Résumé

NXT TakeOver Toronto : Les résultats

Résumé et résultats de NXT TakeOver : Toronto.
WWE

Ce samedi soir, vingt-quatre heures avant les Survivor Series avait lieu NXT TakeOver : Toronto. La brand jaune posait son ring au Air Canada Center pour un show qui va encore faire de l’ombre au pay-per-view du roster principal.

Bobby Roode reste glorieux face à Tye Dillinger

Le match entre Bobby Roode et Tye Dillinger ouvre la soirée. Bobby Roode entre avec une chorale pour chanter son theme song, rien que ça. Après avoir exécuté un Sharpshooter sur Roode, Dillinger s’est malheureusement vu battre par son adversaire après un DDT. Un excellent match, rien à redire mais une victoire de Tye Dillinger aurait été bien méritée.

Celui-ci repart quand même sous les acclamations du public. On espère beaucoup le voir sur le devant de la scène dans les mois à venir.

Deuxième match de la soirée pour le tournoi Dusty Rhodes Tag Team Classic. La finale voit les Authors of Pain affronter les TM61. Le match n’est pas long et pas non plus ce qu’on a vu de mieux de la part des deux équipes. Le seul highlight du match reste le saut depuis le pilier qui tient la cage de Shane Thorne sur ses adversaires en début de match — drôle de place pour un spot de ce genre par ailleurs.

Les Authors of Pain remportent le match et sont donc les vainqueurs du tournoi. Peu réjouissant, on reste un peu sur notre faim après ce match mais il ne fait aucun doute que les vainqueurs de ce soir vont se diriger assez vite vers les titres de champions par équipe de NXT.

Les DIY décrochent enfin les titres

Ça tombe bien d’ailleurs, le match pour les titres par équipe est tout de suite après. C’est un 2 out of 3 falls match, la première manche est remportée assez rapidement par les Revival avec un Shatter Machine de Dash Wilder. La seconde manche est remportée par les DIY avec un combo superkick et knee strike de Tommaso Ciampa et Johnny Gargano.

La dernière manche en plus d’être complètement folle a vu les DIY remporter le match par double-soumission, devenant ainsi champions par équipe de NXT. Excellent match, aisément dans le top 10 l’année. Le catch par équipe qu’on aime.

Le match pour le titre de championne de NXT arrive ensuite. Asuka défend son titre contre Mickie James qui fait son retour à la WWE après cinq ans d’absence. Un assez bon match très dynamique mais sans surprise c’est Asuka qui remporte par soumission et conserve son titre. Mickie James a tout de même pu montrer qu’elle était encore capable de bons matchs et ça fait plaisir, on espère la revoir assez vite sur les rings de la WWE.

Petite tentative de serrage de main par Mickie James, esquivée par Asuka qui préfère lui lever sa ceinture en plein visage pour montrer qui est la patronne.

Surprise: Samoa Joe reprend le titre

Le main event entre Samoa Joe et Shinsuke Nakamura pour le titre de champion de NXT peut commencer. Samoa Joe est assez monstrueux pendant ce match, dominant en grande partie son adversaire avec notamment un échange de Suplex dont Nakamura ne se remettra pas. Même un Kinshasa dans les cordes ne suffira pas à calmer Joe.

Samoa Joe remporte le match pour devenir champion de NXT pour la deuxième fois de sa carrière à la surprise de beaucoup. Le match était tout de même très bon.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.