Preview

Carte finale de WWE Backlash 2016

Preview et analyse de la carte de WWE Backlash 2016, le prochain pay-per-view de la WWE spécial SmackDown.
wwe-backlash-2016 © WWE

Ce dimanche, ce sera WWE Backlash 2016. Un pay-per-view assez spécial puisqu’il ne comportera que des matchs dont les rivalités se déroulent à SmackDown, une des nouveautés de l’après séparation des brands. RAW aura aussi son premier pay-per-view exclusif à son roster le 25 septembre, WWE Clash of Champions.

La dernière chance de Bray Wyatt

Seul match sans enjeu de la soirée et sans un grand build-up : Randy Orton affrontera Bray Wyatt. Quatre semaines après le ratage complet du match face à Brock Lesnar de SummerSlam la vipère se retrouve face à un Bray Wyatt dont le personnage semble usé jusqu’à l’os.

Le mélange des deux genres ne fait pas non plus envie, on connaît le catch de Randy Orton, pouvant être lent et celui de Bray Wyatt qui a souvent besoin d’un adversaire dynamique pour se révéler. L’affiche de ce dimanche ne présume rien de très spectaculaire mais on en espère une victoire de Bray Wyatt, qui en aurait bien besoin pour ne pas sortir de Backlash encore plus inintéressant qu’aujourd’hui. Une défaite ce dimanche ne lui rendrait vraiment pas service, lui qui peine à s’installer durablement depuis des mois.

Du côté de Randy Orton une défaite, bien que cela serait la seconde en deux pay-per-views consécutifs, ne pourrait pas lui faire du mal. Après tout son ancien grand rival John Cena a perdu face à AJ Styles cet été lui aussi.


EDIT: Le match entre Randy Orton et Bray Wyatt n’aura pas lieu, Randy Orton étant vraisemblablement blessé.


Titres par équipe : un tournoi détourné

Ce qui au départ devait être un simple tournoi se termine un peu n’importe comment. Originalement l’équipe de Rhyno et Heath Slater et celle des American Alpha se sont qualifiés pour la finale de ce dimanche. Mais un événement est venu gâcher la fête de ces derniers : le heelturn des Usos. Après avoir battu en à peine une minute le Usos, ces derniers se sont attaqué aux anciens champions de NXT occasionnant une blessure à la cheville de Chad Gable.

Résultat : les American Alpha sont hors de la course aux titres après avoir été jusqu’en finale du tournoi. Ce dimanche donc les perdants des deux demi-finales auront une nouvelle chance de rencontrer les deux autres finalistes : Rhyno et Heath Slater. Les Usos feront face au Hype Bros et les gagnants du match iront affronter Rhyno et Slater.

On aimerait voir Rhyno et Heath Slater remporter les titres, mais vu les événements de ce mardi à SmackDown on est sans doute parti sur une rivalité entre les Usos et les American Alpha, les Usos se placent ainsi favoris pour les titres.

Le titre Intercontinental en lot de consolation pour Dolph Ziggler

The Miz et Dolph Ziggler ont été chacun leur tour deux catcheurs assez mis en avant après cette séparation des brands. The Miz a eu son grand moment lors de l’after de SmackDown, Talking Smack, quand il s’en est verbalement pris à Daniel Bryan dans l’une des meilleurs promos de sa carrière, tandis que Dolph Ziggler est sur une pente ascendante — au grand dam de beaucoup de personnes ne le pensant plus à même de tenir un grand rôle — en étant le challenger de Dean Ambrose à SummerSlam.

Daniel Bryan face au Miz ne pouvait pas se défendre physiquement même s’il le souhaiterait vraiment. Après avoir fait un pas en arrière la semaine après leur échange tendu, le general manager de SmackDown a annoncé que le Miz devrait défendre son titre de champion Intercontinental contre Dolph Ziggler. Un lot de consolation pour ce dernier qui n’a jamais eu de match revanche face à Dean Ambrose.

A l’issue du match on n’aurait pas de mal à imaginer Dolph Ziggler repartir avec le titre Intercontinental, si cette remontée du catcheur n’est pas qu’un coup pour rien. Après tout il le mérite après avoir servi de chair à canon face à Baron Corbin.

Installer le titre féminin d’abord, les rivalités après

On ne va pas trop chercher à commenter le build up pour ce match. D’abord parce qu’il y en a pas vraiment — on assiste plutôt à deux rivalités qui n’ont aucune raison d’être comme celle entre Carmella et Nikki Bella qui n’a offert que des beatdowns de l’une sur l’autre, et celle entre les équipes de Becky Lynch/Naomi et Natalya/Alexa Bliss. Le but principal de ce Six-Pack Challenge à élimination n’est que d’installer le titre dans la division féminine de SmackDown.

Au niveau des potentielles championnes il y a du choix. On met de côté Alexa Bliss et Carmella, trop récemment arrivées à SmackDown et n’ont pas eu un run extraordinaire à NXT leur permettant d’avoir l’aura d’une championne. On imagine aussi assez mal Naomi, ayant adopté une nouvelle gimmick récemment et qui semble plus partie pour jouer un rôle secondaire pour le moment dans la division féminine.

Il reste trois possibilités: Nikki Bella, de retour depuis SummerSlam et désormais face celle-ci ferait une première championne parfaite. Becky Lynch de son côté, plus préférée par des fans de catch qui ne sont pas du tout dans la fanbase de la première de par son parcours en dehors de la WWE et à NXT. Cela ferait d’elle aussi une bonne première championne. Natalya elle aussi mérite un titre, il ne nous viendrait pas l’idée de nier le talent d’une catcheuse de la famille Hart mais aussi parce que celle-ci joue les seconds rôles depuis assez longtemps et que son heelturn lui a permis de s’affirmer en solo.

Des récentes rumeurs annonçaient déjà récemment que Nikki Bella serait la première championne féminine de SmackDown au sortir de Backlash mais pour un cours règne. Si l’idée n’est pas déplaisante on va plutôt miser sur Becky Lynch, clairement placée comme porte étendard de cette division féminine de SmackDown depuis la séparation des brands.

AJ Styles, une vraie menace pour Dean Ambrose

AJ Styles est un type chanceux ces derniers temps et il ne s’en cache pas. Après avoir battu John Cena à SummerSlam celui-ci se balade partout avec le bracelet éponge abandonné par le champ sur le ring après sa défaite comme trophée. L’absence de Cena permet par ailleurs à AJ Styles de s’imposer un peu plus comme une force importante dans le main-event de SmackDown.

Quand on parle de chance ce n’est pas seulement kayfabe, celui-ci a carrément pris la place de Dolph Ziggler dans la course au titre de champion de la WWE sans que ce dernier ne puisse avoir de match revanche face à Dean Ambrose après sa défaite à SummerSlam. L’affiche ne déplaît pas pour autant, AJ Styles fait un challenger plus sérieux et plus crédible en terme de menace pour Dean Ambrose que Dolph Ziggler.

Mais à côté de ça, il serait dommage de faire perdre le titre à Dean Ambrose alors que celui-ci n’a pas encore eu de grand moment lors de ce règne. Le match de dimanche, on l’espère, pourrait bien être un de ces grands moments.

Kickoff de WWE Backlash 2016
(WWE Network / Youtube / Facebook, 1h00 heure française)

Aucun match n’a été annoncé pour le kickoff du pay-per-view, mais l’un des affrontements de la carte pourrait bien y être déplacé comme celui entre les Usos et les Hype Bros pour une place dans la finale du tournoi par équipe.

WWE Backlash 2016:
(WWE Network, 2h00 heure française / AB1, 2h10 heure française)

– Dean Ambrose (c) contre AJ Styles — Match pour le titre de champion de la WWE

– Nikki Bella contre Becky Lynch contre Naomi contre Natalya contre Carmella contre Alexa Bliss — Match à élimination pour le titre de championne de SmackDown

– The Miz (c) contre Dolph Ziggler — Match pour le titre de champion Intercontinental

– The Hype Bros contre The Usos — Match pour une place en finale du tournoi par équipe

– Rhyno et Heath Slater contre ??? — Match pour les titres de champions par équipe de SmackDown

– Randy Orton contre Bray Wyatt

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.