Résumé

WWE Survivor Series 2016 : Les résultats

Résumé et résultats des Survivor Series 2016.
WWE

C’est le grand soir. Les Survivor Series c’est ce dimanche soir et il va falloir tenir : six heures de show avec deux heures de kickoff et quatre heures de pay-per-view dans lesquels on retrouve notamment trois matchs traditionnels des Survivor Series (féminin, masculin et par équipe) et un match entre Goldberg et Brock Lesnar.

Premier match de la soirée pour le kickoff, un trois contre trois : Ariyah Daivari, Tony Nese & Drew Gulak affrontent Noam Dar, Rich Swann et TJ Perkins. L’équipe de Swann, Perkins et Dar remporte le match avec un standing 450 splash de Rich Swann.

Kane affrontera aussi Luke Harper dans le kickoff de la soirée. Joie. Kane bat Luke Harper et on ne comprend pas pourquoi. C’est triste à regarder surtout quand on voit comment il s’est démené pendant ce match.

Bayley fait gagner l’équipe de RAW, Charlotte est furieuse

On entre direct dans le vif du sujet avec le match à élimination féminin entre l’équipe de Charlotte, Sasha Banks, Bayley, Nia Jax et Alicia Fox et celle de Becky Lynch, Nikki Bella, Alexa Bliss, Carmella et Naomi. Premier rebondissement, une caméra court en coulisse (au ras du sol, Hornswoggle est sûrement cameraman maintenant) pour retrouver Nikki Bella qui vient de se faire agresser.

Surprise donc, Nikki Bella ne peut pas catcher mais étonnamment Natalya est prête à la remplacer, ce qu’elle va faire. On avait bien compris que c’est cette dernière qui est l’auteure de l’agression. C’est la Natalya qu’on aime. A la fin du match il ne reste plus que Becky Lynch contre Charlotte et Bayley. Cette dernière permet la victoire de l’équipe de RAW avec un Belly to Bayley sur la championne de SmackDown.

Juste après le match Charlotte attaque directement sa co-équipière Bayley. Malheureusement pour cette dernière personne n’est là pour l’aider. Cette attaque lance probablement une rivalité entre les deux catcheuses pour le titre de championne de RAW.

Maryse déconne encore

On enchaîne avec le match pour le titre de champion Intercontinental entre The Miz et Sami Zayn. On aurait pu imaginer n’importe quelle fin, avec une intervention de Dolph Ziggler par exemple mais non.

Maryse est intervenue pour faire sonner la cloche avant la fin du match et distraire l’arbitre et Sami Zayn. The Miz en profite pour porter un roll-up et remporter le match pour conserver son titre de champion Intercontinental.

RAW décroche une nouvelle victoire avec les tag-teams

Le match à élimination des Survivor Series pour les équipes arrive ensuite. L’équipe de RAW composée des New Day, The Club, Enzo & Big Cass, Cesaro & Sheamus et les Shining Stars affronte celle de SmackDown composée de Rhyno & Heath Slater, The Usos, The Hype Bros, American Alpha et Breezango.

Ce sont Sheamus et Cesaro, qui se retrouvent à la fin du match face aux Usos qui permettent la victoire de RAW. Cesaro a fait abandonner Jey Uso sur un Sharpshooter pendant que Jimmy Uso subissait un Brogue Kick de Sheamus.

The Brian Kendrick défend son titre de champion Cruiserweight contre Kalisto dans le match suivant. Excellent match délivré par les deux catcheurs, mais la fin est gâchée par Baron Corbin qui vient distraire Kalisto et permettre à Brian Kendrick de gagner.

Brian Kendrick conserve donc son titre de champion Cruiserweight et la division poids-moyen reste à RAW.

SmackDown brille grâce à Bray Wyatt et Sister Abigail

Le match à élimination des Survivor Series masculin commence ensuite. l’équipe de RAW composée de Kevin Owens, Seth Rollins, Roman Reigns, Chris Jericho et Braun Strowman affronte celle de SmackDown d’AJ Styles, Dean Ambrose, Bray Wyatt, Randy Orton et Shane McMahon.

Durant le match Shane McMahon sera raccompagné en coulisses par quelques médecins après s’être lourdement réceptionné sur la tête. Une commotion est à craindre dans ces moments là.

C’est tout de même l’équipe de SmackDown qui remporte sont seul et unique cinq contre cinq de la soirée grâce à Bray Wyatt qui bat Roman Reigns, dernier survivant de son équipe, grâce à un Sister Abigail.

Brock Lesnar se prend une misère en moins de deux minutes

Le match entre Brock Lesnar et Goldberg va commencer. Le main-event, le « Mega match » comme la WWE l’appelle depuis le début de la soirée. Vu la tournure des évènements l’appellation semble un peu exagérée.

En effet, il n’aura fallu que deux spears et un Jackhammer pour que Goldberg puisse battre Brock Lesnar en moins de deux minutes. Vous avez bien lu, Goldberg a battu Brock Lesnar en moins de deux minutes, un véritable squash.

Le pay-per-view se termine là, trente-cinq minutes avant l’heure habituelle. La surprise est totale.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.