Résumé

RAW du 16 janvier : Résumé et résultats

WWE

Au programme ce soir, on continue de préparer le Royal Rumble avec notamment la présence (pas si) exceptionnelle de Brock Lesnar.

Roman Reigns oublie vite le titre US

L’épisode de cette semaine ouvre avec Roman Reigns, défait la semaine dernière de son titre de champion de États-Unis par Chris Jericho dans le match handicap face à ce dernier et Kevin Owens. Mais Roman Reigns n’a pas l’air si déçu que ça et a les yeux sur un autre titre, celui de champion Universal de la WWE détenu par Kevin Owens.

C’est à propos du match qui l’opposera à Owens dont il vient parler mais il est interrompu par Paul Heyman. Vous noterez le petit fail de Reigns qui a fait semblant d’être surpris au mauvais moment. Paul Heyman vient évidemment essentiellement parler de Brock Lesnar — qui n’est selon lui pas là ce soir — et de sa participation au Royal Rumble.

Owens et Jericho arrivent pour mettre les choses au clair, Owens ajoutant qu’il repartira champion après le Royal Rumble. Seth Rollins arrive à son tour pour participer à la petite discussion, mais l’action arrive avec Braun Strowman, puis Brock Lesnar, finalement présent. Même Sami Zayn vient s’y mettre.

Cela se termine avec quelques souplesses sur Sami Zayn ou un F5 sur Roman Reigns, tandis qu’Owens et Braun Strowman quittent le ring en regardant droit dans les yeux Lesnar. Du segment d’ouverture assez classique, mais efficace auprès du public visiblement.

On nous annoncera plus tard dans l’épisode que Roman Reigns, Seth Rollins et Sami Zayn affronteront Kevin Owens, Chris Jericho et Braun Strowman. Lesnar peut déjà rentrer chez lui se la couler douce, on ne le reverra pas de la soirée.

Enzo et Big Cass viennent à bout de Rusev et Mahal

Rusev et Jinder Mahal affrontent Big Cass et Enzo Amore. Ce dernier permet la victoire de son équipe en faisant le tombé sur Jinder Mahal après un Bada Boom Shakalaka devant un public définitivement chaud. Il va falloir le tenir ainsi pendant les deux heures trente qui restent, ça va pas être facile.

Premier point cruiserweight de la soirée avec un match entre Ariyah Daivari et Lince Dorado. Jack Gallagher, qu’il affrontera ce mardi dans un « I Forfeit Match » à 205 Live, est aux commentaires. Daivari remporte le match par soumission.

On voit une vidéo enregistrée plus tôt dans la journée durant laquelle, pendant un entrainement, Nia Jax attaque Sasha Banks et la blessant au genou. Parce qu’en trois heures de show ils sont visiblement incapables de caser un segment entre les deux catcheuses.

Du challenge pour Cesaro et Sheamus

Les champions par équipe de RAW Cesaro et Sheamus défendent leurs titres contre Luke Gallows et Karl Anderson. Enfin un peu de vraie compétition pour The Club qui domine une partie du match devant un public toujours bien en forme au point de chanter des « This is awesome » quelques peu exagérés mais qui ambiancent bien.

C’est un ref bump de Sheamus qui va permettre la victoire par disqualification de Gallows et Anderson. Malheureusement qui dit victoire par disqualification dit que les titres ne changent pas de hanches. Cesaro et Sheamus restent ainsi champions par équipe. Un autre match au Royal Rumble ?

On tease encore les débuts d’Emmalina. Ce n’est même plus drôle.

Deuxième point Ccruiserweights de cet épisode avec Tone Nese qui affronte le champion cruiserweight Rich Swann. Mais pas de match, Neville est venu gâcher la partie en s’attaquant aux deux catcheurs. Nese et Neville passent chacun leur tour à tabac Swann.

Il est bête, Titus

Les New Day arrivent pour teaser le Royal Rumble en faisant la liste des catcheurs qui y participeront, tout comme eux. Arrive ensuite Titus O’Neil pour installer le malaise.

Titus O’Neil est opposé donc Big E pour une place dans le Royal Rumble, parce qu’il ne sait pas que pour entrer dans la bataille royale il faut faire comme les autres : s’annoncer officiellement entrant dans le Royal Rumble. Il est bête Titus. En plus il a perdu son match. La honte.

Charlotte arrive sur le ring et nous fait un petit diaporama des photos de Bayley avec des catcheurs quand elle était adolescente, et quelques poèmes qu’elle a écrit à l’époque. Tout ça dans le but de se moquer évidemment. Celle-ci arrive alors pour attaquer la championne qui fuit sa challengeuse.

Bayley prend finalement le micro pour expliquer sa version de son adolescence quand elle rêvait de devenir catcheuse avant de lui dédicacer un poème « Les roses sont rouges, Les violettes sont bleues. Au Royal Rumble, je vais te battre ! »

Troisième point cruiserweigths : Cedric Alexander l’emporte sur Brian Kendrick.

Owens domine le main-event

Pour le main-event de la soirée, Chris Jericho, Kevin Owens et Braun Strowman confrontent donc Roman Reigns, Seth Rollins et Sami Zayn.

L’équipe des heels gagne alors le match. Évidemment l’action a continué après le match: Strowman s’est attaqué à Zayn, Rollins est ensuite arrivé avec des coups de chaise sur Strowman tandis que Reigns y est allé de son spear.

Owens et Jericho se sont ensuite attaqués aux deux anciens membre du Shield. Owens est un peu devenu fou et y est allé à son tour de plusieurs coups de chaise sur Rollins et Reigns avant de faire passer ce dernier à travers la table des commentateurs avec une Powerbomb pour terminer cet épisode de RAW.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut