Actualité

Face à Billy Corgan, le tribunal de Nashville donne raison à la TNA et Dixie Carter

Le tribunal de Nashville donné raison à la TNA et Dixie Carter dans son procès contre Billy Corgan.
TNA

Mercredi dernier, l’avenir de la TNA se jouait au sein du tribunal de Nashville dans le Tennessee puisque avait lieu l’audience concernant l’injonction de Billy Corgan envers la TNA et sa propriétaire, Dixie Carter.

La chancelière Hobbs Lyle a rejeté ce lundi la requête de Billy Corgan qui poursuivait la TNA, la présidente Dixie Carter et d’autres dirigeants pour le contrôle de la compagnie. La chancelière a déclaré que les preuves n’étaient pas suffisantes pour que l’injonction de Corgan aboutisse.

Le leader des Smashing Pumpkins a prêté à trois reprises de l’argent à la TNA ces derniers mois. Son dernier prêt était assorti d’une condition : obtenir les droits de vote de Dixie Carter, donc le contrôle de la compagnie, en cas d’insolvabilité. Une insolvabilité qui n’a pas pu être prouvée auprès de la cour malgré des dettes importantes envers les créditeurs et les investisseurs mais aussi des taxes impayées.

Une victoire qui ne sauve pas la TNA

Le feuilleton n’est par contre pas encore terminé puisque les dettes de la TNA sont loin d’être épongées. Billy Corgan doit d’ailleurs toujours être remboursé de ses prêts avant le 1er novembre.

De plus, Aroluxe Marketing, société qui a financé plusieurs shows de la TNA et qui est donc un de ses partenaires financiers, et Anthem Sports & Entertainement Corp., société parente de Fight Network qui distribue les pay-per-views de la TNA, pourraient racheter prochainement la compagnie fondée par Jeff et Jerry Jarrett. Sans évidemment oublier la WWE, intéressée par la bibliothèque de la promotion.