Review

WWE Cruiserweight Classic : Review de l’épisode du 31 août

Review de l'épisode du 31 août du tournoi WWE Cruiserweight Classic. Dans celui-ci : le début des quarts de finale entre d'un côté Akira Tozawa et Grand Metalik et de l'autre Brian Kendrick et Kota Ibushi.
cwc-31-août-bryan-kendrick © WWE

Les quarts de finale du Cruiserweight Classic démarraient ce jeudi, il ne reste plus que deux épisodes avant le grand final qui verra les demi-finales et la finale se dérouler en direct. A partir de maintenant ce seront deux matchs par épisode avec uniquement des favoris, ce qui devraient donner d’excellents combats.

Akira Tozawa contre Gran Metalik

La foule est divisée pour ce match qui démarre au sol, le public commence à rentrer dans le jeu de Tozawa, reprenant ses cris. Après une phase au sol, on passe à des échanges de armdrags et un dropkick simultané de la part des deux catcheurs. On s’envoie des chops, des coups d’épaule et des dropkicks des deux côtés, mais Metalik prend le dessus avec un Enzuigiri, springboard dropkick et un Suicide Dive sur Tozawa vers l’extérieur.

On retourne dans le ring et Metalik garde la mainmise sur le match avec un springboard crossbody. Le mexicain applique ensuite la prise en quatre sur le Japonais, mas il rejoint les cordes. Metalik part dans les cordes pour un handspring back elbow mais il est accueilli par un chassé dans le dos. Tozawa revient dans le match. Le mexicain s’éloigne en dehors du ring pour récupérer mais Tozawa lui envoie un Suicide Dive à son tour suivi d’un second. Daniel Bryan mentionne le Dojo de la Dragon Gate Japan ou Tozawa a été formé et l’influence lucha libre de cette promotion.

Scoop Slam de Tozawa suivi d’un senton. Nouvel échange de chops mais Le Japonais répond avec sa feinte coup de poing qui suscite une grosse réaction de la foule. Basement dropkick sur Metalik alors que le Japonais et la foule s’échangent des cris. Metalik revient dans le combat avec un superkick et son middle ropewalk dropkick. Superbe et très fluide, suivi d’une standing Shooting Star Press. Springboard Back Elbow de l’ancien Mascara Dorada pour un compte de deux.

Après une série de contres Tozawa envoie un Shining Wizard qui sonne Metalik. Big Boot dans le coin du Japonais suivi par une très belle Saito Suplex mais c’est encore une fois un compte de deux. Gran Metalik revient dans le match avec un gros superkick et un ropewalk wrist clutch dropkick qui envoie Tozawa vers l’extérieur mais Metalik le cloue au sol avce le Brillo Metalik (un step-up Tope Con Hilo). Scoop Slam et Metalik tente le moonsault mais retombe avec le visage sur les pieds relevés de Tozawa. Ce dernier veut tenter un avalanche brainbuster mais il est contré, Metalik lui assène ensuite un top rope Frankensteiner alors que le japonais était assis à cheval sur la troisième corde et encore une fois un compte de deux .

Tozawa tente de revenir avec une German Suplex mais le mexicain retombe sur ses jambes, et il est encore accueilli avec une snap German Suplex qui fait mouche cette fois-ci. Tozawa hurle pour annoncer sa delayed German Suplex qui lui a permis d’avancer aux tours précédents. Il la réussit mais c’est un kickout à 2,99 de Metalik. Tozawa n’en croit pas ses yeux et veut placer une straight jacket German mais il est contré avec le Gran Metalik Driver pour le compte de trois. Excellent combat qui voir Gran Metalik s’avancer en demi-finale.

Vainqueur: Gran Metalik par tombé après un Gran Metalik Driver en 16:06

En demi-finale, Gran Metalik affrontera le vainqueur du combat opposant Noam Dar à Zach Sabre Jr.

Brian Kendrick contre Kota Ibushi

Gros focus sur le rêve et le but de Brian Kendrick dans ce tournoi, le faisant presque apparaitre comme le babyface du tournoi alors que dans le ring, il est certainement le meilleur heel. Et cela se voit dès le début du comabt ou Kendrick sort du ring pour faire sortir le japonais de ses gonds. On retourne dans le ring mais Ibushi a le dessus à chaque échange. Kendrck sort du ring mais Ibushi lui envoie son Golden Triangle Moonsault. Alors que Kendrick est en dehors, Ibushi va le chercher mais l’américain essaie d’obtenir la victoire par décompte extérieur en lui coinçant les pieds dans les barrières tel Toru Yano de la NJPW. Ibushi revient avec un springboard dropkick pour un compte de deux.

Enchaînements de kicks de la part du Japonais sur le torse de l’américain. Kendrick contre une attaque dans le coin et assène un swinging neckbreaker sur Ibushi sur le coin du ring. Douloureux, mais ça permet à Kendrick de reprendre le dessus, et il applique une cravate sur le Japonais pour le garder au sol. Kota Ibushi envoie Kendrick au tapis avec un dropkick et les deux catcheurs restent au sol. La foule est partagée. Powerslam de Ibushi suivi d’un second rope moonsault. Compte de deux. Il tente de standing moonsault mais Kendrick relève les genoux et contre avec un small package pour un compte de deux, suivi d’un superkick.

Encore une fois les deux catcheurs sont au sol. Gros échange de strikes suivi d’un Sliced Bread #2 de Kendrick pour un nouveau compte de deux. Tentative de Rear Naked Choke mais Ibushi envoie un Pelé Kick dans les gencives de Kendrick pour l’envoyer sur le tablier. Ibushi monte sur la première corde et renvoie Kendrick dans le ring avec une German Suplex. Nouveau compte de deux. Absolument impressionnant. Ibushi veut tenter sa Sitout Powerbomb mais Brian renverse le tout avec une tentative Saka Otoshi. Il y parvient après deux essais sans pouvoir l’appliquer assez solidement.

Ibushi tente de revenir mais il est à la surprise de tous contré par un Burning Hammer. C’est surement avec la Ganso Bomb une des prises les plus dangereuses qui existe dans le monde du catch — encore plus sur une nuque aussi fragile que celle de Kota Ibushi. Le Burning Hammer est une prise excessivement rare utilisée par son inventeur Kenta Kobashi, elle est un symbole du puroresu. C’est un argentine driver ou le catcheur retombe sur la tête en latéral sans avoir la possibilité de se protéger, d’où le risque important pour la nuque du catcheur. Mais Ibushi casse le tombé pour un nouveau nearfall. Assez incroyable de voir cette prise à la WWE.

Kendrick s’en donne à cœur joie sur la nuque d’Ibushi mais ce dernier le contre avec un inverted Dudebuster pour un compte de deux. Les deux catcheurs sont au bord de la rupture. Ibushi tente le Phoenix Splash mais Kendrick s’écarte et porte le Bully Choke comme contre Tony Nese. Ibushi renverse avec un Mahistrol craddle pour un compte de deux suivi d’un kick en pleine nuque. Sitout Powerbomb du Golden Star pour la victoire. Encore un excellent match qui envoie Ibushi en demi-finale.

Vainqueur: Kota Ibushi via Pinfall en 13:57

En demi-finale, Kota Ibushi rencontrera le vainqueur du combat entre Rich Swann et TJ Perkins.

Scènes émouvantes à la suite du match entre Kendrick et Ibushi et surtout entre Kendrick et Daniel Bryan les camarades de longue date. On espère une bon traitement de la division Cruiserweight à RAW car Kendrick le mérite vraiment. Assez émouvant de voir les larmes de Kendrick à la suite du match et surtout d’entendre Bryan lutter pour ne pas pleurer à l’antenne. Superbe épisode.

Auteur :