Résumé

SmackDown Live du 15 novembre — 900ème épisode : Résumé et résultats

Résumé et résultats de l'épisode de SmackDown Live du 15 novembre, le 900ème épisode du show.
WWE

L’épisode de SmackDown Live de ce soir, en plus d’être le go-home show des Survivor Series qui auront lieu ce dimanche, est aussi le 900ème de la brand bleue. Pour l’occasion, on y retrouve entre autre Edge, de retour pour un soir pour un Cutting Edge, ainsi que l’Undertaker.

Mais pour l’ouverture c’est Shane McMahon et Daniel Bryan qui entrent pour nous hyper le programme de la soirée. C’est rapide, puisqu’on enchaîne directement avec le premier match de la soirée et pas n’importe lequel : celui entre The Miz et Dolph Ziggler pour le titre de champion Intercontinental, un match décidé la semaine dernière.

Dolph Ziggler une nouvelle fois humilié

Un bon match avec quelques nearfalls et une intervention des Spirit Squad. Mais sérieusement la fin ? Le résultat ? The Miz reprend le titre Intercontinental sur un roll-up aidé par Maryse. On aurait presque envie de rire tellement c’est ridicule mais on est tellement dégoûté du traitement de Dolph Ziggler. En conséquence dimanche on va se retrouver avec un match entre The Miz et Sami Zayn alors que l’on attendait pas mal d’une confrontation entre Ziggler et Zayn. La seule bonne chose qui peut en ressortir c’est une victoire de Sami Zayn et c’est sans doute ce qui va se passer.

Kalisto affronte Oney Lorcan venu tout droit de NXT qui fait une apparition occasionnel à SmackDown. Le match est rapidement remporté par Kalisto qui semble chaud pour son match contre Brian Kendrick pour le titre Cruiserweight aux Survivor Series.

En coulisses les équipes de SmackDown qui participent aux Survivor Series — et surtout Breezango sous leur nouvelle gimmick de fashion police — font la rencontre de King Booker. Lui-même. Le segment est drôle et King Booker nous avait manqué.

Les catcheuses de RAW envahissent SmackDown

Nikki Bella affronte Carmella. L’impression que la rivalité dure depuis une éternité. Le match dure, et surprise : Charlotte apparaît en ringside pour déconcentrer Nikki Bella. Les deux catcheuses commencent à se chercher et vont jusqu’à se frapper, forçant l’arbitre à arrêter le match. Les autres catcheuses de l’équipe de RAW arrivent pour aider Charlotte, et le reste de l’équipe de SmackDown débarque à son tour.

La bagarre est totale autour du ring et les catcheuses de SmackDown sortent gagnantes de ce segment. C’est bien parce que ça rééquilibre un peu par rapport à RAW hier où seuls les hommes avaient été mis en avant dans le main-event alors qu’il était question de RAW contre SmackDown.

C’est le genre de match à attendre avant les Survivor Series, les équipes faces (Hype Bros, Rhyno & Slater, American Alpha & Breezango) affrontaient les équipes heels (The Usos, The Ascension et les Vaudevillains). C’est un peu le bordel, si vous voulez suivre il faut être très concentré mais il y a de belles actions à plusieurs et le match n’est pas du tout expédié. Ce sont les faces qui remportent, pour le feel good.

Edge et l’Undertaker motivent l’équipe masculine de SmackDown

C’est l’heure du mark moment: « You think you know me » retentit dans l’arena et Edge entre, avec les feux d’artifice comme à la bonne époque. On a envie de retourner dans le passé. Edge est là pour un numéro spécial du Cutting Edge. À noter qu’il reste quinze minutes de show et que l’Undertaker, sensé faire un retour ce soir n’est toujours pas apparu.

En attendant pour ce Cutting Edge, Edge accueille les catcheurs de l’équipe masculine de SmackDown aux Survivor Series. Edge se moque d’abord d’AJ Styles en allant saluer James Ellsworth en premier, mais les esprits finissent par s’échauffer entre les membres de l’équipe ou encore entre Edge et Bray Wyatt.

mais au final, l’Undertaker finit par apparaitre et après une entrée toujours aussi longue, il commence par expliquer que WrestleMania « ne définira plus » qui il est, et que les Survivor Series l’ont vu naître. Il ajoute aussi que SmackDown est sa maison, et que l’équipe de la brand bleue n’a pas intérêt à perdre, au risque de devoir en payer certaines conséquences si l’on comprend bien sa promo.

SmackDown se termine là dessus, un épisode go-home un peu au dessus de la moyenne mais surtout grâce aux apparitions de Edge et l’Undertaker qui ont de quoi apporter du mark moment chez les plus anciens fans.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.