NXT

WWE NXT du 8 février : Résumé et résultats

WWE

Premier épisode de NXT à la Full Sail University depuis NXT TakeOver : San Antonio qui a vu Bobby Roode devenir le nouveau champion de la brand jaune, et qui dans cette épisode promet une « Glorious Celebration ».

Pour lancer cet épisode c’est un match entre SAnitY (Killian Dain & Alexander Wolfe) et les anciens participants au Cruiserweight Classic Bollywood Boyz — qui font leurs débuts sur les écrans de NXT — qui nous est proposé. Inutile de vous dire que Killian Dain n’a pas laissé une minute de répit aux deux frères Harv et Gurv Sirva avant de faire le tombé tout seul. Alexander Wolfe n’a même pas eu à entrer dans l’action.

Ça continue entre Tye Dillinger et SAnitY

Après le match Nikki Cross prend le micro pour hurler le nom d’Asuka. Eric Young à son tour s’adresse à Tye Dillinger en lui disant qu’après avoir perdu contre lui, il doit les rejoindre. « Tu nous reviens », conclu-t-il.

Dillinger va croiser la route de SAnitY quelques minutes plus tard en interview, quand ceux-ci vont s’attaquer à lui et l’envoyer jusque sur le ring. Si Dillinger va parvenir à garder le dessus sur Young et Wolfe, il ne résistera pas à Dain. Heureusement pour Dillinger, No Way Jose et Roderick Strong vont lui venir en aide et faire le ménage sur le ring.

Pour le deuxième match de cet épisode de NXT, Bille Kay affronte Liv Morgan. Peyton Royce va intervenir dans le match et sous les yeux de l’arbitre qui ne va même pas réagir mais pas grave, Liv Morgan parvient à remporter le match en surprenant Billie Kay en envoyant cette dernière sur sa partenaire et en faisant un tombé rapide.

Après avoir annoncé que Tyler Bate viendra défendre son titre de champion britannique de la WWE dans l’épisode de la semaine prochaine, William Regal à annonce à Peyton Royce et Billie Kay, qui sont venu se plaindre de leur défaite, qu’elles affronteront Liv Morgan et une partenaire de son choix.

Les Revival veulent récupérer les titres par équipe

Match par équipe : Heavy Machinery (Tucker Knight et Otis Dozovic) affrontent The Revival. Malgré la carrure de leurs deux adversaire, Scott Dawson et Dash Wilder reste à la hauteur de leurs adversaire et réussissent à gagner le match aisément.

Ils prennent ensuite le micro pour rappeler à tout le monde qu’ils sont la meilleure équipe de NXT. Ils s’en prennent au DIY en disant qu’ils n’auraient jamais dû être champion par équipe et pour preuve: ils se sont fait battre à NXT TakeOver : San Antonio. Ils s’adressent alors aux Authors of Pain qu’ils ont visiblement envie d’affronter à NXT TakeOver : Orlando.

Les Authors of Pain débarquent mais les Revival quittent dans un premier temps le ring et la salle pour éviter toute bagarre… mais surprise, ils réapparaissent dans le dos des AoP pour les attaquer par surprise. La rivalité semble lancée entre les deux équipes.

Bobby Roode célèbre sa victoire

C’est l’heure de la « Glorious Celebration ». Il se vante d’avoir réussi à battre Shinsuke Nakamura après que celui-ci aient battu quasiment tout le monde à NXT, ironisant même sur le fait qu’après dix ans sur le sol japonais, une fois arrivé à la WWE il se fait battre.

La promo dure plusieurs minutes et fait grande place à l’auto-célébration. Le personnage heel de Bobby Roode a beau être assez classique il n’en est pas moins bon. C’est le genre de valeurs sûre dans le catch, tant qu’il est bien utilisé.

Dommage par contre, le public n’a pas été très réactif, plutôt simplement rieur à certains moments de la promo.

Le main-event de cet épisode a été annoncé un peu plus tot dans la soirée: suite à l’aide portée par Roderick Strong et No Way Jose à Tye Dillinger face à SAnitY, les six catcheurs s’affrontent dans un match à trois contre trois.

SAnitY remportent le match grâce à un running body block de Killian Dain sur Roderick Strong permettant à Eric Young de faire le tombé pour le compte de trois.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut