Résumé

Lucha Underground du 4 janvier : Johnny Mundo toujours à l’aise

Cette semaine, The Mack défie Johnny Mundo pour le titre, enfin presque car il aura droit à autre chose. Avant le break de mi-saison la semaine prochaine, toutes les rivalités se replacent et d’autres se créent ou se recréent.

Mil Muertes n’en revient pas que Prince Puma soit encore vivant. Catrina lui dit que la solution pour lui régler son compte, c’est de s’attaquer à Vampiro qui a ressuscité Puma. Jeremiah Crane attendait à l’extérieur et dès qu’il aperçoit Catrina, il lui fait remarquer qu’il a battu son petit ami Mil Muertes mais Catrina réplique que ce n’est pas son petit ami.

Sexy Star vainqueur de La Mariposa doublement perdante

Dans le ring pour débuter, Sexy Star affronte sa meilleure ennemie La Mariposa. L’affrontement est équilibré et même parfois plutôt à l’avantage de Mariposa de plus en plus incisive au fil de semaines. Mais la victoire n’est toujours pas au rendez-vous car Sexy Star arrive à la repousser au sol puis à enchainer avec le Double Stomp. Marty Martinez ne semble plus du tout apprécier cette mauvaise série et il n’a surtout plus le sens de la famille car il vient ensuite mettre un Chokeslam à sa sœur.

Paul London et sa White Rabbit Tribe sont de retour et ils viennent vouer un vrai culte à Mascarita Sagrada qu’ils comparent au fameux lapin blanc qui est à l’origine du groupe. Le petit mexicain n’est pas vraiment flatté et les traite de fous mais ça les fascine encore plus. La White Rabbit Tribe vient ensuite faire son spectacle dans le ring face à l’équipe des reptiles, Pindar, Vibora et Drago qui arrive tenu en laisse par Kobra Moon qui devait initialement combattre. Elle tient à ce que son esclave s’illustre.

D’abord, Saltador, Mala Suerte et Paul London tiennent bien la comparaison, notamment face à un Pindar bien médiocre. Vibora est beaucoup plus dur à bouger et il fait le ménage sans souci. Drago conclut victorieusement avant de retrouver son collier. Fénix et Aerostar viennent au secours de leur ami et ils écartent très facilement Pindar décidément bien à la rue et Vibora. Ils récupèrent Drago qui est bien déboussolé quand même.

Johnny Mundo a les cartes en main contre The Mack

The Mack demande à Sexy Star de ne pas intervenir lors de son match contre Johnny Mundo. C’est ainsi une inversion des rôles par rapport aux semaines précédentes. Dario Cueto vient ensuite dire à Mack qu’en fait le match contre Johnny Mundo ne sera pas pour le titre. Ce sera un match bonus dont le vainqueur choisira la stipulation du match pour le titre. Dario anticipe une défaite du Mack en disant cela.

Et le patron n’a pas tort car affronter Johnny Mundo dans un match simple sans aucun soutien est quasi une mission impossible. Pourtant, The Mack domine, trouve même le temps de se la jouer The Rock mais ne parvient pas à finir en mode Stone Cold. Johnny Mundo résiste avant d’utiliser toutes les ficelles pour s’en sortir. Jack Evans et PJ Black sont fidèles au poste juste à temps pour distraire l’arbitre suffisamment longtemps pour que Mundo fasse un coup bas pour s’imposer. Une victoire classique de heel et dans la foulée, le champion annonce à son challenger tenu au sol que la semaine prochaine, ils s’affronteront pour le titre durant toute la soirée, et il paraphrase Lionel Richie en qualifiant ce match à venir de All Night Long.

La peur s’empare ensuite de Johnny Mundo quand Mil Muertes débarque. Le champion file à toute allure mais il ne craignait rien car on savait depuis le début du show qui serait la cible. Mil Muertes se jette ainsi sur Vampiro et le traine dans le ring. Prince Puma vient au secours de son maitre mais ce dernier lui demande de ne pas intervenir et Mil Muertes peut mettre ainsi Vampiro KO avec le Flatliner.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut