Résumé

NXT TakeOver San Antonio : Les résultats

WWE

Ce samedi soir, vingt-quatre heures avant le Royal Rumble a lieu NXT TakeOver : San Antonio, le grand show de la brand jaune dans lequel comme à chaque fois, tous les titres sont défendus.

Petite nouveauté, Nigel McGuinness (tout de même) va remplacer Corey Graves aux commentaires des shows de la brand jaune. Ce dernier a en effet annoncé qu’il allait quitter NXT pour se consacrer à plein temps à son travail à Monday Night RAW qu’il occupe depuis la séparation des brands en juillet dernier et à 205 Live.

Nakamura et Asuka récompensés dans le pré-show

Le pré-show a duré exceptionnellement une heure. La raison ? La WWE a distribué les NXT Year End Awards. Le trophée de la star prometteuse de l’année est revenu à… deux catcheuses: Billie Kay et Peyton Royce. Celui de la meilleure équipe a été remis au Revival, qui ont profité de leur discours de remerciements pour lancer un défi aux gagnants du match pour les titres par équipe de ce soir.

Le trophée de la compétitrice de l’année a été décerné à Asuka, mais Billie Kay et Peyton Royce sont venues le récupérer à sa place. Celui du compétiteur masculin de l’année a été décerné à Shinsuke Nakamura, sans surprise. Nakamura remporte aussi le trophée du compétiteur de l’année toutes catégories confondues.

Difficile défaite pour Dillinger

Premier match de la soirée : Tye Dillinger entre pour affronter le leader du clan SAnitY, Eric Young. Celui-ci lui propose à nouveau de rejoindre le clan en tendant une veste à l’effigie de SAnitY mais Dillinger lui jette au visage avant de l’attaquer.

Alexander Wolfe et Killian Dain sont aux abords du ring pour soutenir Eric Young et évidemment n’hésitent pas à intervenir pendant le match, comme quand Tye Dillinger était sur le point de gagner après un Tye Breaker. Les deux acolytes d’Eric Young ont interrompu le tombé en mettant un de ses pieds dans les cordes. Eric Young parviendra à reprendre ensuite le dessus pour ainsi remporter le match.

Dure défaite pour Tye Dillinger qui va continuer à douter de sa place à NXT. Nous on a une place pour lui dans le Rumble demain, du moins on aimerait bien l’y voir.

On enchaine avec le deuxième match sans enjeu, Andrade « Cien » Almas contre Roderick Strong. Un match assez rapide et brutal, notamment du côté d’Almas qui ne ménage pas son adversaire. Roderick Strong n’est pas en reste, il remporte même le match grâce à son Sick Kick.

Une victoire bienvenue qui n’affectera sans doute pas Almas, mais malgré un catch de qualité Roderick Strong manque toujours d’un petit quelque chose en plus pour accrocher avec le public. Cela reste un bon premier match à TakeOver, le meilleur depuis son arrivée à la WWE.

Les choses deviennent maintenant plus sérieuses. On entre dans la partie du show avec tous les matchs à enjeu. On commence avec les titres de champions par équipe.

Les Authors of Pain défont DIY

Les Authors of Pain tentent leur chance face à DIY, Johnny Gargano et Tommaso Ciampa. On aurait pu s’attendre à ce que les AoP dominent leurs adversaires une bonne partie du match et ce dès le début mais Gargano et Ciampa vont pouvoir profiter d’une bonne séquence de saut à l’extérieur du ring pour avoir le dessus sur leurs adversaires pendant quelques minutes.

Ça ne durera malheureusement pas, les deux challengers vont reprendre le dessus et s’acharner sur Gargano pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que le tag puisse se faire et laisse entrer un Tommaso Ciampa en feu qui va enchaîner deux german suplex sur ses adversaire devant un public qui commence à chauffer lui aussi. On notera aussi le double spear de Gargano et Ciampa sur l’un des deux AoP.

Ce sera la première fois que l’on verra les Authors of Pain autant en difficulté dans un match. Les deux se retrouveront pris dans une soumission de la part de Gargano et Ciampa mais l’un d’entre eux va porter Gargano pour le jeter sur Ciampa pour casser la prise.

Le match est bon et on commence à croire que DIY va s’en sortir sans problème, mais la réjouissance est de courte durée. Les Authors of Pain vont réussir à porter leur double Powerbomb pour la victoire et remporter les titres de champions par équipe.

Rollins débarque par surprise

Surprise, Seth Rollins débarque pour interpeler Triple H. Il a enfin compris où il pouvait facilement le trouver, il aura mis le temps mais c’est bien. Triple H débarque mais pas de chance pour Rollins, il fait intervenir la sécurité pour le faire sortir. Rollins va tenter de se débarrasser des agents de sécurité mais sans succès.

On aime bien le fait que la rivalité arrive jusqu’à NXT, chez Triple H. Mais on en oublierait presque que dans la brand jaune Triple H est face, enfin jusqu’ici la « figure d’autorité » était restée dans le roster principal tandis qu’à NXT il était adulé.

