Résumé

RAW du 6 mars : Résumé et résultats

WWE

Quand faut y aller, faut y aller. Vingt-quatre heure après la victoire de Goldberg face à Kevin Owens qui lui a permis de devenir champion Universal de la WWE, le premier épisode de Monday Night RAW lance la dernière ligne droite vers WrestleMania 33.

Mise au point entre Kevin Owens et Chris Jericho

C’est Chris Jericho qui ouvre cet épisode, expliquant qu’il est intervenu ce dimanche parce qu’il est blessé après les agissement de Kevin Owens lors du « festival de l’amitié ». Il demande des explication à Kevin Owens.

Il suffisait de demander, le désormais ancien champion Universal entre lentement, micro en main. Owens se demande si après ce qu’à fait Jericho ce dimanche, il mérite des explications sur la trahison. Le ton s’élève et Jericho lui demande de se taire. Owens explique qu’il n’a pas trahi son meilleur ami, puisqu’il n’a jamais été son meilleur ami. « Tu n’étais qu’un outil ». Owens en vient finalement à la raison qui l’a poussé à le trahir. Il s’est retourné contre lui car il a dépassé la limite en acceptant en son nom le match de championnat qui a eu lieu ce dimanche.

L’échange en vient à Kevin Owens qui défie Chris Jericho pour un match pour le titre de champion des Etats-Unis à WrestleMania 33. Assez malin, Kevin Owens explique qu’il pourrait demander son re-match pour le titre de champion Universal mais il le fera plus tard. C’est malin surtout de la part de la WWE qui va pouvoir laisser le titre au centre de la rivalité entre Goldberg et Brock Lesnar.

Le deux catcheurs finissent par en venir au mais, quand arrive Samoa Joe s’attaquant à Chris Jericho pour défendre Kevin Owens. Sami Zayn arrive à son tour pour sauver Y2J.

Au retour de la pub on apprend que deux matchs ont été décidé par Mick Foley, Kevin Owens affronte Sami Zayn, et Samoa Joe affrontera plus tard dans la soirée Chris Jericho. Kevin Owens remporte le match contre Sami Zayn.

Swann échoue, Aries en route pour le titre Cruiserweight

Premier match Cruiserweight de la soirée, et match de championnat en prime. Rich Swann a (enfin) le droit à son match revanche — celui-ci avait été blessé à la cheville avant de pouvoir le réclamer — contre Neville. Un excellent match mais malheureusement coupé par deux coupure pub, remporté par Neville par soumission. C’est rare et ça fait du bien, un si bon match avec les Cruiserweights.

Austin Aries interview Neville après son match, ce dernier insiste sur le fait qu’il n’y a plus personne pour l’affronter pour le titre. Le public qui depuis le début du match crie le nom d’Austin Aries recommence. Aries se voit bien prochain challenger en effet, mais Neville ne prend pas la proposition au serieux et lui propose gentiment de reprendre sa place à la table des commentateurs.

Après quelques menaces de Neville, Austin Aries attaque le champion et l’éjecte du ring, brandissant sa ceinture qu’il avait laissé en s’enfuyant. Super segment, et bien qu’il était parfait aux commentaires, revoir Aries en action fait plaisir.

Brock Lesnar rafraichit un Goldberg tout transpirant

Goldberg fait son entrée en tant que champion Universal de la WWE. Les réactions sont mitigés dans le public, le nouveau champion a quelques acclamations mais on entend pas mal de huées. Celui-ci explique tout de même que ce titre leur revient à eux aussi.

Le public se met à chanter CM Punk sans aucune raison valable alors que Goldberg était sur le point de nous révéler « quelque chose que l’on ne sait pas encore », mais c’est ce moment que choisi Paul Heyman pour faire son entrée. Il propose à Goldberg une poignée de main pour féliciter le vainqueur de la veille, mais pas sa main. La main qui doit être serrée c’est celle de Brock Lesnar que fait entrer Paul Heyman.

Paul Heyman « présente » les deux adversaires l’un à l’autre, et leur propose donc de se serrer la main, mais Brock Lesnar préfère lui porter un F5 avant de quitter le ring devant un Paul Heyman ravi.

Ne JAMAIS renverser le café de Cesaro

Enzo Amore et Big Cass font leur entrée pour leur match revanche de la veille pour les titres de champions par équipe contre Luke Gallows et Karl Anderson.

Sheamus et Cesaro interviennent pendant le match pour distraire Enzo & Big Cass, pour sans doute se venger des moqueries reçues plus tôt dans cet épisode en coulisses, mais le match reprends normalement au retour de la pub.

C’est quelques minutes plus tard que lors d’un échange entre Enzo Amore et Luke Gallows aux abords du ring que Amore renverse le café de Cesaro qui s’énerve et l’attaque. L’arbitre arrête le match quand les deux se retrouvent sur le ring. Cesaro et Sheamus finissent par faire le ménage sur le ring.

En coulisses Cesaro & Sheamus et Enzo & Big Cass continuent de se disputer. Mick Foley arrive pour les calmer et annonce que la semaine prochaine les deux équipes s’affronteront pour désigner les challengers aux titres de champions par équipe de The Club.

Kendrick a encore quelques leçons pour Tozawa

Nouveau match Cruiserweight de cet épisode entre Akira Tozawa et Ariya Daivari. Un match évidemment plus court que le premier — tout juste deux minutes, le plus court de cet épisode par ailleurs — que Tozawa remporte.

Tozawa prend le micro et demande à Brian Kendrick de venir. Il veut un nouveau match mais Kendrick lui dit qu’il a une nouvelle leçon à lui faire apprendre, avant de partir, laissant Tozawa confus sur le ring.

Les New Day arrivent avec leur vélo-glaciaire pour affronter de nouveau les Shining Stars. Match court, les New Day gagnent. Voilà voilà.

Triple menace féminin à WrestleMania

Mick Foley accueille la championne de RAW, qui a battu Charlotte Flair lors du pay per view de la veille, Bayley afin qu’elle désigne sa challengeuse à WrestleMania. Mais la championne n’arrive pas à se dire championne actuellement. Après avoir demandé à Charlotte Flair de ne pas laisser Dana Brooke intervenir, Sasha Banks est intervenue en sa faveur et cela semble la gêner.

Mick Foley lui dit que peu importe la manière comment elle y va, le plus important c’est d’aller à WrestleMania. Sasha Banks choisit ce moment pour entrer. Elle n’y va pas par quatre chemin et se propose en tant sue challengeuse. Mick Foley n’a pas l’air contre et demande l’avis du public qui évidemment approuve.

Charlotte Flair ne semble elle pas approuver. Celle-ci entre et se dit victime d’une conspiration. Elle a vu clair dans le jeu de Sasha Banks qui consistait depuis le début à gagner une nouvelle chance au titre.

Stephanie McMahon choisit ce moment pour entrer, et lance un nouveau tacle à CM Punk en réagissant aux chant du public, le qualifiant de loser. La commissionner de RAW officialise le match, Bayley défendra son titre contre Charlotte Flair à WrestleMania. Mick Foley s’énerve et explique que Sasha Banks ne peut pas être laissé de côté.  Stephanie McMahon décide alors d’organiser un match entre Sasha Banks et Bayley. Si Sasha Banks gagne, le match de WrestleMania deviendra un triple menace.

Charlotte Flair et Dana Brooke qui étaient aux commentaires se dirigent vers le ring et tente d’intervenir mais sans succès. Sasha Banks remportent le match par soumission après plus d’un quart d’heure de match. A WrestleMania, le titre de championne de RAW sera donc défendu par Bayley face à Charlotte Flair et Sasha Banks.

Triple H menace (à nouveau) Seth Rollins s’il vient à WrestleMania

Après une vidéo qui montre la rééducation de Seth Rollins suite à sa seconde blessure au genou, Triple H est interviewé par satellite par Michael Cole. Pas grand chose à retenir de cette entrevue, Triple H menace simplement Seth Rollins de lui faire regretter de venir à WrestleMania, du moins s’il ose venir.

Samoa Joe et Chris Jericho s’affrontent dans le match suivant. L’affrontement ne dure pas longtemps, les deux catcheurs se retrouvent en dehors du ring et Samoa Joe porte sa Coquina Clutch sur Jericho qui s’évanoui. L’arbitre va alors compter jusqu’à dix et permettre à Samoa Joe de gagner le match par décompte à l’extérieur.

Samoa Joe continue de s’en prendre à Chris Jericho une fois le match terminé, le renvoi sur le ring mais se fait surprendre par un Codebreaker au moment de remonter. Samoa Joe préfère alors partir.

Roman Reigns prochain adversaire de l’Undertaker

Après avoir perdu contre lui lors de Fastlane la veille, Braun Strowman furieux appelle Roman Reigns à venir sur le ring pour en finir une bonne fois pour tout. La musique de Roman Reigns commence mais est vite interrompu par un son qui nous est très familier en cette période de WrestleMania.

En effet, le Gong de l’Undertaker retentit. Le deadman est là. Il regarde Strowman dans les yeux mais ce n’est visiblement pas lui sa cible. Braun Strowman s’en va sans un mot. Roman Reigns par contre lui entre et pour de bon cette fois.

Roman Reigns s’avance sur le ring et tourne autour de l’Undertaker. Il dit à l’Undertaker que c’est lui que Strowman a appelé, et qu’il est chez lui, dans son « jardin ». Sans un mot, l’Undertaker lui répond d’un Chokeslam. On peut considérer sans soucis que le match de l’Undertaker de cette année à WrestleMania est sous nos yeux.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut