Dusty Classic

Présentation des équipes qui participeront au tournoi Dusty Rhodes Tag Team Classic

Le tournoi par équipe de NXT, le « Dusty Rhodes Tag Team Classic », commence ce mercredi soir. Présentation des équipes qui prendront part à l'édition de cette année.
© WWE

Le Dusty Classic repart pour un tour en 2016. Alors que l’an dernier furent couronnées Finn Bálor et Samoa Joe, ce tournoi a été le canevas pour dessiner une des rivalités majeures de NXT pour l’année qui s’en est suivi. Cette année on peut penser que l’accent sera mis sur le fait de mettre en valeur une équipe et non deux lutteurs mis ensemble. Petit tour d’horizon des équipes présentes cette année, séparées ici en quatre catégories : les équipes 100% NXT, les équipes de NXT improbables, les équipes développementales (lutteurs NXT sans passés en indépendant marquant) et les équipes Indies composées de lutteurs non signés ou tout juste signés par la branche jaune.

Les équipes développementales

Riddick Moss & Tino Sabatelli : Un an après ses apparitions en premier plan dans Breaking Ground, Tino Sabatelli apparaît enfin à NXT. Ancien footballeur dans la NFL (Tampa Bay, Cleveland & Kansas City) il est déjà agé de 33 ans. Il s’entraîne au Performance Center depuis un peu plus de deux ans. Riddick Moss est lui aussi footballeur de formation et s’entraine à NXT depuis la fin de l’année 2014. C’est donc une équipe d’ancien footballeurs américains aux physiques comparables (1m90 pour 100/110 kilos).

Alexander Wolfe & Sawyer Fulton : Tout deux font partie de la faction SAnitY d’Eric Young (avec aussi Nikki Glencross), et sont des anciens jobbers de NXT. Alexander Wolfe luttait dans la grande structure allemande wXw ou il a détenu plusieurs titres sous le nom de Axel Tischer face notamment à Tommy End. Sawyer Fulton devrait être le Braun Strowman de la faction vu son gabarit (plus de 2 mètres pour 130 kilos). On connait peu de ces deux lutteurs et nous les verrons à l’oeuvre dans les prochains épisodes de NXT.

Bin Wang & HoHo Lun : L’équipe de l’empire du milieu. Comme nous vous le disions dans la présentations des participants au Cruiserweight Classic, HoHo Lun pourrait avoir un rôle à jouer dans NXT de part son expérience d’entraîneur. Même si ses prestations furent assez décevantes lors du tournoi, il a été signé par la WWE (sans que ça soit officiel pour le moment), et jouera ici le mentor du nouveau venu Bin Wang. Recruté en fanfare par Triple H et présenté dans son pays en compagnie de John Cena, il semble que la WWE place de bons espoirs en lui. Doté d’un bon physique, il a combattu Bo Dallas récemment lors du pasage de la WWE en Chine.

Niko Bogojevic & Tucker Knight : Appelée Heavy Machinery, cette équipe n’a rien à envier aux Authors of Pain niveau poids sur le ring. Ils sont tous les deux des lutteurs amateurs accomplis dans leurs états, se qualifiant pour les fameux tournois NCAA à plusieurs reprises. Tucker Knight est déjà apparu à NXT en tant que jobber notamment face à Baron Corbin. Il accuse 130 kilos pour 1m90. Quant à Niko Bogojevic il est apparu comme membre de la sécurité dans l’interview croisée entre Samoa Joe et Shinsuke Nakamura. Au physique impressionnant, il ne mesure que 1m78 mais pèse 140 kilos.

The Authors of Pain : Une équipe que l’on connait. Apparu sur la scène de NXT lors de TakeOver : The End, c’est une équipe exceptionnellement protégée. Et c’est un peu normal : physiquement impressionnants (1m90 pour 130 kilos), Akama & Rezam ont un réel pedigree préalable à NXT. Rezam était connu sous le nom de Gzim Slemani, le psychopathe albanais au Bellator avec un record de 4-0-2. Akam (anciennement connu sous le nom de Sunny Dhinsa) est quant à lui un lutteur amateur confirmé. Ils ont démarré le catch très récemment car ils ne combattent sur les rings que depuis début 2015.

Les équipes du secteur Indépendant

Tony Nese & Drew Gulak : L’équipe EVOLVE. On aurait pu penser à Catch Point (Drew Gulak & Tracy Williams), mais HHH a préféré associer deux participants du Cruiserweight Classic. C’est une équipe homogène avec la brute Drew Gulak et l’athlétique Tony Nese qui s’est fait remarqué lors des CWC et récemment à RAW. Ce sont deux excellents catcheurs, avec l’expérimenté Gulak qui est murmuré comme futur coach au Performance Center (il entraîne et a entraîné à la CZW, la Chikara et EVOLVE). Ils ont l’avantage de très bien se connaitre.

The Bollywood Boys : Leur inclusion dans le Cruiserweight Classic laissait penser qu’on reverrait les frères Sihra lors du retour du tournoi par équipe. Ces Canado-Indiens sont encore et toujours les actuels champions de la Global Force Wrestling de Jeff Jarrett. Dotés d’un physique assez légers, ils sont très fluides dans le ring et assez divertissants. A voir, leur combat face à Ariya Daivari et Sean Maluta enregistré lors des enregistrements du CWC que la WWE a mis en ligne sur sa page Youtube.

Lince Dorado & Prince Mustafa Ali : Les deux lutteurs se connaissant très bien pour s’être affrontés récemment aux Cruiserweight Classic et à la Freelance Wrestling dans l’Ohio. Lince Dorado a tout juste récemment signé à la WWE, et il se dit que Prince Mustafa Ali a tapé dans l’œil des officiels de NXT. Le policier de Chicago a en effet eu des très bons retours sur ses performances, en particulier son match contre Lince Dorado et son magnifique inverted 450°. Une équipe de high flyers en plus, donc très divertissante on imagine.

Les équipes types de NXT

The Revival : Les champions par équipe de NXT. On ne les présente plus. C’est certainement une des équipes les plus solides à l’heure actuelle. Ils savent à la perfection construire un match et mettre la heat sur le babyface. Rien de flashy comme l’annonce leur slogan « No flips, just fists », ils sont dans les favoris de ce tournoi. On imagine qu’ils ne le gagneront pas afin de mettre en place une rivalité avec le vainqueur éventuel. A surveiller leur finish dévastateur le Shatter Machine.

TM61 : Anciennement connus sous le nom de TMDK (The Mighty Don’t Kneel) Nick Miller & Shane Thorne ont connu le succès particulièrement au Japon ou ils furent deux fois champion de la Pro-Wrestling NOAH ou ils ont notamment côtoyé Hideo Itami. Ils ont débuté il y a quelques mois à NXT et peinent encore à trouver leur place, mais on imagine que ce n’est qu’une question de temps car ils sont jeunes, ont un bon physique et sont excessivement talentueux. Ce tournoi peut être aussi l’occasion pour eux d’établir un vrai finishing move par équipe qui leur manque encore.

Johnny Gargano et Tommaso Ciampa : Ils débutaient à NXT il y a un an, lançant la mode des lutteurs indépendant devenant réguliers dans la brand jaune. Cette opération s’est révélé être un vrai succès, comme on a pu le voir lors du dernier TakeOver : Brooklyn avec l’exceptionnel match face à The Revival. On a pu voir des tensions entre les deux lutteurs suite à la victoire de Johnny Gargano face à son coéquipier au premier tour du Cruiserweight Classic. Il est possible que le tournoi soit le théâtre du début d’une rivalité entre les deux.

Austin Aries et son équipier mystère : il y a 99.99% de chances que le coéquipier mystère soit Roderick Strong qui ferait ses débuts à NXT. Les deux lutteurs furent champions par équipe ensemble à la Ring of Honor dans la faction Generation Next il y a dix ans (anecdote amusante, à cette période Aries a aussi affronté le champion de la NOAH KENTA avec qui il est aussi en rivalité en ce moment à NXT). Si effectivement, un lutteur tel que Strong fait ses débuts dans ce tournoi, on peut penser que cette équipe ira loin, car ce sont deux excellents lutteurs avec une expérience indy incroyables (deux anciens champions ROH, TNA et PWG). On sera très heureux d’assister à l’arrivée du Messie du brise-reins.

Dans la vidéo ci-dessous, Austin Aries et Roderick Strong face à AJ Styles et Matt Sydal à la Ring of Honor.

Les équipe de NXT montées à la va-vite

Andrade Cien Almas & Cedric Alexander : Ils se sont affrontés il y a quelques semaines dans un combat ou Cedric Alexander l’a emporté, et ils font équipe à présent. Almas fait face à des débuts très délicats à NXT ou la foule ne lui montre que peu d’intérêt. Sans dévoiler de spoiler, cette association a pour but de faire évoluer le lutteur anciennement connu sous le nom de La Sombra grâce à Cedric Alexander qui est over comme jamais à Full Sail.

No Way Jose & Rich Swann : Encore une fois une équipe improbable. Leur seul point commun? Ils aiment danser… On peut imaginer un match amusant face aux Bollywood Boys si leurs chemins venaient à se croiser. Pas grand chose à dire sur cette association, les deux lutteurs sont over auprès de la foule et livrent des prestations honnêtes par rapport à leur placement sur la carte. On n’imagine pas qu’ils puissent aller au bout, mais on peut être curieux.

Tye Dillinger & Bobby Roode : The Glorious Ten. Là encore sans dévoiler de spoiler, une association entre un heel et un face, entre deux canadiens, à quelques semaines du premier TakeOver au Canada dans l’état de naissance des deux équipiers… Là encore on peut penser aisément que c’est le début d’une rivalité plutôt que le début d’une équipe qui s’inscrira dans la durée. De plus, Tye Dillinger semble commencer une histoire de rédemption et un faceturn qui est bien accueilli par la foule.

Hideo Itami & Kota Ibushi : Une dream-team japonaise entre une des stars de la NOAH et une des stars de la NJPW et de la DDT. Ils ne se sont presque jamais affronté ou fait équipe (en 2007 en tag à la NOAH) mais peu importe, cette équipe fait le buzz depuis cette annonce. C’est surtout le retour de Kota Ibushi à Full Sail alors qu’on ne pensait plus l’y revoir de si-tôt. Ibushi avait tout de même dit qu’il était prêt à faire des « piges » à la WWE et à NXT pour le moment. Et si c’était là encore le début d’une rivalité? Hideo Itami a besoin d’un vrai combat mémorable pour relancer sa carrière à NXT.

Ce tournoi commence dès mercredi soir et la finale aura lieu lors du Takeover à Toronto le 19 Novembre.

Voici le tableau du tournoi (cliquez pour agrandir):

dusty-bracket

Auteur :