Résumé

RAW du 3 octobre : Résumé et résultats

sasha-raw-resultats © WWE (capture d'écran)
Résumé et résultats de l'épisode de Monday Night RAW du 3 octobre.

Roman Reigns ouvre une nouvelle fois Monday Night RAW et en plus ils lui ont donné un micro, les mecs ont peur de rien. Bon finalement il ne parlera pas longtemps, Lana arrive sur le ring pour l’interrompre. Elle dit qu’elle vient sans que Rusev soit au courant pour demander un rematch pour le titre des Etats-Unis.

Après, de nouveau, quelques tentatives de vannes foireuses de Roman Reigns à l’encontre de Lana, Rusev arrive pour s’en prendre au champion des États-Unis. Alors qu’il avait dans un premier temps réussi à éjecté Reigns en dehors du ring en le jetant dans le public, Rusev se fait surprendre par le champion par derrière qui le frappe et lui annonce qu’il y aura bien un rematch, et qu’il aura lieu dans un Hell In A Cell.

À nouveau un segment d’ouverture avec Roman Reigns qui foire et qui le fait passer pour le mauvais de l’histoire. Vont-ils un jour assumer son heelturn ou va-t-on rester dans la même confusion pour toujours ? À noter aussi que Rusev, depuis le début de la rivalité, n’est pas sorti dominant d’un seul brawl. En attendant, on espère que la stipulation du prochain match entre les deux catcheurs ajoute quelque chose, parce qu’après tout ce temps on commence à se lasser de la rivalité.

Le titre Cruiserweight pas en jeu, Brian Kendrick bat TJ Perkins

Premier match de la soirée TJ Perkins affronte Brian Kendrick. Le match n’était finalement pas un match pour le titre, contrairement à tout ce qui a été teasé de la semaine dernière jusqu’à aujourd’hui. Étrange revirement de situation. Un match correct d’une dizaine de minutes remporté par Brian Kendrick.

Une interview de Seth Rollins par Michael Cole est diffusée.  Pas grand chose à retenir à part le fait qu’il dit qu’il est toujours blessé (kayfabe) mais qu’il est venu à Los Angeles quand même alors que les médecins lui ont conseillé de se reposer, qu’il ne considère pas avoir été remplacé par Kevin Owens auprès de Triple H et qu’il va mettre fin au Kevin Owens Show.

Braun Strawman est de retour, pour une nouvelle fois démonter du catcheur indépendant. Un certain Chase Silver est la victime de ce soir et pour une fois Strowman prend son temps. Évidemment il gagne. Il se fait ensuite interviewé par Byron Saxton et aimerait visiblement du challenge plus intéressant pour la semaine prochaine.

JeriKO veulent les titres par équipe

Kevin Owens entre dans la salle accompagné de Chris Jericho (et sa liste). Après avoir répondu à Seth Rollins que s’il a perdu c’est parce qu’en gros il n’arrête pas de se plaindre, Owens a laissé la parole à Chris Jericho qui a proposé un nouveau challenge à Owens : affronter New Day pour les titres de champions par équipe.

Les New Day sont arrivés — et ont été ajoutés à la liste chacun leurs tour. Après un échange verbale qui a valu au New Day d’être ajouté à la liste au moins une dizaine de fois, les champions par équipe acceptent le match par la voix de Xavier Woods. Mais le match n’aura pas lieu tout de suite. Cesaro et Sheamus seront ravis de devoir attendre leur tour — Ils arrivent par ailleurs ensemble en voiture mais se disputent dans le segment qui suit.

Sami Zayn et le Club perdu dans le bas de la carte

Sami Zayn affronte Titus O’Neil qui semble lancer une nouvelle gimmick qui est un mélange de son ancienne à base de « Make it a win » et d’une histoire de Titus Brand. Mais en vrai à ce stade on est surtout triste pour Sami Zayn. Heureusement, il remporte le match mais c’est pas tellement un exploit de se retrouver face à des low-carders comme O’Neil.

Luke Gallows et Karl Anderson ne sont pas mieux servis puisqu’ils affrontent les Golden Truth. Le Club remporte heureusement le match mais là aussi on a du mal à comprendre le délire.

Chris Jericho et Kevin Owens croisent Ashton Kutcher et Danny Masterson en coulisses. Pas grand chose à retenir de là, juste un petit segment comique dont même Owens préfère s’échapper avant la fin.

Petit instant bonne action de la part de la WWE avec Enzo Amore et Big Cass qui remettent une replica de la ceinture de championne de RAW à trois survivantes du cancer du sein à l’occasion du partenariat de la WWE avec l’association Susan G. Komen pendant le mois « Octobre Rose ».

Seth Rollins coûte la victoire à JeriKO

Kevin Owens et Chris Jericho affrontent donc les New Day pour les titres de champions par équipe, Kutcher et Masterson sont aux commentaires. Un bon match par équipe, un peu long et lent à quelques moments mais l’action est dans l’ensemble très propre. Malheureusement pour l’équipe JeriKO Seth Rollins est venu les distraire, permettant aux New Day de remporter le match et conserver leurs titres de champions par équipe.

Chris Jericho étant resté sur le ring, Seth Rollins s’attaque à lui et lui porte un pedigree sous les yeux d’un Kevin Owens qui ne peut pas réagir pour sauver son ami.

Deuxième match poids moyens de la soirée entre Tony Nese et Rich Swann. Bon match avec quelques belles démonstrations de Tony Nese qui en sort vainqueur. On regrettera l’absence d’engouement du public dans cet affrontement.

Lors d’une petite vidéo promo, le retour d’Emma est annoncé sous le nom d’Emmalina. Dommage on aimait bien la gimmick précédente.

Cesaro et Sheamus affrontent une équipe de catcheurs locaux mais ne s’entendent toujours pas. Mais ils parviennent tout de même à remporter le match grâce à un Brogue Kick de Sheamus.

Sasha Banks s’offre le titre de RAW dans le main-event

CECI N’EST PAS UN EXERCICE : DES FEMMES VONT FAIRE LE MAIN-EVENT DE MONDAY NIGHT RAW. Pour information, cela n’est pas arrivé depuis 2004 avec un match entre Lita et Trish Stratus. Douze ans c’est long.

La WWE mise vraiment beaucoup sur ce match, juste avant l’entrée des deux catcheuses est diffusée une vidéo retraçant le parcours et l’amitié transformée en rivalité des deux catcheuses depuis leurs débuts à NXT. Dana est écartée des abords du ring après une altercation avec Bayley en coulisses.

Le match est très bon, pas super technique mais beaucoup d’émotion et des spots assez spectaculaires comme ce Corkscrew Moonsault de Charlotte à l’extérieur du ring. Sasha Banks remporte finalement le match par soumission avec le Banks Statement et devient donc championne de RAW pour la seconde fois de sa carrière.

Un épisode de Monday Night RAW évidemment meilleur que la semaine dernière qui se termine sur une très bonne note. Un match féminin en main-event c’est parfait, mais il ne faudrait pas que cela reste exceptionnel, il en faudra plus souvent.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.
Réglement concernant les commentaires