne chose. Début de match ou les kicks de Lun répondent à la vitesse de Dar. L’écossais essaie de prendre le dessus avec des soumissions. Basement dropkick qui envoie l’asiatique en dehors du ring mais Dar attend son retour. Backdrop suplex de Dar pour un compte de deux. Indian Death Lock sur Lun, mais le catcheur originaire de Hong Kong répond avec un gros high-kick en pleine figure. Dar reprend le dessus avec un corner dropkick. Le match est tout de même assez lent. Dar continue de garder Lun au sol avec des soumissions sur ses jambes.

Missile dropkick de Lun pour revenir dans le match et running knee dans le coin. Gros Michinoku Driver de Lun qui fait retomber Dar presque sur la nuque. Fisherman Buster de Lun pour un compte de deux. Bryan fait remarquer que Lun n’a plus assez de force pour garder Dar au sol, bon job des commentateurs. Combinaison de knees et de kicks de Lun pour un compte de deux. Tentative de German Suplex de Ho Ho Lun mais Noam Dar renverse avec sa Champagne Kneebar pour l’abandon. Match moyen mais meilleur que les premiers tours des 2 catcheurs.

Vainqueur: Noam Dar via Kneebar en 7:05.

Au prochain tour Noam Dar rencontrera le vainqueur du match opposant Drew Gulak et Zack Sabre Jr.

Brian Kendrick contre Tony Nese

Vraiment très interessant ce que la WWE fait autour du personnage de Brian Kendrick prêt à tout pour gagner ce tournoi. Comme à son habitude, Mauro Ranallo mentionne que le Bully Choke est aussi connu sous le nom de Saka Otoshi, prise utilisée par Minoru Suzuki. Anecdote, Kendrick avait aussi appris cette prise à Eva Marie lorsqu’il était son entraîneur. On a hâte de la voir à l’oeuvre.

Nese démolit dès le départ Kendrick avec des kicks et des coups de genoux. On part vite en dehors du ring pour des chops et le superbe spot de Nese ou il fait une roue sur le tablier pour enchaîner avec un superkick. Gros début de match. Kendrick revient en course en écartant les narines de Nese et coinçant le bras de son adversaire dans le petit coussin du coin du ring. Magnifique enchaînement de kicks, coups de genoux et balayette de la part de Tony Nese. Double leg drop pour un compte de deux. Kencrick utilise toutes les tactiques les plus mesquines pour revenir dans le match : coincer les jambes dans les cordes, tordre les doigts… Bon boulot de heel de la part du vétéran. Nese rate un Quebrada Moonsault et Kendrick applique un cross armbreaker suivi d’une Fijiwara armbar.

Nese revient en envoyant Kendrick dehors, en enchaîne avec un magnifique Fisbury Flop Dive. Superbe spinning heel kick de Nese qui assène ensuite un Falcon Arrow pour un compte de deux. Nese part ensuite pour tenter un 450° splash mais Kendrick s’éloigne. Enorme Lariat de Nese. Il remonte sur le coin mais Kendrick le fait trébucher, et retourne aux soumissions pour garder Nese au sol. Deadlift BuckleBomb de Nese, grosse démonstration de force.

Nese revient dans le match mais Kendrick enchaîne avec le Bully Chocke. Nese renverse en petit paquet pour un compte de deux. Nese place directement un Pumphandle Driver pour encore un compte de deux. On sent la frustration. Echange de coups de poings mais le vétéran envoie des coups de tête suivis d’un superkick et d’un leg lariat. les deux sont au sol. Nese démolit Kendrick quand celui-ci grimpe sur la troisième corde mais manque son 450° splash. Brian Kendrick enchaîne immédiatement avec le Bully Chocke et Nese abandonne. Très bon match et superbe performance de Tony Nese.

Vainqueur: Brian Kendrick via Soumission en 13:42

Brian Kendrick recontrera au prochain tour Kota Ibushi.

La semaine prochain nous verrons les 3 derniers huitièmes de finales :

  • Drew Gulak contre Zack Sabre Junior
  • TJ Perkins contre Johnny Gargano
  • Lince Dorado contre Rich Swannc
Auteur :