Kayfabe Awards

Kayfabe Awards 2016 : Les gagnants

Vous avez été nombreux à voter pour les Kayfabe Awards alors on va commencer par vous remercier. Mais pas trop de suspense, il est temps de vous donner les résultats de vos votes.

Prix « J’ai aimé ce match si fort que les draps s’en souviennent »

Il y avait du choix, nous même nous avons eu du mal à en choisir six. C’est pourquoi on vous en a proposé huit et on s’est rendu compte qu’il en manquait. On a eu une belle année catchesque et elle nous a bien servis en beaux matchs. Entre les débuts de Nakamura à la WWE face à Sami Zayn, le triple menace féminin de WrestleMania 33 ou le match de Kenny Omega contre Tetsuya Naito lors du G1 Climax, on ne savait plus vraiment où donner de la tête.

Mais c’est l’affrontement entre John Cena et AJ Styles qui semble vous avoir énormément émoustillé le soir de SummerSlam — et on vous comprend.

– Shinsuke Nakamura contre Sami Zayn — NXT TakeOver : Dallas
– The Revival contre DIY — NXT TakeOver : Toronto
– Charlotte contre Sasha Banks — Falls Count Anywhere, RAW du 28/11/2016
– Hiroshi Tanahashi contre Kazuchika Okada — Wrestle Kingdom 10
– 
Kota Ibushi contre TJ Perkins — Demi-finale Cruiserweight Classic
– 
Kenny Omega contre Tetsuya Naito — G1 Climax 26
– 
John Cena contre AJ Styles — Summerslam 2016
– Charlotte contre Sasha Banks contre Becky Lynch — WrestleMania 32

Prix du mark moment de l’année

On a beaucoup marké cette année. On a aimé voir l’horrible titre de championne des Divas disparaître au profit d’une vraie ceinture de championnat, voir Johnny Gargano et Tommaso Ciampa décrocher les titres de champions par équipe de NXT et on a même eu très chaud dans le bas ventre la première fois qu’on a entendu le theme song de Bobby Roode.

Et oui, on l’avoue : AJ Styles et son entrée dans le Royal Rumble auraient du figurer dans cette sélection, seulement si vous regardez plus bas, vous verrez qu’il a cassé internet avec Nakamura, Gallows et Anderson. Et en plus, il est notre catcheur de l’année.

AJ Styles absent, ce sont les débuts de Shinsuke Nakamura à la WWE lors de NXT TakeOver : Dallas qui vous ont fait marker très fort. Nous aussi.

– La victoire de DIY à NXT TakeOver : Toronto
– Chaque épisode du Cruiserweight Classic
– La disparition du titre de championne des Divas
Les débuts de Shinsuke Nakamura à NXT TakeOver : Dallas
– La première fois que vous avez entendu le theme song de Bobby Roode

Prix de la chose plus over que le roster de la WWE tout entier

Ça arrive parfois, des objets ont du succès, plus qu’un catcheur. Y a que les fans de catch qui pourront comprendre. La ceinture de championne de la WWE, devenue celle de RAW était là elle aussi, tout comme les Booty O’s avec notamment leurs grosses apparitions à WrestleMania.

Mais vous avez préféré la liste de Chris Jericho, celle sur laquelle vous n’auriez pas voulu être. On notera que vous avez aussi beaucoup voté pour James Ellsworth et c’est pas sympa.

La liste de Jericho
– Le titre de championne de la WWE présenté à WrestleMania
– Les Booty O’s
– James Ellsworth

Prix « Il n’est pas trop tard pour penser à la retraite »

Les vieux c’est chiant. Surtout quand ils veulent pas partir. Il y en a beaucoup à la WWE et si certains s’en sortent parce qu’ils peuvent encore servir à quelque chose de temps en temps, d’autres sont fatiguant. Kane par exemple, on n’en a plus besoin mais la WWE nous le case de temps en temps dans un match, out of nowhere. Goldust, malgré tout le respect qu’on a pour sa carrière, en 2017 il est temps d’arrêter de se maquiller. R-Truth, parce qu’à 44 ans plus personne n’y croit.

Mais pourtant c’est pour l’Undertaker que vous avez voté. Pas de chance cette année il est dans le Rumble et il sera au moins là jusqu’à WrestleMania.

– Goldust, parce qu’on a viré le mauvais frère
– R-Truth qui nous continue de nous faire croire qu’il est encore jeune à 44 ans
L’Undertaker, parce qu’on entend ses hanches grincer de chez nous
– Kane, parce que.

Prix du gros beauf de l’année

Un beauf c’est par défaut insupportable. Ça fait des blagues très lourdes sur le physique des femmes, ça s’habille mal et ça a tendance à être raciste. Vous auriez pu voter pour le type mal habillé dans les pre-show, pour celui qui reluquait la poitrine de Nikki Bella en faisant des commentaires sur son physique plutôt que le match qui l’attendait le soir même, ou celui qui a soutenu Donald Trump.

Mais vous avez voté pour Jerry Lawler, parce que vous avez compris.

Jerry Lawler pour l’ensemble de sa carrière
– Le mec dans les pre-show avec les t-shirts dégueulasses… ah ben c’est Jerry Lawler
– Le mec qui tenait des propos sexistes envers les catcheuses dans les pre-show… ah ben c’est encore Jerry Lawler
– L’ancien commentateur qui a soutenu Donald Trump… ah ben mince alors, encore Jerry Lawler dites donc

Prix « Ryback », celui de la brute grande, grosse, musclée, parfois poilue, avec vingt mots de vocabulaire et qui donne des érections à Vince McMahon

Comme Ryback n’était pas là cette année il fallait bien remplacer son prix spécial par un prix en son hommage. Les brutes épaisses de son genre, Vince McMahon les adore et croit qu’ils ont toujours les moyens de faire de grands main-eventers de nos jours. Sauf qu’on a bien vu ces dernières années que les nombreuses tentatives n’ont jamais pris.

Pour le tout premier gagnant du prix Ryback, vous avez choisi Braun Strowman et c’est plutôt bien choisi, celui-ci démarre fort son année 2017. Mais ne vous y trompez pas, il finira comme les autres et sortira par la petite porte un jour.

Braun Strowman
– Big Damo
– Luke Harper
– Baron Corbin

Prix Gregory Lemarchal, a.k.a le prix « écrire l’histoire » sauf qu’à la fin ça va foirer

C’était une nouveauté de l’année, la WWE avait envie d’écrire l’histoire avec entre autres des records (New Day), du progressisme (les catcheuses), un stade plein à craquer (WrestleMania 32) et le retour d’une vieille légende après douze ans d’absence (Goldberg).

C’est donc le match entre Goldberg et Brock Lesnar que vous avez choisi de mettre dans le livre de l’histoire de la WWE. 1:25 dans lesquelles Brock Lesnar est parti sur une misère sans précédent.

– Le record du New Day
– Le Hell In A Cell de Sasha Banks et Charlotte Flair
Goldberg contre Brock Lesnar
– Le record du public de WrestleMania 32

Prix « Oh le pauuuuvre… », le prix du catcheur ou de la catcheuse dont on a pitié tellement la WWE ne lui a pas fait de cadeau cette année mais qui ne démissionne pas

Pas toujours facile de se faire une place dans les rosters principaux de la WWE. Par exemple Natalya, sans doute une des catcheuses les plus talentueuses et expérimentées de la division féminine se retrouve souvent dans des storylines sans importance et 2016 n’a pas fait exception. Dolph Ziggler n’a pas eu beaucoup plus de chance, surtout dans la première partie de l’année où il a eu du mal à se débarrasser de Baron Corbin. Apollo Crews a lui aussi la guigne, malgré une forte popularité à NXT, dans le roster principal le catcheur n’a pas passionné.

Mais vous avez voulu consoler Sami Zayn d’un prix parce qu’il le mérite vraiment. Après deux excellentes années à NXT et quelques mois d’une rivalité contre Kevin Owens — qui n’était que la continuité de celle de NXT, elle même continuant celle de la ROH —, Sami Zayn est tombé dans le bas de la carte d’un coup. On espère que 2017 lui sera plus bénéfique.

Sami Zayn
– Natalya
– Apollo Crews
– Dolph Ziggler

Prix de « L’ambulance sur laquelle on va tirer quand même »

C’est un prix méchant. Très méchant. Si l’on vous disait qui ou quoi nous avions mis à la base dans cette sélection qui devait comporter cinq nommés, nous aurions eu quelques retours sans doute remplis de noms d’oiseaux. On a préféré se cantonner à Vince Russo, auteur d’une phrase qui aurait pu concurrencer Jerry Lawler, la TNA qui a bien souffert cette année ou Titus O’Neil parce que… bah Titus O’Neil quoi.

Mais vous avez choisi de voter, et en grand nombre, pour la carrière de CM Punk en MMA, battu en 2 minutes et 34 secondes par Mickey Gall lors de UFC 203 et on vous comprend. Même si on aurait voulu qu’il réussisse parce qu’on est pas si méchant que ça, on a juste un peu ri.

– Vince Russo
– La TNA
La carrière de CM Punk en MMA
– Titus O’Neil

Prix du vide intersidéral, celui que même les Bogdanov ne sauront pas t’expliquer

Incarner le vide c’est tout un art. Nos quatre sélectionnés en ont fait leur métier. Ainsi Mojo Rawley s’en est bien chargé cette année, notamment depuis son arrivée à SmackDown. Baron Corbin aussi, malgré tout. Titus O’Neil le fait à merveille depuis ses débuts et ça commence à remonter.

Vous avez voté pour Curt Hawkins et sa gimmick de mec qui se la pète avec des facts — il fait d’ailleurs tellement bien le vide qu’il a totalement disparu. Mais avouons le, ils le méritent tous.

– Mojo Rawley
– Baron Corbin
Curt Hawkins
– Titus O’Neil

Prix #BreakTheInternet

Faire réagir le public c’est une chose. Mais faire réagir le tout internet en est une autre. Cody Rhodes après son départ a fait pas mal parler de lui avec la liste de ses souhaits. James Ellsworth à ses débuts et lors de son parcours à SmackDown a réussi à s’attirer la sympathie – ou la haine – de nombreux internautes. The Miz a totalement surpris l’IWC en s’en prenant à Daniel Bryan sur sa prétendue retraite. Matt Hardy et son univers ont conquis bien plus que les réseaux sociaux et le match entre Goldberg et Brock Lesnar des Survivor Series a totalement retourné Twitter ce soir-là.

Mais finalement, il n’aura pas fallu attendre longtemps après avoir démarré 2016, puisque c’est l’annonce de la signature d’AJ Styles, Shinsuka Nakamura, Karl Anderson et Luke Gallows qui semble vous avoir énormément marqué cette année.

La liste de Cody Rhodes
– James Ellsworth pour l’ensemble de son parcours à la WWE
La promo de The Miz contre Daniel Bryan dans Talking Smack
– The Final Deletion
– Le match entre Goldberg et Brock Lesnar au Survivor Series
l’annonce de la signature d’AJ Styles, Shinsuke Nakamura, Karl Anderson et Luke Gallows à la WWE

C’est tout pour ces Kayfabe Awards. On vous donne rendez-vous à la fin de l’année 2017 qu’on espère tout aussi divertissante en tout point.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut