Résumé

RAW du 9 janvier : Résumé et résultats

WWE

Encore un programme chargé pour Monday Night RAW ce soir puisque l’on pourra compter sur la présence de Shawn Michaels et de l’Undertaker. Un match handicap deux contre un pour le titre de champion des États-Unis a aussi été annoncé : Roman Reigns défendra son titre contre Kevin Owens et Chris Jericho.

Le show démarre en coulisse avec Stephanie McMahon et Mick Foley qui parlent du programme de la soirée quand vient Seth Rollins qui annonce qu’il sera dans le Royal Rumble — comme il l’avait déjà annoncé sur Twitter dans la journée, parce qu’il est comme ça Rollins, pas besoin qu’on lui dise.

Il est suivi assez vite par Braun Strowman qui dit de son côté qu’il veut Roman Reigns, Rollins l’attaque parce que pourquoi pas.

Catchus interruptus

Mais on enchaîne vite avec le match pour le titre de champion des États-Unis, pas de promo pour ouvrir RAW. Roman Reigns défend donc son titre de champion des Etats-Unis dans un match handicap contre Kevin Owens et Chris Jericho. La règle, c’est que celui qui fera le tombé repartira avec la ceinture.

Bon pas de chance pour Roman, le match n’a pas le temps de commencer que Braun Strowman débarque pour attaquer le champion des États-Unis avec Jericho et Owens. Seth Rollins débarque avec des chaises pour faire le ménage sur le ring. Strowman est éjecté.

Stephanie McMahon débarque pour annoncer que finalement Roman Reigns ne défendra pas son titre tout de suite. À la place, c’est Seth Rollins qui affrontera Braun Strowman. Le match est plutôt équilibré, les deux catcheurs dominent chacun leur tour, mais va se terminer en double décompte à l’extérieur.

Nia Jax n’est pas ta pote

Sasha Banks félicite Bayley pour son match de la semaine dernière contre Nia Jax qui lui a permis de devenir challengeuse au titre de championne de RAW de Charlotte. Charlotte arrive justement pour se moquer de Sasha Banks, sur le fait qu’elle ne devrait pas donner de conseils à Bayley sur comment la battre, puisque Sasha Banks n’a jamais battu Charlotte en pay-per-view — comme s’il y avait une différence avec les matchs en weekly.

Mais tout à coup le calme: Nia Jax arrive et après un échange de regard, elle attaque Sasha Banks tandis que Charlotte met Bayley au sol. Prise d’une excès de confiance et de fierté, Charlotte tape l’épaule de Nia Jax. Erreur, Nia Jax s’énerve sur Charlotte et la plaque au mur avant de partir.

Premier point Cruiserweights de cet épisode de RAW: Jack Gallagher vient affronter Drew Gulak. Un petit match sympa et divertissant mais sans plus. On a l’impression de l’avoir vu des dizaines de fois parce que ça tourne toujours avec les mêmes catcheurs et ça devient ennuyeux. Victoire de Jack Gallagher évidemment.

Après le match Gallagher défie Ariyah Daivari dans un Parley demain dans 205 Live. Une sorte de débat entre deux ennemis. Vous allez adorer le spectacle des Cruiserweights qu’ils disaient.

Rusev, Enzo et Big Cass viennent ajouter du malaise au retour de Shawn Michaels

Shawn Michaels arrive, principalement pour la promo de son film et aussi pour nous dire que ça lui manque de ne plus venir. Il nous manque pas mal aussi. Shawn Michaels a eu le droit à des chants « One more match » mais il ne faut pas trop rêver, là.

Mais le segment devient gênant avec l’arrivée de Rusev qui demande à HBK de mettre Lana dans le film, par deux fois. Michaels lui répète que ce n’est pas possible puisque le film est déjà tourné. On sait pas trop si c’était pour faire rire ou si c’était écrit au premier degré, c’était gênant.

Enzo Amore et Big Cass arrivent et ça n’arrange pas les choses. Ça se termine en un match entre Jinder Mahal et Big Cass, annoncé par un « si ça ne vous plait pas, on a deux mots pour vous ». Le match est remporté par Big Cass tandis que HBK a eu le temps de caser un petit Sweet Chin Music sur Rusev aux abords du ring.

On tease encore le retour d’Emma. Laissez tomber, c’est un running gag en fait. On a plus de chance de voir Kenny Omega débarquer à RAW qu’Emmalina au point où on en est.

Neville en (bonne) route pour le titre Cruiserweight

Second point Cruiserweight de la soirée: Neville affronte Lince Dorado. Neville remporte le match sur la décision de l’arbitre qui a fait stopper le match, Dorado s’étant évanouie dans la soumission de Neville.

Neville continue d’attaquer Dorado mais le champion Cruiserweight Rich Swann vient au secours du luchador. Neville préfère s’enfuir du ring.

Petit échange tendu entre Sasha Banks et Stephanie McMahon. Sasha Banks et Bayley affronteront Nia Jax et Charlotte plus tard dans la soirée.

Luke Gallows affronte Sheamus pendant que Cesaro et Karl Anderson sont aux commentaires. Que ce soit sur le ring ou au commentaires ça se bat du coup les caméra loupent de l’action sur le ring, mais le match est remporté par Sheamus.

L’Undertaker sauve Mick Foley et entre dans le Rumble

Mick Foley n’a visiblement pas été capable de faire venir l’Undertaker comme demandé par Stephanie McMahon, qui humilie le General Manager en direct jusqu’à ce que les cloches sonnent, si vous voyez ce qu’on veut dire. L’Undertaker est venu nous annoncer tout seul qu’il allait entrer dans le Royal Rumble lui aussi. Il l’annonce lui même parce qu’il fait ce qu’il veut, qu’on lui dit pas ce qu’il doit faire, compris ?

Du coup on l’a pas entendu mais Mick Foley est sauvé. C’est dommage n’empêche, l’Undertaker attendait cinq minutes et on avait un nouveau general manager.

Sinon pendant la promo de l’Undertaker il y a eu un plan de Braun Strowman qui regardait ça depuis les vestiaire. On n’a pas trop compris pourquoi et on espère que ce n’est pas en prévision du futur.

Sasha Banks et Bayley affronte Charlotte et Nia Jax. Celle-ci permet la victoire de son équipe avec un Leg Drop sur Bayley.

On vous épargne le segment avec le New Day et Titus O’Neil. C’est gênant et ça n’a aucun intérêt, on en est presque à plaindre les New Day. Un match entre O’Neil et Kofi Kingston a lieu juste après et on n’a pas plus envie de voir ça. Kingston remporte le match.

Jericho champion des Etats-Unis

Il ne reste que neuf minutes pour le main-event qui voit Jericho et Owens affronter Roman Reigns pour son titre de champion des Etats-Unis et ils envoient la pub, on sait déjà qu’on va déborder de l’horaire.

Roman Reigns n’attend pas que les deux compères montent sur le ring et les attaque sur la rampe. Il tente même d’enfermer Chris Jericho dans la cage disposée près de l’entrée des catcheurs mais Kevin Owens arrive à temps pour l’en empêcher. Owens et Jericho passent Reigns à tabac.

On aurait pu croire que le match n’allait pas avoir lieu après ça, mais une fois sur le ring Roman Reigns accepte tout de même d’affronter les deux catcheurs quand l’arbitre lui demande s’il en est capable. Evidemment il ne l’est pas vraiment et se fait toujours passer à tabac par es deux adversaires.

C’est après un enchainement Pop-up Powerbomb/Codebreaker que Chris Jericho fait le tomber pour la victoire, et remporte ainsi le titre de champion des Etats-Unis.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut