Résumé

Raw du 2 janvier 2017 : Résumé et résultats

@WWE

Premier Monday Night RAW de 2017. Au programme, un match de championnat pour le titre des États-Unis, un Las Man Standing entre Braun Strowman et Sami Zayn, le retour de Goldberg. Et au cas où vous ne seriez pas au courant, c’est bientôt le Royal Rumble.

Les complaintes de Chris Jericho et Kevin Owens

Mick Foley et sa toute nouvelle coupe de cheveux sont en ouverture du show. Foley a pris comme résolution de noter chaque lundi le nom de la ville dans laquelle il se trouve pour ne plus jamais se tromper dans ses cheap pops. Il rappelle que Roman Reigns tentera de conquérir le titre Universal de Kevin Owens au Royal Rumble dans un match où Chris Jericho sera enfermée dans une « cage à requins » suspendue au-dessus du ring. Un rappel qui provoque forcément l’arrivée d’Owens et Jericho.

Le duo se plaint de l’abus de pouvoir dont fait preuve l’Hardcore Legend. Roman Reigns a le droit à un nouveau match de championnat malgré sa défaite contre Owens à Roadblock le mois dernier, malgré le fait d’avoir détruit Jericho sur une voiture la semaine dernière alors que Jericho est puni par cette stipulation de cage suspendue au-dessus du ring.

Mick Foley reconnait qu’il a pu faire des erreurs. Cependant, il entend beaucoup parler du Kevin Owens Show mais n’en a jamais vu un seul. Il y en aura donc un ce soir avec Goldberg comme invité. Owens n’attend pas longtemps avant de rétorquer qu’il est bizarre que ce soit son show mais que ce soit le General Manager qui décide des invités. Les plaintes sur l’abus de pouvoir de Foley fait sortir Stephanie McMahon des coulisses. Elle met tout le monde d’accord en programmant un match de championnat pour le titre des États-Unis entre Roman Reigns et Chris Jericho avec une perte du titre pour Reigns en cas de décompte à l’extérieur ou de disqualification puis un match entre Seth Rollins et Kevin Owens dans lequel si le Québecois est vainqueur, Rollins sera banni des abords du ring pour le match de championnat.

Owens et Rollins combattent dans le premier match de la soirée. Alors que les deux hommes sont à l’extérieur, Owens se saisit de la cloche pour frapper Rollins à l’abdomen, provoquant sa disqualification. Mécontent de cette disqualification, Owens est tout de même rattrapé par Rollins qui tente de lui porter son Pedigree au centre du ring, en vain.

Cesaro, avec Sheamus aux commentaires, affronte Karl Anderson, accompagné aux abords du ring par Luke Gallows. L’intervention de Sheamus, empêchant une attaque de Gallows sur Cesaro, fait chuter dans les cordes le Suisse qui était parti pour une Superplex. Ce quiproquo permet à Anderson de porter un jumping neckbreaker depuis la troisième corde et remporter le match. L’avantage psychologique est désormais pris par The Club sur les champions par équipe.

Braun Strowman décime Sami Zayn

Après un très bon clip sur la rivalité, Sami Zayn fait face à Braun Strowman dans un Last Man Standing. Des chaises, des kendo sticks et tout un tas de de caisses sont utilisés dans ce combat, qui a pendant un temps dérivé en coulisses. Braun Stroman s’est terminé sur un Runnin Powerslam de Stroman aux abords du ring qui a mis KO le Canadien qui a beaucoup enduré pendant le match Après le match, Mick Foley est venu avec le staff médical pour s’occuper de l’état de santé de Zayn. Placé sur une civière, Braun attaque une nouvelle fois Zayn, le faisant tomber violemment de la civière.

Jack Gallagher a donné un parapluie à chaque membre du New Day. On n’a pas compris pourquoi.

Le New Day, acclamé par la foule de Tampa, a annoncé sa participation au Royal Rumble match. Alors que le clan s’apprête à faire la liste de leurs résolutions pour la nouvelle année, ils sont interrompus par Titus O’Neil. Pour solidifier le succès de 2016 en 2017 pour le New Day, Titus se voit bien intégrer le clan. Il sait danser, il sait jouer d’un instrument (le sifflet, évidemment). L’offre de Titus O’Neil fait plutôt rire le clan qui voit plus la tête de Titus sur une boite de lait (un avis de recherche, pour sa carrière sûrement) que sur une boite de céréales. L’ancien membre des Prime Time Players est vexé et critique Xavier Woods, le « maillon faible » de la faction. Une altercation qui mène à un match entre les deux catcheurs. Trop confiant, O’Neil se fait surprendre sur un roll-up.

En coulisses, Stephanie McMahon avoue à Bayley qu’elle n’a jamais voulu d’elle à Raw, que Mick Foley a fait le forcing pour la faire venir. Bayley est ordinaire aux yeux de la patronne. Bayley répond qu’elle n’a peut être pas un nom ronflant comme Charlotte ou Stephanie, mais rien ne l’empêchera d’accomplir ses rêves. Ça tombe bien, elle affronte Nia Jax pour désigner la challenger au titre de Charlotte Flair.

En coulisses, Noam Dar feint de vouloir s’excuser auprès de Cedric Alexander et Alicia Fox. La suite dans le prochain épisode de votre série sur Disney Channel. En vrai, Cedric Alexander a un match contre Drew Gulak qu’il perd suite à une altercation entre Alicia Fox et Tony Nese à l’extérieur du ring amenant un roll-up de Gulak.

Jericho impuissant face à Reigns

Roman Reigns a affronté comme prévu Chris Jericho dans une défense du titre des États-Unis. Bien que Chris Jericho a tout tenté de pour repartir avec le titre, même de nous faire une Eddie Guerrero pour obtenir une disqualification, Roman Reigns a aplati Jericho avec un spear, faisant de lui toujours le champion des États-Unis.

Nouveau match pour les cruiserweights, avec un Brian Kendrick vs TJ Perkins. Rich Swann n’est pas apte au combat suite à l’attaque du champion, Neville, la semaine dernière. Encore un match court pour les poids-moyens dans lequel TJP l’emporte par soumission grâce à son kneebar. Fait importantissime  : Neville regardait en coulisses le match sur la télé.

Après la diffusion d’un clip sur le tournoi pour le titre britannique, un match a lieu entre Big Cass et la paire Rusev/Jinder Mahal. Enzo Amore est toujours dans son fauteuil roulant. L’avantage numérique va vite profiter au duo improbable, Rusev couchant Big Cass d’un coup de pied à la tête.

Les commentateurs annoncent la présence de Tajiri dans l’épisode de 205 Live de cette semaine et la tenue d’un match entre le champion cruiserweight Neville et TJ Perkins.

« JE vais remporter le Royal Rumble »

Charlotte aux commentaires, on rappelle que Nia Jax s’en est pris à Sasha Banks il y a deux semaines. Nia Jax est opposée à Bayley dans un match pour désigner la challengeuse au titre féminin de la WWE. Bayley parvient à remporter le match grâce à Sasha Banks dont la musique d’entrée perturbe Nia Jax, ce qui permet à Bayley de porter sa Belly to Belly de la deuxième corde et obtenir la place de challengeuse.

Battu dans les audiences par SmackDown la semaine dernière, Raw fait fort en annonçant la venue de Shawn Michaels et de The Undertaker la semaine prochaine.

Première édition du Kevin Owens Show dans le main-event. Tandis que Jericho et Owens se moquent de Goldberg et de la foule de Tampa, l’ancien champion du monde de la WCW vient défier du regard les deux acolytes, Jericho s’étant annoncé comme troisième entrant du Royal Rumble match et Owens étant le détenteur du titre que Goldberg convoite. Tout ce petit monde est tour à tour interrompu par Paul Heyman, Roman Reigns et Braun Strowman. Chacun a des velléités de victoire pour le Rumble. Le show se conclut par Goldberg et Reigns portat un spear combiné sur Strowman.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut