Actualité

La TNA doit 3,4 millions de dollars à ses investisseurs

La situation de la TNA est au plus mal. La compagnie doit 3,4 millions de dollars à ses investisseurs.
impact-wrestling-logo © TNA

Les informations sur la situation financière de la TNA arrivent au compte goutte et plus on avance dans le temps, plus il y a de quoi être pessimiste pour l’avenir. On sait désormais que la compagnie doit de l’argent à Billy Corgan et à plusieurs de ses investisseurs, et que le leader des Smashing Pumpkins qui a rejoint la TNA cet été a lancé des poursuites judiciaires contre la TNA et quelques-uns de ses dirigeants dont Dixie Carter.

La société Audience Of One, qui s’est chargée de toute la production au niveau technique notamment de Bound For Glory 2015 et des enregistrements des shows hebdomadaires qui ont suivi, a elle aussi mené une action en justice pour les impayés qui s’élèvent aux environs de 330 000 dollars.

Concernant l’édition de cette année de Bound For Glory, c’est la société MCC Acquisition Corp., parente de Fight Network, qui a avancé l’argent. Un financement de dernière minute qui s’est fait après que Billy Corgan se soit retiré de l’affaire, estimant qu’il n’investirait pas s’il ne pouvait pas garantir la pérennité de la TNA dans le futur.

Au total, c’est 3,4 millions de dollars que la TNA doit à ses investisseurs dont Anthem Sports & Entertainment, Aroluxe (la société des frères Harris qui a elle aussi financé des enregistrements cette année) et MCC Acquisition Corp. Ces 3,4 millions ne comportent par contre pas l’argent que doit la TNA à Billy Corgan, la somme n’étant pas encore connue.

Billy Corgan, trompé par la TNA et Dixie Carter

À noter par ailleurs que selon le Wrestling Observer, Billy Corgan avait investi dans la TNA avec la promesse de Dixie Carter qu’elle lui vendrait la compagnie à terme. La vente ne s’étant pas faite, il semble que cela soit la raison de la plainte déposée par Corgan qui désire désormais récupérer son argent (que la TNA n’a malheureusement plus).

Le Wrestling Observer ajoute que certaines choses ne se sont pas non plus faites dans la légalité la plus totale et que Billy Corgan n’a pas été mis au courant de certains points sur la situation financière de la TNA qu’il aurait dû savoir en tant qu’investisseur.

Dans l’état actuel des choses, en raison de taxes impayés, l’état du Tennessee est en mesure de saisir la compagnie tant que celles-ci ne seront pas payées. « Les murs se resserrent » comme le précise Dave Meltzer sur Twitter.