Asuka se sort du Fatal 4-Way

Le match pour le titre de championne de NXT arrive ensuite. Asuka défend sa ceinture contre Nikki Cross, Peyton Royce et Billie Kay.

Le début du match est presque un match par équipe : Asuka et Nikki Cross tente de débarrasser le ring de Billie Kay et Peyton Royce. Mais ce n’est que de courte durée. Asuka et Nikki Cross se retrouvent seules sur le ring et se font face… jusqu’à ce que les deux Australiennes remonte sur le ring pour s’en prendre aux deux catcheuses. Asuka reprend le dessus rapidement.

C’est de nouveau entre Nikki Cross et Asuka que cela se passe. Après plusieurs minutes entre les deux catcheuses, Royce et Kay reviennent à la charge et le match commence à s’éloigner du ring pour se dérouler autour de la table des commentateurs. Royce et Kay font faire passer Nikki Cross à travers une table installée juste à côté. Elles retournent ensuite sur le ring pour s’occuper d’Asuka, seule sur le ring et encore sonnée.

Elles tenteront tout pour battre la championne Asuka mais en vain, celle-ci parviendra à reprendre le dessus pour remporter le match et conserver son titre.

Un match bien ficelé mais bien trop court malheureusement. On s’attendait aussi à ce que le Fatal 4-Way soit utilisé comme porte de sortie pour Asuka mais il n’en sera rien, celle-ci reste championne. Asuka contre Ember Moon se profile donc pour le prochain NXT TakeOver le weekend de WrestleMania. On est déjà hypé.

Bobby Roode champion grâce au genou de Nakamura

C’est l’heure du main-event. Shinsuke Nakamura défend son titre de champion de NXT contre Bobby Roode. On débute évidemment par la bataille des theme songs qu’on attendait plus spectaculaire, remportée par Bobby Roode mais de peu, parce qu’il n’est pas entré seul mais accompagné d’un groupe de femmes.

Trêve de plaisanterie, passons au match. Le début est quelque peu mollasson, il faudra attendre quelques minutes avant que Shinsuke Nakamura prenne le dessus et brutalise son adversaire de plusieurs coups de pied.

Bobby Roode va lui aussi avoir le temps de brutaliser Nakamura, notamment en l’envoyant à l’extérieur du ring où il l’enverra aussi plusieurs fois contre les marches d’escalier en métal. De retour sur le ring on assiste principalement à du combat au sol et de la soumission, Roode gardant toujours le dessus sur Nakamura.

Nakamura va parvenir à remonter la pente et reprendre le dessus à son tour, le match gagne en dynamisme. Mais après avoir pris quelques coups de genou dans le coin du ring, Roode va reprendre le dessus pour un court moment avant de permettre à Nakamura de mettre Roode à moitié KO sur le ring, attendant qu’il se relève pour porter son Kinshasa. Mais Nakamura attend, s’impatiente, Roode ne se relève pas. Il vient alors le relever lui-même quand Roode se relève d’un coup avant d’attaquer Nakamura, la feinte.

Bobby Roode va tenter un tombé après un backstabber mais sans succès, Nakamura se relève. Après plusieurs échanges de coups Bobby Roode va de nouveau tenter un tombé mais ayant les pieds sur les cordes, l’arbitre refuse de compter jusqu’à trois. Petite séquence d’atémis durant laquelle Nakamura va faire semblant d’être dans les vapes avant d’attaquer Roode.

Nakamura tentera de faire abandonner Roode par soumission mais sans succès. Un autre tombé après un coup de genou n’aura pas plus d’effet. Nakamura va se jeter du haut du poteau vers l’extérieur du ring où se trouve Roode pour le mettre au sol avant de le ramener sur le ring pour porter son Kinshasa — tout en souffrant du genou depuis le saut d’avant à l’extérieur du ring.

Un médecin va venir voir Nakamura tandis que Bobby Roode va avoir le temps de se relever et de reprendre ses esprits. Nakamura veut remonter sur le ring pour reprendre le match mais le médecin tente de l’en dissuader. Il va tout de même y retourner, pour se prendre un Glorious DDT… mais Nakamura va quand même s’en relever pour le plus gros nearfall du match.

Bobby Roode profite alors de la blessure pour porter un single leg boston crab à Nakamura. Il va lui porter un second Glorious DDT, et cette fois-ci Nakamura ne s’en relèvera pas. Bobby Roode remporte le match et devient champion de NXT.

C’est sans doute la dernière fois que Shinsuke Nakamura perd son titre de champion de NXT, un match revanche aura probablement lieu dans les prochaines semaines ou même lors du prochain NXT TakeOver, mais on prépare évidemment le passage de Nakamura dans le roster principal. En attendant la blessure met en doute la potentielle participation du Japonais au Rumble ce dimanche.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut