Preview

Carte finale de NXT TakeOver : Toronto

Preview et analyse de la carte de NXT TakeOver : Toronto.
WWE

C’est un gros week-end de catch qui s’annonce avec les Survivor Series, et comme désormais à chaque pay-per-view du big four, NXT prend la route avec le roster principal pour un NXT TakeOver. Ce samedi donc, les catcheurs de la brand jaune se donneront en spectacle dans la même salle que leurs collègues de RAW et SmackDown le lendemain.

Pour la première fois d’ailleurs, il n’y a pas eu de TakeOver entre celui de Brooklyn cet été et celui qui vient, alors que pendant ce laps de temps pour le roster principal on a eu le droit à quatre pay-per-views, NXT n’en a fait aucun — et ce n’est clairement pas une mauvaise chose. On ne cesse de vanter le modèle de NXT TakeOver dans nos colonnes et ce n’est pas pour rien. Un show de deux heures avec que des matchs à enjeu dont les storyline sont les plus simple, qui va droit au but se regarde aisément. Les catcheurs et catcheuses qui compose son roster y sont évidemment pour beaucoup aussi. NXT est un produit beaucoup plus accessible qu’il en parait.

La chance de Dillinger

L’équipe de Bobby Roode et Tye Dillinger faisait envie mais elle a été rapidement stoppée dans le premier tour du tournoi Dusty Rhodes Classic. En effet, l’équipe en proie au clan Sanity, Bobby Roode a préféré quitter le combat, laissant Tye Dillinger seul au main des camarades d’Eric Young.

Sans surprise Dillinger a des envies de vengeance sur Roode. William Regal n’a alors pas hésité à organiser un match entre les deux catcheurs pour ce samedi à Toronto. Un match qui pourrait être intéressant car Dillinger qui peut jouir d’une popularité grandissante auprès du public et qui est sans aucun doute l’un des noms sur lequels il faudra compter ces prochains mois pourrait bien voir sa carrière décoller s’il venait à gagner cet affrontement.

À genoux devant la douleur ?

C’est la finale : l’équipe indestructible des Authors of Pain chaperonnés par Paul Ellering fera face aux australiens de TM61. Les deux équipes n’ont que quelques mois d’expérience au seins de la brand jaune et les voilà déjà prêt à marquer l’histoire de NXT en devenant les seconds vainqueur du tournoi depuis sa création.

L’affrontement risque d’être lui aussi intéressant: l’agilité et le dinamysme des TM61 contre la force et la brutalité des Authors of Pain risque de nous offrir quelques surprises niveau spectacle. A noter aussi la stipulation spéciale qui verra Paul Ellering suspendu dans le vide enfermé dans une cage. Ça promet.

Gargano et Ciampa, champions maintenant ou jamais

Autre match par équipe mais pour les titres cette fois. Le tournoi n’est toujours pas loin puisque les deux équipes y ont participé et les DIY ont du en sortir à cause des Revival qui sont intervenu pendant leur match face aux Authors of Pain, leur coutant la victoire, eux qui était à deux doigts d’être les premier à faire tomber les hommes de Paul Ellring.

Si il y a quelques semaines nous étions plus dans le doute quant à l’avenir de Johnny Gargano et Tomasso Ciampa en équipe, aujourd’hui on peut être plus serain et les imaginer enfin toucher les ceintures ce samedi. Sans compter que de voir ces deux catcheurs en équipe sur le ring est un des meilleurs plaisir que l’on peu s’offrir à la WWE aujoud’hui, et face aux Revival il y a matière à nous offrir un spectacle de qualité ici aussi.

Retour en jaune pour Mickie James

Elle fait son retour à la WWE après presque six ans d’absence. Mickie James revient par la brand jaune pour affronter l’actuelle championne de NXT Asuka. L’affrontement est surprenant, on imaginait plus il y a quelques semaine Ember Moon aller affronter et peut-être dans l’avenir détronner la japonaise mais on semble vouloir la garder pour plus tard.

Résultat c’est l’ancienne championne féminine de la WWE qui va aller tenter sa chance au titre de championne de NXT et même si l’on imagine mal Asuka se faire battre ce samedi, Mickie James a pu prouver ces dernières années, notamment à la TNA, qu’elle était encore capable de nous offrir de bons affrontement et face à une catcheuse du calibre d’Asuka, ça ne fera pas un pli.

La brutalité de Joe et Nakamura

C’est l’heure du match retour. Nakamura défendra son titre de champion de NXT gagné lors de NXT TakeOver : Brooklyn II en août dernier contre l’ancien détenteur de la ceinture Samoa Joe et on peut dire que la tension est assez élevée entre les deux catcheurs ces dernières semaines avec un Samoa Joe plus remonté que jamais, n’hésitant pas à s’en prendre à une partie du roster de la brand jaune pour venir à ses fins — le match revanche.

Ce sera donc ce samedi que Samoa Joe et Shinsuke Nakamura vont se retrouver, sans doute une dernière fois avant le départ de Samoa Joe dans le roster principal — il y a de la place à SmackDown. Samoa Joe est remonté mais Shinsuke Nakamura l’a bien prouvé lors de la signature du match la semaine dernière, il est prêt à en découdre. Le match de ce samedi s’annonce brutal.

NXT TakeOver : Toronto — Kickoff
WWE Network/Youtube/Facebook — 1h30

Pas de match dans le kickoff mais un panel autour de Renee Young pour faire le tour de la carte du show.

NXT TakeOver : Toronto
WWE Network — 2h

– Tye Dillinger contre Bobby Roode

– TM61 contre The Authors of Pain — Finale du tournoi Dusty Rhodes Tag Team Classic

– The Revival (c) contre DIY — Match pour le titre de champions par équipe de NXT

– Asuka (c) contre Mickie James — Match pour le titre de championne de NXT

– Shinsuke Nakamura (c) contre Samoa Joe — Match pour le titre de champion de NXT

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.