Résumé

WWE NXT du 30 novembre : Résumé et résultats

Résumé et résultats de l'épisode de NXT du 29 novembre.
WWE

Nouvel épisode de NXT tourné à Ottawa dans la foulée des Survivor Series et de NXT TakeOver : Toronto il y a deux semaines.

Pour ouvrir celui-ci c’est un match entre Asuka et Nicole Matthews qui est proposé. Un match pas très long, à peine quatre minutes dans lequel Asuka n’a laissé aucune chance à son adversaire avant de la battre par soumission avec l’Asuka Lock après un round kick. Une simple démonstration de force avant l’arrivée probable d’une nouvelle challengeuse au titre lors des prochains épisodes de NXT, enregistrés cette semaine à la Full Sail University.

Petit retour en vidéo sur l’altercation entre No Way Jose et SAnitY après l’attaque de ces derniers sur Rich Swann et Kona Reeves la semaine dernière. Une altercation qui a mené à un match entre Eric Young et No Way Jose qui aura lieu ce soir.

Samoa Joe est interviewé à propos du match revanche pour le titre de champion de NXT contre Shinsuke Nakamura qui aura lieu à Osaka ce week-end. Tye Dillinger apparaît soudain et le défie pour un match dans l’épisode de ce soir. Joe refuse dans un premier temps mais Dillinger le provoque et lui met une claque avant de partir, comme ça, même pas peur. Évidemment le champion est énervé et hurle qu’il accepte le match.

Pas question de victoire pour Jose

No Way Jose affronte donc Eric Young comme convenu. Un bon match dans lequel No Way Jose va surtout devoir se défendre contre les multiples distractions et interventions des autres membres du clan SAnitY jusqu’à ce qu’une de celle-ci permette à Eric Young de porter le coup final pour river les épaules de No Way Jose et remporter le match.

Alors que tout le clan a quitté le ring, Nikki Cross court vers le ring pour attaquer une petite dernière fois No Way Jose sous le regard amusé du reste de ses partenaires. Ça n’a l’air de rien comme ça mais à force d’envoyer Nikki Cross agresser des adversaires masculins, on va finir par lui donner tout un match et c’est pas nous qui allons nous plaindre.

Tye Dillinger à son meilleur

Samoa Joe affronte Tye Dillinger. Dillinger domine psychologiquement et un peu physiquement Samoa Joe dans le début du match, forçant ce dernier à sortir quelques secondes du ring. Au retour de la pub Joe est remonté sur le ring mais Dillinger garde l’avantage sur son adversaire.

Malheureusement pour Dillinger Joe fini par reprendre le dessus et va le garder un bon moment. Mais on commence par être vraiment pris par le match et à croire en une victoire de Dillinger qui finit tout de même par remonter la pente et s’énerve vraiment au bout d’une dizaine de minutes de combat, tentant un Tye Breaker que Samoa Joe contre en German Suplex. Dillinger revient lui à vite et porte un superkick à Joe pour un compte de deux.

Dillinger retente un Tye Breaker mais se fait de nouveau contrer par un STJoe avant de prendre une powerbomb pour un compte de deux, pas parce que Dillinger s’est relevé mais parce que Joe enchaîne avec un boston crab, une crossface et un cokina clutch. L’arbitre, voyant Dillinger perdre connaissance, déclare Samoa Joe vainqueur du match.

Tye Dillinger n’a peut-être pas gagné ce match — que l’on vous conseille vraiment de voir — mais a réussi à gagner le respect du public qui le lui montre quand il quitte l’arena en faisant un au revoir de la main. On vous le dit, en 2017 on va sans doute enfin pouvoir compter sur lui pour de plus belles aventures — dans le roster principal ? — et ça va faire du bien.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.