Résumé

RAW du 7 novembre : Résumé et résultats

Résumé et résultats de l'épisode de Monday Night RAW du 7 novembre.
WWE

C’est un épisode de Monday Night RAW un peu spécial qui s’est déroulé ce lundi soir puisqu’il avait lieu depuis Glasgow en Écosse, où la WWE enregistre ses deux shows hebdomadaires principaux pour une diffusion à l’heure américaine plus tard dans la même soirée.

Seth Rollins dans l’équipe de RAW aux Survivor Series

Stephanie McMahon est là pour ouvrir RAW pour parler des Survivor Series et accueille les membres de l’équipe masculine des Series : Kevin Owens, Chris Jericho, Braun Strowman, Roman Reigns et… Seth Rollins qui n’était pas encore annoncé officiellement dans le match. Évidemment Kevin Owens n’est pas ravi de la nouvelle. Stephanie McMahon leur explique aussi qu’ils se battent pour leur job. On comprend pas trop le sens.

Le segment se termine en une bagarre dominée par Braun Strowman et Roman Reigns. Stephanie McMahon annonce que les cinq catcheurs s’affronteront tous les cinq ce soir dans un Fatal 5-Way.

Petit big up aux gens qui tenaient les pancartes « Agius » et « Chéreau » dans le public pendant ce segment aussi.

Des débuts sans logique pour Noam Dar à RAW

C’est une première ce soir pour Noam Dar qui fait ses débuts à RAW dans la division Cruiserweight. Le catcheur écossais est chez lui. L’entrée pétaradante et l’accueil bien chaleureux du public qui lui offre une énorme pop est là pour le prouver. Mais bizarrement celui qui entre comme un face fait équipe avec The Brian Kendrick, le heel. On sait pas trop où est la logique mais en tout cas elle n’est pas à Glasgow ce soir. Les deux catcheurs affrontent Sin Cara et Rich Swann. Le match se termine avec la victoire des faces sur un roll up parce que le respect n’est pas non plus à Glasgow ce soir.

Après le match Kendrick accuse évidemment Noam Dar d’être la raison de la défaite. Les deux catcheurs en viennent aux mains et Noam Dar débarrasse le ring en envoyant le champion en dehors des cordes. C’est bien pour Noam Dar et le public écossais, mais pour le champion…

En coulisses, Stephanie McMahon annonce à Sami Zayn qu’il affrontera Rusev ce soir et que le gagnant du match ira affronter Dolph Ziggler aux Survivor Series pour le titre de champion Intercontinental dans l’open challenge lancé par ce dernier la semaine dernière.

Toutes les équipes participantes au match des Survivor Series de la division tag-team de RAW s’avancent sur le ring. Enzo & Big Cass, Gallows & Anderson, Cesaro & Sheamus, Golden Truth et The New Day. Le segment est gênant et ennuyeux pour tout le monde, autant pour Sheamus qui semble être le bouc émissaire que pour les New Day déguisés en Braveheart.

Anderson & Gallows affrontent les champion The New Day et remportent le match devant un public qui n’en a quasiment rien à faire, on entendait les mouches voler.

On apprend que Brock Lesnar et Goldberg se feront face à RAW la semaine prochaine, lors du dernier épisode avant les Survivor Series.

Les Golden Truth remettent en jeu leur place dans le match des Survivor Series contre les Shining Stars — comme ça, pour le fun. C’est pas de chance parce qu’ils perdent le match.

Sasha Banks de retour, ira aux Survivor Series

Troisième heure du show, troisième segment pour les match traditionnels des Survivor Series et pour les femmes cette fois. Michael Cole est là pour les accueillir avec la championne en première, suivie de Nia Jax, Alicia Fox, Bayley — que le public de Glasgow sait accueillir. Charlotte annonce la cinquième catcheuse du match: Dana Brooke… Sauf que non, Michael Cole reprend le micro et annonce que la cinquième catcheuse c’est en fait Sasha Banks. Le segment tourne principalement autour de Sasha Banks et Charlotte et est très ponctué par le public qui chante pendant quasiment toute la durée de celui-ci.

Sasha Banks, Alicia Fox et Bayley affrontent ensuite Charlotte, Dana Brooke et Nia Jax. Le public est toujours très à fond dans le match et ça fait plaisir. L’équipe des faces remporte le match grâce à un Bayley to Belly de Bayley (évidemment) sur Charlotte.

Sami Zayn en route pour le titre Intercontinental

Sami Zayn affronte donc Rusev, le gagnant du match ira affronter Dolph Ziggler pour le titre Intercontinental. Le match est bon, ça fait plaisir de voir un Sami Zayn dans un combat à sa hauteur. Ça fait tout aussi plaisir de le voir remporter l’affrontement, même si on ne doutait pas beaucoup là dessus. On a hâte de voir le match pour le titre du coup.

Le main-event voit comme annoncé en début de show un Fatal 5-Way entre Kevin Owens, Chris Jericho, Roman Reigns, Seth Rollins et Braun Strowman. Le match est plutôt bon, on pourrait s’inquiéter de voir des blessures avant le pay-per-view mais l’action se déroulant à l’extérieur du ring et voyant l’intervention d’objets tels que des tables, kendo sticks et escalier en métal est intéressante.

Le final est par contre totalement ridicule. Jericho est inerte sur le ring et Kevin Owens prend un Superman Punch de Reigns pour s’écrouler sur Jericho. L’arbitre compte le tombé, offrant la victoire à Kevin Owens.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.