Monday Night RAW

RAW du 6 février : Résumé et résultats

WWE

Lors de cette épisode de Monday Night RAW, la carte de WWE Fastlane se remplit un peu, tout comme celle de WrestleMania 33 qui gagne un match. On y prit aussi pour que Samoa Joe ne blesse personne pendant ces trois heures.

Joseph contre Joseph

Pour ouvrir cet épisode de Monday Night RAW c’est la signature du contrat de Superstar de RAW de Samoa Joe. Stephanie McMahon et Mick Foley sont là pour accueillir leur nouvelle recrue mais ce dernier pointe du doigt les raisons qui ont permis à Joe d’obtenir un contrat. Sous entendu, aider Triple H lui a permis d’intégrer RAW.

Samoa Joe est accueilli par lu duo de dirigeants et explique qu’il lui a fallu dix-huit ans pour avoir la chance de monter sur ce ring de la WWE et qu’un homme lui a offert l’opportunité qu’il ne pouvait pas refuser.

Roman Reigns arrive pour se confronter à Samoa Joe. On part sur un Samoan nommé Joseph contre un autre Samoan nommé Joseph ? Non, en vrai les tensions sont de plus en plus fortes entre Stephanie McMahon et Mick Foley. Ce dernier va d’ailleurs annoncer la tenue d’un match entre les deux Samoans et au terme de la confrontation Stephanie McMahon repart avec Samoa Joe tandis que Mick Foley reste sur le ring avec Roman Reigns qui semble parti pour remplacer Seth Rollins dans cette storyline.

Premier match de la soirée entre Bayley et Nia Jax. Le match était plutôt bien équilibré, du classique David contre Goliath au féminin. Mais une intervention de Charlotte Flair est venue mettre fin au déroulement normal de l’affrontement. La championne distrait Bayley qui fait tout pour l’éjecter du ring quand, sans surprise (pour le téléspectateur), Nia Jax surgit derrière pour porter le coup final.

Strowman repart à zéro ?

Braun Strowman se retrouve dans un match face à quatre catcheurs indépendants locaux pour les massacrer un par un. Il y en a un qui s’est enfuit dans les coulisses et on est limite dessus que Strowman ne soit pas aller le chercher pour le casser en deux.

Plus étonnant Strowman prend le micro après le « match » et demande à Foley plus de « compétition », comme si on l’avait remis à zéro. Il part en coulisse pour retrouver Foley qui lui annonce qu’il le met dans un match contre Roman Reigns à Fastlane. C’était le pire build-up pour un match de pay-per-view ever. Le pire, c’est que ça annonce déjà la fin de l’épisode et du main-event entre Samoa Joe et Roman Reigns. Plus aucune surprise.

Un point cruiserweight qui nous intéresse : Akira Tozawa est à RAW pour affronter Drew Gulak. Notre avis sur le match : HA! HA! HA! HAAAA! Et c’est pas peu de le dire. Superbe victoire de Tozawa sur une German Suplex qui a planté Gulak sur le ring. Kendrick est venu serrer la main de Tozawa à la fin du match.

Kevin Owens contre Goldberg… pour le titre Universal

Chris Jericho et Kevin Owens sont sur le ring pour se féliciter d’avoir défendu avec succès leur titre respectif. Jericho en profite pour mettre sur la liste Tom Brady — joueur des Patriots qui ont remporté le Superbowl ce dimanche — pour s’être auto-proclamé G.O.A.T. suite à son cinquième sacre.

Goldberg semble lui aussi vouloir finir sur la liste de Jericho puisqu’il interrompt les deux catcheurs. Il leur propose deux choix — en les appelant « Ladies » comme si on c’était encore rigolo comme dans les 90’s — : soit ils quittent le ring, soit ils l’affrontent.

Ni l’un ni l’autre, en fait. Pendant que Jericho et Owens restent sur le ring, Goldberg annonce à Brock Lesnar qu’il accepte son challenge. Owens lui dit que c’est bien d’avoir accepter, que leur match fera un parfait match de bas de carte à KO Mania II, contrairement à Owens contre Jericho qui sera le main-event.

Goldberg défie alors Kevin Owens pour un match à Fast Lane. Pour le titre. Le match aura bien lieu puisque Jericho l’a accepté pour Owens. Et là nos pire cauchemars sont sur le point de se réaliser. Owens n’est pas plus ravis comme il le fait comprendre à Jericho ensuite en coulisses.

Les titres par équipes sont en jeu dans un match revanche entre les champions du Club et Sheamus et Cesaro. Enzo Amore et Big Cass sont aux abords du ring pour observer le match. The Club remporte le match et conserve leurs titres.

On nous avait promis des nouvelles sur la blessure de Seth Rollins ce soir, mais en réalité on nous a juste relu le message que celui-ci a posté sur Twitter la semaine dernière. C’était bien la peine de nous teaser là-dessus.

Le New Day est opposé aux Shining Star. Triste. Le New Day remporte le match, mais c’est toujours triste.

Les amis réconciliés, Jericho reste champion des États-Unis

En coulisse Chris Jericho et Kevin Owens se réconcilient finalement après leur petit différend sur le défi de Goldberg. Owens est persuadé de battre Goldberg comme Chris Jericho va repartir avec son titre de champion des États-Unis après son match de ce soir face à Sami Zayn. Les deux catcheurs se promettent de se soutenir l’un et l’autre. C’est beau l’amitié.

Après avoir perdu la semaine dernière contre lui, Chris Jericho affronte donc Sami Zayn pour défendre son titre de champion des États-Unis. Jericho l’avait prédit: aucune chance que Sami Zayn le batte deux fois de suite et il avait bien vu. Jericho remporte le match et conserve son titre mais évidemment avec l’aide de Kevin Owens.

Charlotte Flair est partie retrouver Sasha Banks à l’infirmerie pour se moquer d’elle. C’est pas gentil.

Un Fatal 5-Way pour les Cruiserweight à 205 Live

Sur le ring, Austin Aries accueille Neville pour lui annoncer le programme de 205 Live ce mardi : pour déterminer qui sera le prochain challenger au titre de champion cruiserweight, un Fatal 5-Way aura lieu. TJ Perkins, Jack Gallagher, Noam Dar, Tony Nese et Cedric Alexander combattront pour la place et sans doute un match contre Neville à Fastlane.

TJ Perkins déclenche la bagarre entre les six catcheurs présents sur le ring en assurant qu’il est prêt à devenir deux fois champion cruiserweight. Un bagarre qui déroule sur un match entre le trio Gallagher, Alexander et Perkins contre Dar, Nese et Neville. L’équipe des faces remporte le match, Neville ayant fait abandonner Noam Dar qui voulait faire le changement.

On nous tease l’arrivée d’Emmalina la semaine prochaine. Ne nous déçoit pas WWE cette fois.

Chris Jericho nous annonce aussi la tenue la semaine prochaine une célébration de l’amitié dans l’épisode de Monday Night RAW de la semaine prochaine. On a trop hâte. On nous annonce également que Charlotte Flair défendra de nouveau son titre de championne de RAW face à Bayley dans ce même épisode. Tant qu’ils ne nous font pas le même coup qu’avec Sasha Banks et les changements de titre à répétition, on prend.

Sans surprise, Braun Strowman

Pour le main-event de cet épisode c’est donc Samoa Joe contre Roman Reigns. Samoa Joe n’attendra d’ailleurs pas le début du match puisqu’il va attaquer son adversaire pendant son entrée. Malgré l’attaque le match commence quelques minutes plus tard.

Le match sera équilibré pendant quelques minutes mais quand Roman Reigns va prendre le dessus et porter un Superman Punch que l’on croit pour la victoire, Braun Strowman apparaît sans surprise pour distraire Reigns qui permet à Samoa Joe de reprendre ses esprits et de porter un Uranage sur Reigns. Pas de Muscle Buster, étonnant.

Après le match évidemment Braun Strowman s’occupe de Roman Reigns. Envoyé au sol, coup d’escalier en métal ou Oklahoma Stampede dans la barrière en ringside, aucun répit pour Reigns. Fin de l’épisode sur cette image du Samoan perdant de la soirée gisant aux pieds de Braun Strowman.

Tout va bien donc, Samoa Joe n’a blessé personne ce lundi soir.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut