Résumé

SmackDown Live du 24 janvier : Résumé et résultats

WWE

Dernier SmackDown Live avant Royal Rumble ce dimanche. Au programme les explications de Mickie James, un match entre Randy Orton et Luke Harper et un Lumberjack entre le Miz et Dean Ambrose.

En ouverture de SmackDown Live cette semaine on retrouve justement The Miz, Maryse et Daniel Bryan en coulisse. The Miz se plaint encore de son traitement, ce qui mène Daniel Bryan à offrir un match revanche pour le titre Intercontinental contre Dean Ambrose… mais un Lumberjack Match, parce que The Miz s’est vanté d’être celui grâce à qui la WWE gagne de l’argent et permet aux Superstars de la WWE de gagner leurs vies.

La Wyatt Family évince Luke Harper

On passe directement à un match, prévu la semaine dernière, entre Randy Orton et Luke Harper pour régler le petit différent entre les deux membres de la Wyatt Family. Un match qui se déroule sous les yeux de Bray Wyatt, installé dans sa chaise au bord du ring. Celui-ci n’hésitera pas à intervenir, remettant les deux catcheurs dans le ring quand ceux-ci sont tous les eux KO à l’extérieur pour leur éviter un double décomptes à l’extérieur. Il veut les voir en finir.

C’est Randy Orton qui remporte le match sur un RKO. Après le match Bray Wyatt monte sur le ring et porte un Sister Abigail à Luke Harper en signe de désapprobation. Il semble que ce soit terminé pour Harper dans la Wyatt Family. On espère le voir en solo.

Mickie James s’explique

Mickie James est interviewée par Renee Young pour expliquer son geste de la semaine. Elle nous refait vite fait le résumé de son palmarès à la WWE et ose même parler du titre de championne des Divas, on a entendu les portes de l’enfer s’ouvrir.

Elle explique ensuite qu’elle a du respect pour Alexa Bliss et semble avoir une dent contre Becky Lynch et la « révolution ». « Oubliez la révolution, c’est la réinvention de Mickie James dont il est question » nous explique-t-elle. Il n’en faudra pas plus à Becky Lynch pour débarquer et s’attaquer à Mickie James, mais Alexa Bliss arrive à son secours.

Les deux nouvelles alliées s’attaquent alors à Becky Lynch, avant que Mickie James prenne le micro pour donner un conseil à Lynch « aie toujours une longueur d’avance ».

Certains disent avoir vu un segment de relooking de James Ellsworth par Carmella, mais on préfère être du côté de ceux qui n’y croient pas. On aime trop SmackDown.

Une bataille royale de dix catcheurs a lieu pour une place dans le Royal Rumble. Heath Slater, Curt Hawkins, Mojo Rawley, Rhyno, les Vaudevillains, The Ascension et Breezango y participent pendant que Baron Corbin est aux commentaire sans qu’il y ait vraiment de raison.

Mojo Rawley remporte la bataille royale. Il ira donc dans le Royal Rumble ce dimanche et on se dit qu’elle est vraiment horrible l’Amérique de Trump.

On voit une vidéo enregistrée plus tôt dans la journée dans laquelle Nikki Bella se fait attaquer par Natalya sur le parking de l’Arena.

Le John Cena condescendent toujours efficace mais usant

AJ Styles arrive pour d’abord se plaindre de sa place sur le poster du Royal Rumble. En effet le champion se trouve tout derrière parmi les catcheurs présents sur celui-ci, tandis que John Cena est au premier plan. Il appelle ensuite ce dernier à venir, ce qu’il fait assez vite.

John Cena veut parler mais AJ Styles l’en empêche parce qu’il a des choses à lui dire. Il y a quelques jour John Cena était l’invité du Today Show, émission matinale de la chaine américaine NBC et s’est moqué de Styles en l’appelant simplement « le mec d’Atlanta ». Styles enchaine ensuite sur le fait que John Cena n’a manqué à personne pendant son absence et qu’il est la personne qui a pris sa place.

Cena prend enfin la parole, enchainant les petits tâcles à sa manière, sur le fait qu’il ne devrait pas se plaindre de sa place sur le poster, qu’il est champion parce qu’il le laisse faire, qu’il n’a pas eu besoin du circuit indépendant parce qu’il a été formé pour la WWE, qu’il n’est pas original parce qu’il déteste Cena et qu’il est comme les autres: il veut être comme lui, prenant pour exemple la phrase « the guy that run the place ». Il part en laissant un AJ Styles déçu de ne pas avoir trouvé mieux, visiblement.

C’était du John Cena en promo tout craché, condescendant. Il faut être fan pour aimer. On ne nie pas l’efficacité de la chose mais ça reste d’une banalité usante qu’on a du mal à apprécier.

Dolph Ziggler affronte et bat Kalisto en quelques minutes. Comme le match était trop court Ziggler par chercher une chaise avant de menacer JBL et de se faire ensuite attaquer par Apollo Crews. Il préfère s’enfuir. Si on retire Kalisto et JBL et on pourrait avoir une rivalité intéressante, n’empêche.

Naomi en route pour le titre de championne de SmackDown ?

Naomi fait son retour à SmackDown après trois mois d’absence. Elle lance un challenge à n’importe quelle catcheuse du roster bleu, Alexa Bliss arrive, on est triste on attendant Eva Marie.

Alexa Bliss lui dit qu’elle n’est pas là pour répondre à son challenge mais il semble qu’une rivalité se lance entre les deux catcheuses. Pas une mauvaise idée, ça va même faire du bien parce qu’il était temps qu’on en finisse avec la rivalité entre Becky Lynch et Alexa Bliss.

Pas de septième titre pour The Miz

C’est l’heure du main-event: Dean Ambrose défend son titre de champion Intercontinental dans un Lumberjack Match contre The Miz. Les deux catcheurs nous ayant déjà offert de bons match on n’est pas trop déçu de les revoir face à face.

La stipulation n’ajoute pas grand chose au match, même si à quelques jours d’un pay-per-view elle offre l’habituel brawl du go-home.

Dean Ambrose parvient à remporter le match et ainsi conserver son titre malgré les intervention de quelques catcheurs, notamment de Baron Corbin qui s’est attaqué au champion. Une fois le ring dégagé de toute personne extérieur au match, Dean Ambrose est parvenu à la victoire.

Fin de cet épisode sur un Dean Ambrose qui célèbre. Cette année ni RAW ni SmackDown Live n’auront terminé sur une bagarre entre plusieurs participant au Rumble, les traditions se perdent.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut