Résumé

RAW du 19 décembre : Résumé et résultats

WWE

Vingt-quatre heures après WWE Roadblock Monday Night RAW s’ouvre avec le champion Kevin Owens et Chris Jericho qui lui a permis ce dimanche de conserver son titre à la surprise de tous, prouvant que les deux sont toujours amis.

Chris Jericho en cage au Royal Rumble

Après s’être félicité de la victoire et flatté l’un et l’autre, Mick Foley est arrivé dans une tenue toujours des plus gênantes pour leur annoncer que Kevin Owens affrontera de nouveau Roman Reigns au Royal Rumble. Mais cette fois Foley va prendre une précaution pour que Chris Jericho n’intervienne plus: il sera enfermé dans une cage suspendu au dessus du ring comme le fut Paul Ellering à NXT TakeOver Toronto pendant le match des Authors of Pain.

Chris Jericho n’est pas très ravi d’apprendre cette décision et commence à expliquer qu’il a le vertige et que la cage ne lui semble pas très sécurisée. Mick Foley le fait donc entrer dans la cage et ferme la porte. Problème: il a perdu la clé et Jericho est maintenant enfermé dans la cage. Comme ils ne peuvent plus l’ouvrir, ils décide de remonter la cage et de laisser Jericho dans la cage. Malheureusement après la pub on voit Chris Jericho descendu de la cage en coulisse, encore choqué de ce qu’il vient de lui arriver. Dommage ça aurait pu être drôle de le laisser là haut avec un micro tout le long de l’épisode.

Premier match de la soirée, la revanche entre Big Cass et Rusev. Cette fois le match se termine avec la victoire de Rusev par disqualification, car Big Cass frappe le bulgare dans le coin du ring alors que l’arbitre lui a demandé d’arrêté. C’était très inintéressant.

Sasha Banks tombe entre les mains de Nia Jax

Sasha Banks arrive sur le ring — avec des béquilles et une attelle au genou, mais elle n’est pas réellement blessée — pour parler de sa défaite de la veille. Elle explique que la meilleure a gagné hier soir et qu’après cette défaite, elle ne se sent plus « The Boss ». Elle demande à Charlotte Flair de venir, afin de la féliciter mais la championne de RAW ne vient pas. À la place, c’est une Nia Jax assez énervée qui vient attaquer Sasha Banks.

Après avoir félicité les nouveau champions par équipe Sheamus et Cesaro et dévoilé des nouvelles ceintures de champions par équipe — plus à l’image de RAW avec le cuir rouge et en argent comme à SmackDown, Mick Foley doit calmer Braun Strowman, furieux de sa défaite de la veille face à Sami Zayn. Il demande à ce qu’on lui amène Zayn sinon il continuera à attaquer des gens au hasard.

Noam Dar affronte Cedric Alexander, toujours dans le cadre de cette storyline où ils se battent pour Alicia Fox. Cedric Alexander remporte le match et célèbre avec Alicia Fox sur le ring, pendant que Noam Dar prend le micro et continue de faire son gros beauf envers Alicia Fox, la considérant comme une récompense qu’il veut gagner. Ça devient de plus en plus gênant.

Du déjà vu entre Sheamus et Cesaro

Petite confrontation entre les New Day et les nouveau champions par équipe Sheamus et Cesaro. Ces derniers ne s’entendent déjà plus et nous la joue par ailleurs à la Team Hell No pour nous refaire leur version du « I am the Tag Team Champions ». Sheamus ajoute par ailleurs qu’il envisage avec Cesaro de battre le record du règne des New Day.

Arrivent ensuite The Club et les Shining Stars. Une bagarre éclate évidemment entre les quatre équipes et comme on a deux équipes heels et deux équipes faces, la suite est évidente.

Les New Day et Sheamus/Cesaro affrontent donc The Club et les Shining Stars. Cesaro permet la victoire de l’équipe des face par soumission précédé par un Cesaro Swing.

En coulisse, Enzo Amore reçoit une convocation pour un « cours de sensibilité » suite à son exhibitionnisme lors du RAW du 22 novembre dernier.

Du neuf et du bon chez les Cruiserweights

Neville vient expliquer pourquoi il s’est attaqué au champion Cruiserweight Rich Swann ce dimanche à Roadblock. C’est une promo typique de heelturn dans laquelle il explique qu’il n’est plus le gentil qu’on n’a connu. Il est très bon au micro cela dit.

Rich Swann arrive pour demander où est passé l’ancien Neville mais n’aura pas le temps d’en placer une puisque Neville en remet une couche. Brian Kendrick arrive ensuite pour venir soutenir Neville. Une bagarre éclate et TJ Perkins arrive pour aider Swann mais sans grand succès. Une fois que les deux faces sont à terre, Neville part et laisse Kendrick terminer le travail sur Perkins.

C’est assez rare pour être noté, mais c’était un bon segment pour la division Cruiserweight. On en veut plus souvent des comme ça.

On assiste au cours de sensibilité d’Enzo Amore dans lequel sans aucune raison apparente on retrouve Darren Young, Jinder Mahal et Bo Dallas. Enzo Amore arrive et fait des blagues pas drôle et fini par s’y ennuyer. On ne sait pas trop quoi penser de ce segment.

Sin Cara affronte Titus O’Neil et avant qu’on ait le temps de se demander pourquoi, Braun Strowman débarque pour agresser les deux catcheurs. Strowman tente de s’enfuir avec Sin Cara sur les épaules mais est retenu par Mick Foley. Strowman décide d’envoyer Sin Cara dans les décorations de Noël.

Bayley, prochaine menace de Charlotte Flair

Charlotte Flair arrive pour se féliciter de sa victoire de ce dimanche à Roadblock ou elle a gagné le titre de championne de RAW pour la quatrième fois et explique que plus personne n’est à sa hauteur. C’est le moment que choisi Bayley pour intervenir et pour dans un premier temps la féliciter elle et Sasha Banks pour leur rivalité qui a sans doute rester dans les annales.

Mais elle explique ensuite qu’il est peut-être temps de lancer une rivalité Bayley contre Charlotte. Charlotte lui répond qu’hier elle a porté un Figure Four, pour remporter une quatrième fois le titre de championne de RAW, au nom des Four Horsewomen et dans ces Four Hourswomen, Charlotte dit qu’elle a toujours été la première, tandis que Bayley a toujours été la quatrième. Bayley la défie tout de même pour un match, ce soir. Un défie que relève Charlotte.

Bayley affronte donc Charlotte dans un match qui ne compte pas pour le titre. Le match est plutôt bon, Charlotte est au top malgré le match d’hier et Bayley est divertissante. C’est d’ailleurs cette dernière qui remporte le match en surprenant Charlotte, lui rivant les épaules rapidement. Tellement rapidement que l’arbitre ne voit pas qu’au moment de compter trois, la championne a une épaule relevée. On tient le motif du début de la rivalité.

Retour au cours de sensibilité d’Enzo Amore. C’est toujours très gênant mais Enzo Amore s’y fait de nouveau attaquer par Rusev avec l’aide de Jinder Mahal.

Strowman au secours de Jericho et Owens

C’est l’heure du main-event, Seth Rollins et Roman Reigns affronte Kevin Owens et Chris Jericho. Un match par équipe assez classique, presque du déjà-vu entre les deux clans mais qui est interrompu par Braun Strowman qui attaque d’abord Roman Reigns avant de monter sur le ring dont s’échappe Jericho et Owens pour s’en prendre aussi à Rollins.

Serait-ce le début d’une association entre Strowman et le duo Jericho/Owens ou simplement un croisement entre leurs rivalités respectives? On le saura sûrement la semaine prochaine mais en tout cas ça apporte un peu de nouveauté et ce n’est pas de trop.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut