Résumé

WWE Royal Rumble 2017 : Les résultats

La route vers WrestleMania commence officiellement ce dimanche soir. Au terme de cette soirée, un catcheur se tiendra fièrement debout sur le ring et pointera du doigt comme à l’accoutumée le logo de WrestleMania, s’assurant une place dans le main-event de la plus grande scène du monde.

Le panel du kickoff qui dure deux heures ce soir est composé de Renee Young, Booker T ainsi que de Shawn Michaels en invité spécial et… Jerry Lawler. Au secours.

Premier match du kickoff: le match par équipe féminin de SmackDown. L’équipe de Nikki Bella, Becky Lynch et Naomi affrontent Natalya, Mickie James et Alexa Bliss. Match remporté par Nikki Bella, Becky Lynch et Naomi qui a offert la victoire à son équipe en faisant le tombé sur Alexa Bliss. De quoi ajouter une pierre à la construction de la rivalité entre les deux catcheuses. Naomi est probablement la prochaine challengeuse au titre de championne de SmackDown.

Sheamus et Cesaro détrônés par The Club dans le kickoff

Deuxième match du kickoff: Cesaro et Sheamus défendent leurs titres de champions par équipe de RAW contre Luke Gallows et Karl Anderson. Un match avec un ref bump mais c’est pas grave parce qu’il y avait un autre arbitre et de toutes façons le résultat est plus important: The Club remporte le match avec le Magic Killer et deviennent donc champions par équipe de RAW.

Le troisième match du kickoff se joue entre Nia Jax et Sasha Banks. Nia Jax remporte le match avec un Pop Up Samoan Drop. Une bonne partie du match était focalisé sur la fausse blessure de Sasha Banks au genou dont a évidemment pu profiter son adversaire. Dure période pour Sasha Banks.

Stephanie McMahon, en interview avec Renee Young depuis les coulisses est revenu sur l’intervention de Seth Rollins à NXT TakeOver : San Antonio. Elle annonce qu’elle lui parlera ce lundi lors de Monday Night RAW et que pour ce soir, afin d’éviter tout problème celui-ci est banni de l’Alamodome. Il sera donc là ce soir, sans aucun doute.

Quelques minutes avant le lancement du pay-per-view Shawn Michaels débarque sur le ring. Rien d’extraordinaire, il est principalement là pour chauffer le public pour la soirée. Ça fonctionne plutôt bien.

16-0 pour Charlotte

Charlotte Flair défend son titre de championne de RAW contre Bayley dans le premier match du pay-per-view. Charlotte Flair remporte le match avec son Natural Selection sur le bord du ring — avec une vilaine blessure à la bouche suite à un elbow drop reçu en plein visage. Elle conserve tout de même son titre et porte sa série de victoire en pay-per-view à seize.

Strowman sauve Kevin Owens

Kevin Owens défend son titre de champion Universal de la WWE contre Roman Reigns dans un match sans disqualification. Chris Jericho est lui suspendu et enfermé dans une cage au dessus du ring pour éviter qu’il intervienne dans le match.

Kevin Owens remporte le match grâce à l’aide de Braun Strowman venu attaquer Roman Reigns alors qu’il s’apprêter à ramener le champion Universal KO sur le ring, après que ce dernier venait de passer à travers une pyramide de chaise et une table des commentateurs à la suite.

Le match pour le titre de champion Cruiserweight arrive ensuite. Neville qui se voit roi de la division des poids moyens tente sa chance au titre face au champion Rich Swann. Neville remporte le match et devient champion Cruiserweight en battant Rich Swann par soumission.

John Cena et AJ Styles nous offrent (encore) le match de la soirée

Dernier match avant le Rumble : John Cena affronte AJ Styles pour son titre de champion de la WWE. Cena veut un seizième titre pour égaler le record de Ric Flair et on sait déjà avant que le match ne commence qu’il va être bon. Et on n’a pas été déçu.

Au terme d’une vingtaine de minutes de match et d’un enchainement de prise et de nearfalls plus fous les uns que les autres, John Cena remporte le match et devient champion de la WWE. On demande un rematch à WrestleMania, pas question de nous laisser sans revanche.

Randy Orton remporte le Rumble

Place au spectacle: le Rumble match commence. Pas beaucoup d’entrant surprise, mis à part Tye Dillinger en dixième, mais ce n’est pas vraiment une surprise. On notera principalement l’élimination rapide de Brock Lesnar par Goldberg à son entrée, ou celle de l’Undertaker par Roman Reigns qui va sans doute annoncer un match à WrestleMania 33.

Le Final Four nous laisse avec Roman Reigns, Randy Orton, Chris Jericho et Bray Wyatt. Roman Reigns va éliminer Jericho et Bray Wyatt. Randy Orton va éliminer Roman Reigns pour remporter le Royal Rumble.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media